lundi, 12 décembre 2016 13:06

L’ANCE-Togo lance un cri d’alarme contre la corruption au Togo

©Afreepress-(Lomé, le 12 décembre 2016)-La communauté internationale a célébré ce 9 décembre la Journée internationale de lutte contre la corruption sous le thème : « Unis contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité ».

L’Alliance nationale des consommateurs et de l’environnement au Togo (ANCE-Togo), une ONG de développement durable à statut consultatif des Nations Unies, a, dans un communiqué de presse de circonstance, salué les efforts faits par les autorités togolaises pour endiguer le fléau mais appelle à plus d’actions.

Les réformes dans lesquelles le Togo s’est engagé depuis 2010 dans le but de promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique sont, selon l’ONG, le Document de stratégie des réformes issu du décret n°2010-108/PR du 29 septembre 2010 duquel sont nés la loi n°2014-009 du 1er juin 2014, portant code de transparence dans la gestion des finances publiques, la loi organique n°2014-013 relative aux lois de finances du 10 juin 2014 entre autres.

Les réformes, poursuit les responsables de l’ANCE-Togo, ont également abouti à la mise en place de plusieurs institutions telles que l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), la Brigade économique et financière, la Cellule nationale de traitement des informations financières, la Cour des comptes et la Haute autorité de lutte contre la corruption et infractions assimilées.

« Malgré ces avancées, le chemin reste loin à parcourir, puisque la mise en œuvre de ces réformes n’a pas entrainé une réduction sensible du phénomène de la corruption et la mauvaise gestion de la chose publique. La corruption se généralise de jour en jour au Togo, constituant ainsi une grande préoccupation et un frein à la démocratie et au développement durable au Togo », estime l’ONG présidée par Fabrice Ebeh.

L’ANCE-Togo prend à témoin l’indice de perception de la corruption de Transparency international de 2015 selon lequel le Togo est le 107ème pays sur 167 Etats les plus corrompus au monde. « Le score du Togo est très bas et est de 32 points, contre 29 en 2014 et 30 en 2013 », souligne l’ONG.

L’ANCE appelle donc toutes les parties prenantes, notamment l’Etat, le secteur privé, les organisations de la société civile togolaise à agir pour que des mesures « efficaces » soient prises pour lutter contre la corruption au Togo.

Telli K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…