lundi, 05 mars 2018 19:04

Burkina Faso : Faure Gnassingbé réaffirme l'engagement  de la CEDEAO à combattre le terrorisme

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

©Afreepress-(Lomé, le 05 mars 2018)- Les Chefs d’Etat togolais, Faure Gnassingbé, Président en exercice de la CEDEAO et son homologue nigérien, Mamadou Issoufou, étaient ce lundi 05 mars 2018 à Ouagadougou au Burkina Faso où ils ont présenté les condoléances des populations de la CEDEAO aux familles des victimes du double attentat terroriste du 2 mars dernier. 

A leur arrivée à Ouagadougou, les deux présidents ont été reçus par le président burkinabé, Rock-Marc Christian Kaboré et conduits comme annoncé par l'Agence de presse Afreepress, sur les sites des deux attaques.

Au cours de cette visite, le président en exercice de la CEDEAO, a réaffirmé le soutien sans faille de l'institution sous régionale au peuple burkinabé et à dit la fermeté  de l'organisation à combattre le terrorisme sous toutes ses formes dans l'espace.  

« La protection de nos populations et de leurs biens nous préoccupe au plus haut niveau. Face à cette insécurité, la coopération entre nos pays demeure une ressource inestimable », a laissé entendre le Président Faure Gnassingbé sur son compte twitter.

Le président togolais a, en outre appelé les pays de la sous-région à s’engager pour l’opérationnalisation de la force G5 soutenue par la Communauté internationale. « Nous devons tout faire pour que la paix et la sécurité règnent dans notre espace CEDEAO. Une solution définitive passe par une rapide opérationnalisation du G5 Sahel », a-t-il insisté. 

La démarche  de la CEDEAO à été saluée  par le président burkinabè, qui a exprimé sa gratitude à ses pairs pour leur soutien. « Je remercie le Président en exercice de la CEDEAO, mon homologue Faure Gnassingbé pour sa visite ce lundi à Ouagadougou. J'exprime notre reconnaissance à tous les Etats membres de la CEDEAO pour leur soutien », a déclaré le Président Rock-Marc Christian Kaboré.

En rappel, la double attaque du 2 mars dernier contre le quartier général des forces armées du Burkina Faso et l’Ambassade de France dans ce pays a occasionné la mort de huit policiers et militaires et fait 80 blessés. Huit terroristes ont été abattus.

Raphaël A.

Lu 1213 fois Dernière modification le mardi, 06 mars 2018 07:46
Connectez-vous pour commenter

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…