© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 19 juillet 2019)- La 9e édition de la foire «Village Evala » bat son plein à Kara (420 km au nord du Lomé). Démarrée le 12 juillet dernier, cette foire placée sous le thème : « La formalisation, gage d’accès aux marchés institutionnels » est dédiée à la promotion des produits locaux.

L’évènement qui se tient en marge des luttes traditionnelles « Evala » dans la préfecture de la Kozah attend également amener les acteurs agricoles à formaliser leurs entreprises et leurs produits pour s’offrir de meilleures opportunités d’écoulement.

La foire ‘‘Village de l'Evala’’ c’est un mélange commercial et de distraction. Elle offre aux populations de la région de la Kara, ainsi qu'à des milliers de visiteurs, l'opportunité de découvrir le savoir-faire des artistes et des groupes chorégraphiques de la région de la Kara et ses environs.

« Les acheteurs, potentiels partenaires d’affaires et curieux vont au contact des promoteurs, et des sonorités musicales distillées tout au long de la journée », ont indiqué les organisateurs. 

Des produits agroalimentaires, artisanaux, des vêtements, bijoux, ustensiles de cuisine sont mis en valeur à travers cette initiative. 

La foire « Village de l'Evala » se poursuit dans les locaux de la Maison des Jeunes de la Kara jusqu'au 23 juillet prochain.

Pour rappel, les luttes traditionnelles « Evala » sont des rites initiatiques qui permettent aux jeunes Kabyè de passer de l’adolescence à la classe des adultes ou de confirmer leur statut d’adulte. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 19 juil. 19)- La Confédération Africaine de Football (CAF) a procédé jeudi 18 juillet 2019 au tirage au sort des pays devant prendre part à la phase éliminatoire de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se tiendra au Cameroun en 2021.

Les Éperviers du Togo sont logés dans le groupe « G » avec l’Égypte, les Comores et le Kenya, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Selon l’agenda programmé par la CAF, les préliminaires vont se jouer les 7 et 15 octobre 2019. Les phases de poules, les 1re et 2e journées sont programmées sur les 11 et 19 novembre 2019 alors que les 3e et 4e journées auront lieu les 31 août et 8 septembre 2020.

La 5e journée se joue les 5 et 13 octobre 2020 et la 6e et dernière journée aura lieu les 9 et 17 novembre 2020.

Voici la composition des groupes pour les éliminatoires de la CAN 2021.

Groupe A : Mali, Guinée, Namibie, vainqueur de Liberia-Tchad;

Groupe B : Burkina Faso, Ouganda, Malawi, vainqueur de Soudan du Sud-Seychelles;

Groupe C : Ghana, Afrique du Sud, Soudan, vainqueur de Maurice-Sao Tomé;

Groupe D : RDC, Gabon, Angola, vainqueur de Djibouti-Gambie;

Groupe E : Maroc, Mauritanie, Centrafrique, Burundi;

Groupe F : Cameroun, Cap Vert, Mozambique, Rwanda;

Groupe G : Égypte, Kenya, Togo, Comores;

Groupe H : Algérie, Zambie, Zimbabwe, Botswana;

Groupe I : Sénégal, Congo, Guinée Bissau, Eswatini;

Groupe J : Tunisie, Libye, Tanzanie, Guinée Équatoriale;

Groupe K : Côte d’Ivoire, Niger, Madagascar, Éthiopie;

Groupe L : Nigeria, Bénin, Sierra Leone, Lesotho.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 19 juil. 19)- La 2è conférence ministérielle sur la promotion de la liberté religieuse a démarré jeudi 18 juillet 2019 aux États Unis d’Amérique. Organisée par le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, cette réunion à laquelle participe le chef de la diplomatie togolaise, Prof Robert Dussey vise à « identifier » les défis, les moyens de lutte contre les persécutions religieuses et la discrimination et assurer le respect de la liberté religieuse dans le monde, a appris l’Agence de presse AfreePress. 

Cette rencontre qui réunit des ministres, des leaders religieux, des organisations de la société civile, des représentants d’organisations internationales, va servir à réaffirmer les engagements internationaux visant à promouvoir la liberté religieuse.

Le ministre des Affaires étrangères, de l'intégration africaine et des Togolais de l'extérieur, Robert Dussey a lors des travaux, partagé les efforts de son pays en matière de promotion de la liberté religieuse et des actions engagées pour lutter contre l’extrémisme violent. « La liberté religieuse qui est l’une des conquêtes difficiles, mais essentielles de la modernité démocratique est en danger dans beaucoup de régions du monde. Si le problème n’est pas nouveau (...), tel qu’il se pose aujourd’hui est plus qu’inquiétant et mérite d’être pris au sérieux », a laissé entendre Prof Dussey qui estime que la liberté religieuse souffre de l’aveuglement obscurantiste, de fanatisme violent et dogmatique. 

« Que l’on soit en Somalie, au Mali, au Nigeria ou au Burkina Faso, le mal est visible. Des lieux de culte sont pris pour cible. Des mosquées, églises et synagogues sont incendiées ou brûlées, des prêtes ou imams assassinés. Des mosquées et mausolées de saints musulmans ont été vandalisés à Tombouctou par Ansar dine au Mali », a-t-il ajouté condamnant les attaques meurtrières perpétrées contre les chrétiens et musulmans un peu partout dans le monde. 

Le Chef de la diplomatie togolaise a par ailleurs salué les efforts consentis par les pays africains dans le sens de ce combat. « Nos États en Afrique font un travail de veille et de régulation afin de garantir l’exercice des libertés religieuses qui sont des libertés humaines fondamentales. Nos États doivent et ont le devoir de protéger l’exercice des libertés religieuses contre les extrémismes et la menaces terroristes », a-t-il exhorté. 

L’engagement du Togo selon M. Dussey, se traduit par la mise en place le 15 mai dernier d’un Comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent. « La stratégie togolaise de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent vise à protéger les compatriotes des menaces et protéger la libre expression des libertés individuelles, dont les libertés religieuses », a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 18 juil. 19)- Dix-neuf (19) États de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel sont sur le point de donner vie au projet régional d’électrification hors-réseau. Le but, selon ces pays est de réduire les inégalités d’accès à l’électricité de leurs populations.

Lomé abrite à partir du jeudi 18 juillet 2019, la troisième réunion du comité d’études de faisabilité dudit projet en vue de son exécution dès 2020.

L’objectif de ce projet, a appris l’Agence de presse AfreePress, est d’améliorer l’accès à l’énergie des États membres de la CEDEAO et de quatre autres pays non membres en soutenant les acteurs du secteur hors-réseau par une assistance technique et des financements. Ce projet devrait aider les pays concernés à atteindre les objectifs de la CEDEAO en matière d’énergie renouvelable 2020-2030.

Placée sous le thème : « le renforcement des partenariats pour une promotion accélérer des systèmes solaires automnes en Afrique de l’ouest et au sahel »,  la rencontre de Lomé marque le lancement officiel de l’implémentation du projet régional d’électrification hors-réseau.

Il sera question pour les participants d’identifier les barrières politiques affectant la croissance du marché solaire automne et d'aider les pays à adopter un tarif extérieur commun afin de faciliter les échanges transfrontaliers de produits solaires.

Le projet est financé par la Banque Mondiale et le Fonds pour les Technologies propres et sera piloté par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

A rappeler que la rencontre de Lomé réunit les experts de la CEDEAO, les bailleurs de fonds, les partenaires techniques et financiers et la société civile, venus des 15 États de la CEDEAO, ainsi que de la Mauritanie, du Cameroun et de la République  Centrafricaine et du Tchad.

Raphaël A.                                                            

 

Page 6 sur 1326

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…