© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 24 avril 2018)- Le Réseau des Médias Engagés pour le Développement Durable (RéMEDD) a tenu ce mardi 24 avril 2018 à Lomé, sa première session de formation à l’endroit des professionnels de la presse publique et privée du Togo autour du thème : « Bâtir une infrastructure de qualité, fiable durable et résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation ». 

Il est question pour les organisateurs d'amener les hommes et femmes des médias à travailler pour le développement du pays en usant des innovations technologiques mises à leur portée.

La cérémonie d’ouverture des travaux s’est déroulée en présence des représentants du ministère de la Planification du Développement et de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), a constaté sur place l’Agence de presse AfreePress.

« Cette  formation est un besoin vital parce que les ODD font partie des objectifs que nous devons atteindre à l’horizon 2030. Le Togo étant un pays pilote des OOD, nous nous sommes dit qu’il va falloir accompagner le gouvernement dans l'atteinte de ces objectifs », a laissé entendre Isidore Akolor, Président du RéMED à l'occasion de cette formation.

Il était nécessaire de rappeler aux hommes des médias, ont fait savoir les premiers responsables de cette organisation, l’importance de l'innovation technologique dans le développement harmonieux d'un pays. Un développement qui selon eux, doit passer par la mise en oeuvre des huit cibles de l’ODD 9.

« Quand on parle du développement durable, on doit prendre au sérieux les innovations technologiques qui sont essentiellement pris en compte dans l’OOD 9 et ses cibles prioritaires.  Partout dans le monde aujourd’hui, les StartUp sont aux centre du développement, alors qu’au Togo, peu de gens en parle, et c’est ça que nous voulons susciter chez les journalistes », a ajouté le Président du RéMEDD.

Il est à noter que la rencontre a reçu l'appui financier de l’Entreprise Sociale de Marché Commun (ESMC). Une entreprises qui œuvre dans le sens de l’atteinte des ODD au Togo.

Créé le 28 avril 2017 à Lomé, le Réseau des Médias Engagés pour le Développement Durables au Togo regroupe près de 200 médias du Togo.

Il accompagne les organisations de la société civile, le entreprises du secteurs public et privé dans la réalisation des 17 OOD à l’horizon 2030 au Togo.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 24 avril 2018)- Une délégation de l'équipe managériale de la marque Sergio Sports séjourne depuis lundi 23 avril 2018 à Monrovia dans la capitale du Libéria où elle participe au tournoi des moins de 20 ans de l'Union des Fédérations ouest-africaines de football (UFOA) zone A, prévu du 25 avril au 06 mai 2018, appris l'agence de presse AfreePress.

Après avoir accompagné le championnat de la Zone B du tournoi de football féminin de l'UFOA, la marque Sergio met ainsi le cap sur la Zone A dont les équipes sont regroupées au Libéria. 

La mission de cette équipe est de suivre le bon déroulement de ce tournoi que Sergio Sports parraine en habillant les différentes équipes engagées ainsi que les officiels.

La délégation envoyée au Libéria par Serge Benissan, va procéder à la fin de ce tournoi, à la remise des trophées aux meilleurs joueurs et équipes engagées dans cette compétition. 

Au total, huit (08) pays participent à la compétition.

Le pays hôte, le Libéria se retrouve dans le groupe A aux côtés de la Côté d'Ivoire, de la Guinée Bissau et de la Sierra Léone. 

Le Sénégal, le Mali, la Gambie et la Guinée, composent le groupe B.

Raphaël A.

©Afreepress-(Lomé, le 24 avril 2018)- Assurer une meilleure gestion des structures hospitalières du Togo et améliorer les prestations des centres de santé publics du pays. C’est le principal objectif du processus de contractualisation des hôpitaux du Togo dans lequel vient de s’engager le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio.

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a procédé dans la matinée de ce mardi dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio, au lancement officiel de ce processus qui permet à des structures privées d’assurer la gestion du plus grand centre de soins du pays aux côtés des autorités en charge du secteur de la santé au Togo.

 « Le gouvernement répond ainsi aux préoccupations des acteurs du monde de la santé qui souhaitent une meilleure gestion et des conditions de travail plus avantageuses. Le gouvernement, avant de la transposer au CHU SO, a d’abord expérimenté cette approche contractuelle au Centre hospitalier régional (CHR) d’Atakpamé et au Centre Hospitalier Préfectoral de Blitta. Cette réforme consistant en une délégation de pouvoir à des entités privées, chargées de mettre en place les outils et mécanismes d’une gestion orthodoxe, participative et inclusive, a donné des résultats satisfaisants : une amélioration des prestations délivrées aux populations, un taux de fréquentation en hausse et une comptabilité assainie », rapporte le site republiquetogolaise.com.  

Tous les hôpitaux engagés dans ce processus même s’ils sont gérés par des partenaires extérieurs qui se chargent de leur bon fonctionnement, restent cependant la propriété de l’Etat togolais.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration du 58ème anniversaire de l’Indépendance du Togo.

A.Y.

© AfreePess- (Lomé, April 23, 2018) - The 2017-2018 cotton campaign in Togo is more optimistic than expected, say the first   Togo New Cotton Firm  (NSCT) leaders.

In terms of figures, Togo has developed 168,000 hectares out of the 160,000 hectares estimated for a total production of 116,000 tons in relation to the 2016-2017 year crop the figure of which is 108,000. "This is the first time that a goal set is achieved," enjoys the NSCT CEO. "These results have been achieved thanks to the mobilization of producers and the distribution of chemical fertilizers in large quantities and quality, the prompt payment of producers' bills and the increase in the purchasing price," he adds.

It should be recollected that the 11th meeting of the Regional Program of the Cotton Integrated Production in Africa (PR-PICA) ended Friday at the Hotel 2 Février in Lomé. Started April 18, 2018, the meeting allowed the six major cotton producing countries of PR-PICA to present the balance sheet of the 2017-2018 campaign.

In Togo, according to NSCT officials, 2017-2018 has achieved satisfactory results. "The Togolese production has increased even if it remains in modest proportions due mainly to the vagaries of climate," said the Director General of NSCT, NANFAME Adam Nana during a press conference balance sheet held in margins of the 11th PR-PICA meeting.

For the outlook of the 2018-2019 campaign that has just begun, the NSCT expects a production approaching 180,000 tons. These results will reach 200,000 tons by 2020.

As a reminder, the 11th meeting of the PR-PICA also allowed the reinforcement of the partnership between producers, cotton companies and agro-pharmaceutical firms of the countries embers of PR-PICA that are Benin, Burkina Faso, the Côte d'Ivoire, Mali, Senegal and Togo.

Cotonou, the capital of Benin will house the next PR-PICA meeting.

 

 

Page 1 sur 815

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…