jeudi, 03 août 2017 09:10

Le temps de dédouanement des marchandises dans les ports du Ghana ramené à 4 heures

©Afreepress-(Lomé, le 03 août 2017)- Pas plus de 4 heures de temps pour dédouaner les marchandises dans les ports du Ghana. L'information est portée à la connaissance du public mercredi 2 août 2017, par le Vice-président de ce pays anglophone frontalier du Togo, Dr. Mahamadu Bawumia. Il s'agit selon le Vice-président, d'un système d'autonomisation visant à assurer l'efficacité des ports ghanéens et à les rendre plus compétitifs en permettant aux importateurs ou exportateurs d'écouler leurs marchandises dans des délais « raisonnables ». La mesure entre en vigueur à partir du le 1er septembre 2017, a appris l'agence de presse Afreepress.

« Depuis des années, les ports du pays sont considérés comme un repaire de corruption. Plusieurs enquêtes, ont montré comment certains douaniers ont contourné les processus pour se faire de l'argent hors du système. Les marchandises importées passent plusieurs jours. Des semaines et parfois des mois dans les ports obligeant les importateurs à payer d'énormes sommes aux officiers pour que leurs marchandises soient autorisées à sortir », a affirmé le Vice-président ghanéen qui a en outre, rappelé que c’est l’une des promesses de campagne de la nouvelle équipe dirigeante.

Il a par ailleurs assuré que tous les « processus bureaucratiques dans les ports qui génèrent des activités corrompues » prendront fin par l'automatisation du travail à partir du 1er septembre prochain. « Nous allons intégrer ce système et éliminer toute forme de duplication et rendre le système plus transparent», a-t-il promis affirmant par ailleurs qu’il s'agit de réduire les tracas pour les importateurs et d’accroitre les recettes du pays.

A cet effet, le gouvernement ghanéen a pris des dispositions portant notamment sur les systèmes d'exploitation des terminaux des ports. Ces systèmes auront des responsables chargés de tester toutes les activités dans les ports et un régime d'inspection et d'essai conjoint qui aura pour objectif de réduire le temps et le coût de l'autorisation d’écoulement des  marchandises, a-t-il indiqué.

Patricia I.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…