vendredi, 12 janvier 2018 14:32

Mort de deux militaires à Sokodé : Le Ministre Ouro-Koura AGADAZI pointe la responsabilité de Tikpi Atchadam 

©Afreepress-(Lomé, le 12 janvier 2018)- Dans un entretien accordé à l’Agence de presse Afreepress ce vendredi 12 janvier 2018, le Ministre de l’Agriculture, de l'Elevage et de l’Hydraulique, le Colonel Ouro-Koura AGADAZI est revenu sur la mort de deux militaires en poste à Sokodé. Tout en condamnant les réactions de certains leaders de l’opposition à l'instar d'Antoine Folly de l'Union pour la Démocratie Sociale (UDS) et Jean Kissi du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), le Ministre qui dit avoir été choqué et indigné par leurs propos, a dans sa sortie médiatique « accusé » Tikpi Atchadam, président du Parti National Panafricain (PNP) d’être le « principal commanditaire » de la mort de ces militaires. 

Ces propos, a-t-il dit, qui retracent de façon malencontreuse les circonstances de la mort des deux militaires sont ubuesques en ceci que le commanditaire principal le sieur Tikpi Atchadam, président du  Parti National Panafricain (PNP), a pris le temps de préparer son mode opératoire avec un appel répété à la violence, à la haine ethnique et à l’extrémisme religieux contre les institutions de la République dont la résultante a été "l’acte odieux posé par les militants de son parti politique le 16 octobre 2017 à Sokodé qui ont causé d’ « énorme » pertes en vie humaine et de dégâts matériel dans son domicile et dans la ville de Sokodé.

En rendant hommage à ces victimes, le ministre a indiqué que ces dernières doivent être considérées par toute conscience humaine « vivante » comme étant des martyrs. 

Revenant au déni d’assassinat dont sont accusés Jean KISSI et Antoine FOLLY, le ministre interpelle la conscience de toute l’opposition sur ces morts qu'il qualifie de « sauvage ». 

Il est en outre revenu sur les événements survenus dans la nuit du 16 au 17 octobre 2017 qui ont causé d’« énormes » pertes en vie humaine et des dégâts matériel dans son domicile et dans la ville de Sokodé en général. Il fustige l’incitation à la haine ethnique du leader du PNP dans le but de faire partir le président Faure Gnassingbé du pouvoir. Toutes choses qu'il condamne avec la derrière rigueur.

Raphaël AZIAMADJI

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…