mercredi, 28 septembre 2016 12:23

Faure Gnassingbé : « Les pays africains doivent laisser de côté leur hésitation et travailler avec Israël »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

©Afreepress-(Lomé, le 28 sept. 2016)- Le journal israélien, « The Jérusalem Post » a publié mardi un article sur son site consacré à la coopération entre l’Afrique et Israël et le rôle du Togo dans la redynamisation de ces relations. Le journal revient sur les échanges qui ont eu lieu lors de la rencontre de haut niveau organisée entre Israël et quelques pays africains à New-York en marge de la 71ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies tenue du 20 au 26 septembre dernier.

 Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et les présidents Paul Kagamé du Rwanda et Ernest Bai Koroma de la Sierra Leone, avaient pris part à cette rencontre de haut niveau consacrée au renforcement des liens entre l’Etat d’Israël et le continent africain. «L'Afrique est en proie à des difficultés et Israël détient la clé pour l’aider »,  a affirmé à cette rencontre, Faure Gnassingbé.

Selon lui, l’Afrique a besoin de tous ses partenaires dont Israël pour résoudre ses problèmes. «Si Israël n’est pas la seule nation à maîtriser l'expertise nécessaire pour permettre le développement du continent, mais il fait partie des plus dynamiques et des plus compétitifs », a fait remarquer le président togolais. Il a dit être impressionné par les « problèmes de sécurité uniques » auxquels Israël doit chaque jour faire face. La réelle portée de ces menaces a été prise par le chef de l’Etat lors de son dernier voyage dans le pays de Ben Gourion. Ce voyage, a-t-il fait savoir, lui a permis de comprendre à quel point l’expertise israélienne peut « contribuer à l’avancée de l’Afrique ».

Les pays africains doivent laisser de côté leur hésitation et travailler avec Israël pour sauvegarder les intérêts du continent africain, a indiqué le président togolais dont le pays s’apprête à accueillir en 2017 les premières rencontres Afrique-Israël.

De son côté, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a laissé entendre que le continent africain avait beaucoup d’importance pour son pays et voudrait proposer une amitié et un partenariat avec chacun des pays africains.

Après la réunion, l'ambassadeur d’Israël à l'ONU Danny Danon a organisé un événement destiné à présenter les dernières évolutions technologiques israéliennes aux chefs d'Etat présents à la rencontre. L’entreprise Energiya Global Capital, qui développe des projets d’énergie solaire abordable dans le but de fournir de l'électricité propre à 50 millions de personnes dans le monde d'ici à 2020 a présenté aux chefs d’Etat ses innovations et projets.

Pour Benjamin Netanyahu la technologie israélienne peut apporter beaucoup à l’Afrique. «La technologie change tout. Et la technologie est liée à de nombreux domaines: les soins de santé, l'agriculture, l'éducation, et bien plus encore. Nous voulons partager nos connaissances et de la technologie avec le monde », a-t-il affirmé.

A.Y.

Lu 12743 fois Dernière modification le jeudi, 29 septembre 2016 20:50
Connectez-vous pour commenter

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…