© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 26 juin 2019)- Le mot d’ordre de grève de 72 heures, lancé par le Syndicat des employés et cadres de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) en collaboration avec le Syndicat des Employés et Cadres des Compagnies d’Assurance du Togo (SYNASSUR-Togo), pour protester contre le licenciement de leurs collègues dans le cadre du plan de restructuration annoncé par le Groupe NSIA n’a duré que 24 heures. 

Suite aux négociations engagées par le gouvernement avec les acteurs de ce groupe, une issue favorable a été trouvée mettant une fin « définitive » à cette crise. 

Accusés d’exercer sans permis de travail au Togo, les grévistes ont obtenu le départ des deux Directeurs Généraux du Groupe NSIA au Togo. 

Ils ont également obtenu le paiement des primes aux neuf (9) agents licenciés ainsi qu’une promesse de réintégration de ces derniers dans d’autres institutions autres que le groupe NSIA.

« Nous avons eu 80% de nos revendications », a déclaré Mme Joséphine PATASSE, Secrétaire Générale du SYNBANC lors d’une Assemblée Nationale tenue ce mercredi.

Et c’est à travers un communiqué rendu public à l’issue de cette AG que le SYNBANK et ses membres ont exprimé leur reconnaissance à l’endroit des autorités togolaises qui ont accordé dès le début de la crise, une importance particulière à sa résolution.

« Les membres du SYNBANK et du SYNASSUR remercient le ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative, de la Protection Sociale et le ministre de l’Économie et des Finances qui se sont impliqués et ont fait obtenir les engagements des deux parties pour une résolution rapide et définitive de ce conflit collectif de travail », ont indiqué les deux syndicats dans un communiqué. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 26 juin 2019)- Le gouvernement s'est réuni en conseil des ministres mardi 25 juin 2019 à Lomé sous la  présidence du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. 

Au cours des travaux, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Prof Mustapha Mijiawa a présenté une communication axée sur la question de la couverture maladie universelle dans le pays. Selon le ministre, le faible taux de couverture et l’efficacité limitée du système de couverture sociale en santé au Togo, s’expliquent principalement par sa fragmentation et les limites de la loi mettant en place le régime d’assurance maladie obligatoire. D’où la nécessité de réformer ce système en procédant à la relecture de cette loi.

La révision, soutient le gouvernement, permettra de mieux articuler l’ensemble des mécanismes existant et d’étendre la couverture à toute la population. « Notre pays s’est engagé sur la voie de l’émergence à travers 

le Plan national de développement (PND) 2018-2022 dont l’axe trois (3) porte sur la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion. Cet axe préconise l’extension de la couverture maladie à tous les ménages du Togo », a affirmé le Ministre qui présente ce système comme un système intégré de couverture maladie universelle qui sera mis en place de façon progressive en tenant compte des paramètres techniques déterminant son efficacité et sa viabilité financière. 

« La réforme sera conduite de pair avec le renforcement du système sanitaire dans le but de rendre disponibles des services de santé de qualité», a précisé M. Mustapha Mijiawa.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, 26 juin 2019)- Le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), conformément à ses statuts, notamment l'article 4 relatif à la défense des intérêts matériels et moraux de ses membres, s'est invité dans l'affaire opposant Kamal Adjayi au journaliste Marc Aboflan, patron du site d'information Elite d'Afrique et dont le procès est fixé au 14 août 2019.

Selon les informations relayées par le journal Togo Réveil, le CONAPP est parvenu à arracher un accord à l'amiable entre les deux protagonistes de ce dossier.

L'organisation « salue la disponibilité et la hauteur d'esprit dont a fait preuve Monsieur Kamal Adjayi qui a donné une suite favorable à la demande du CONAPP en acceptant un règlement à l'amiable dans cette affaire », rapporte le journal Togo Réveil citant un communiqué du CONAPP.

L'accord a été obtenu lors d'une rencontre tenue jeudi 20 juin 2019 entre M. Kamal Adjayi et Marc Aboflan en présence d'une délégation du bureau du CONAPP, apprend l'Agence de Presse AfreePress d'autres sources.

« Après des échanges empreints de convivialité, les deux parties ont accepté le principe d'un règlement à l'amiable proposé par le CONAPP. Ce règlement devrait être matérialisé dans les jours à venir à travers un cadre formel et consensuel avec pour conséquence, le retrait de la plainte », souligne-t-on au CONAPP.

Le président de cette association des patrons de presse, Arimiyao Tchagnao et son bureau remercient l'ensemble des médias du Togo pour le soutien apporté à Marc Aboflan et, « rappellent une fois encore leurs confrères au respect de l'éthique et de la déontologie dans l'exercice quotidien de la profession ».

Pour rappel, le site d'information elitedafrique avait repris un article du magasine panafricain Jeune Afrique qui présentait Kamal Adjayi, actuellement candidat sur la liste UNIR dans la Commune Golfe 3, comme un soutien indéfectible de François Boko.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 26 juin 2019)- Le Syndicat des employés et cadres des banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK), a annoncé mercredi 26 juin 2019, la suspension de la grève de trois jours qu'elle a démarrée le 25 juin dernier avec le Syndicat National des Employés et Cadres des Compagnies d’Assurances du Togo (SYNASSUR-TOGO). 

La décision a été prise dans la matinée de ce mercredi à l'issue d’une Assemblée Générale tenue au siège du syndicat à Lomé.

Cette décision, expliquent les premiers responsables de ces deux syndicats, fait suite à une rencontre qu'ils ont eue mardi dernier avec le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya. Rencontre ayant abouti à une solution concluante.

« Nous avons eu 80% de nos revendications », s'est réjouit Mme Joséphine PATASSE, Secrétaire Générale du SYNBANK lors de cette Assemblée Générale.

Les guichets des banques et institutions financières devront par conséquence, être ouvertes à partir de ce mercredi à 10 heures.

Pour rappel, les deux syndicats des employés et cadres des banques avaient appelé à une grève de 72 heures pour exiger la démission de deux dirigeants du groupe d’assurances NSIA ainsi que la réintégration de neuf (9) employés togolais « abusivement licenciés ». 

Raphaël A.

 

Page 1 sur 1294

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…