mardi, 08 août 2017 15:06

AGOA 2017 : Les Etats-Unis et l’Afrique engagés à faire de la coopération économique, un outil de prospérité partagée

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

©Afreepress-(Lomé, le 08 août 2017)- Le chef du gouvernement togolais, Komi Sélom Klassou a procédé mardi à l’ouverture solennelle de la 16ème édition du Forum de la Loi sur les opportunités d’affaires en Afrique mieux connue sous le vocable : African Growth and Opportunity Act (AGOA) qui est une loi américaine votée par le Congrès des Etats-Unis il y a 17 ans pour faciliter les échanges de marchandises entre les Etats-Unis et l’Afrique.

Démarré ce mardi à l’Hôtel Radisson Blu du 2 Février à Lomé, ce forum représente selon le Premier ministre, un « important jalon pour les acteurs présents en vue de faire de la coopération un outil de prospérité partagée ».

Mme Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, a de son côté, nourri l'espoir que de cette rencontre, sortent des résolutions pour l'éclosion d'un secteur privé et d'une société civile dynamiques et performants devant permettre de renforcer et de diversifier les exportations entre les Etats-Unis et le continent africain.

Elle a en outre, exhorté les opérateurs économiques africains, à saisir les multiples opportunités qu’offrent les marchés internationaux pour accroître leurs affaires. « Le présent forum donne l’occasion à tous les acteurs que ce soit du secteur public, du secteur privé ou de la société civile, d’échanger et d’apporter des contributions à l’amélioration des échanges commerciaux entre les Etats-Unis d’Amérique et les pays de l’Afrique subsaharienne », a-t-elle souligné.

C’est l’occasion, a-t-elle dit aux participants composés en majorité d’opérateurs économiques, de mettre en exergue le rôle « ô combien important du secteur privé et de la société civile dans le développement économique par le commerce en général et en particulier dans la recherche des voies et moyens pour une application efficace de l’AGOA dans les différents pays éligibles ».

Elle a pour finir, regretté le fait que les dispositions de l’AGOA n’aient pas été exploitées de façon optimale par les opérateurs économiques africains souhaitant au passage, que la rencontre de Lomé constitue le cadre idéal pour identifier les vrais obstacles de la situation et  définir des actions structurantes pour organiser davantage les filières à fort potentiel d’exportation.

A Lomé, les participants venus de 38 pays d’Afrique et des Etats-Unis vont travailler à améliorer le cadre de l’AGOA et rendre cette loi plus profitable aux deux parties en partenariat.

Raphael Aziamadji

Lu 4446 fois Dernière modification le mercredi, 09 août 2017 06:50
Connectez-vous pour commenter

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…