lundi, 10 avril 2017 13:09

Interview exclusive de Jean Lolonyo DOGBE, président du comité d’organisation du FICCFLO : « Le FICCFLO, a pour objectif de renforcer les capacités des amoureux de la musique chorale»

©Afreepress-(Lomé, le 10 avril 2017)-
Les rideaux sont tombés sur la 5ème du Festival International de Chant Choral de la Fraternité de Lomé (FICCFLO) le dimanche 9 avril par une soirée de chants chorals à la Blue Zone de Cacaveli. Un reporter de l’Agence de presse Afreepress présent sur les lieux, a tendu son micro au président du comité d’organisation, Jean Lolonyo DOGBE qui parle de cette 5ème édition.
Lire l’entretien.


Afreepress : Bonsoir M. DOGBE, nous sommes à la soirée de clôture du FICCFLO. Qu’est-ce que le FICCFLO et pourquoi ce festival ?
Jean Dogbè : Le FICCFLO, c’est le Festival International de Chant Choral de la Fraternité de Lomé. C’est un festival qui a été initié en 2007 avec pour objectif de renforcer les capacités des amoureux, passionnés de la musique chorale, mais également de faire découvrir la musique chorale, le chant choral en particulier à de nombreux acteurs africains et du monde choral et créer une sorte de fraternité autour des acteurs de ce monde. Il s’agit également de faire découvrir d’autres horizons à des milliers d’Africains qui à travers ce festival, vont découvrir Lomé, la capitale du Togo et puis participer à une sorte de tourisme et faire enrichir notre culture en associant ce festival à notre culture.


Afreepress : Parlez-nous de cette 5ème édition qui tend vers sa fin.
Jean Dogbè : Cette édition est une édition de retrouvailles parce que ça fait plus de 4 ans que nous ne l’avons plus organisée. Nous sommes allés vers d’autres pays pour organiser le même festival. Nous étions à Accra, au Burundi, au Kenya. Nous avons décidé de revenir au Togo. Cette édition du FICCFLO a démarré depuis le jeudi 06 avril 2017 à l’institut Goethe de Lomé avec une soirée classique qui a été co-animée par le Chœur de l’Unité Togolaise et une centaine de musiciens venus de l’Ecole Nationale de musique de Winneba au Ghana.
Le vendredi nous étions à Atakpamé pour donner un concert en région. L’objectif était d’amener le chant choral petit à petit vers les régions et d’enraciner cette culture de la musique chorale dans les régions.


Samedi 8 avril, a été une journée de formation. Il y a eu deux ateliers de formations proposés aux différents stagiaires, chefs de chœurs. Le premier atelier portait sur les accords modernes. Il a été animé par Joël AGNEGEE et le second sur l’harmonisation, animé par Modeste AGBO. Ceci pour renforcer les capacités de nos chefs de chœurs et les encourager.
En fin de soirée du samedi, ici à la Blue Zone, s’est tenu les « Oscars du gospel togolais » pour récompenser les meilleurs artistes du gospel, les encourager à la création et à donner plus d’envie à la jeunesse pour créer d’autres chansons.


Aujourd’hui 9 avril, c’est la soirée clôture, la soirée festive avec plus de 6 chorales nationales dont la chorale Sainte Anne de Logopé, Voix divine du temple méthodiste Salem, Saint Augustin de la paroisse Notre Dame sous la Croix d’Agbalepedo, La voix de l’Espérance, la Jeunesse de l’Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo, paroisse de Gblinkomégan, etc. Toutes ces chorales sont venues avec ferveur offrir leur voix, à ce rendez-vous du donner et du recevoir.


Afreepress : Aux termes de cette semaine d’activités, quelles sont vos impressions ? Quel bilan faites-vous ?
Jean Dogbè : Nous sommes très heureux de cette édition, qui comme je l’avais dit est une édition de retrouvailles. Nous espérons l’année prochaine que le grand FICCFLO, comme nous avons toujours l’habitude de le dire, va redémarrer en grande pompe.
Le résultat est mitigé, parce qu’il faut que le résultat soit mitigé pour que nous puissions améliorer les éditions à venir. Donc nous sommes très heureux de cette édition et nous remercions tous les médias partenaires qui se sont associés pour la réussite de cet évènement.


Interview réalisée et retranscrit par Aklom AJAVON

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…