Developed in conjunction with Ext-Joom.com

dimanche, 24 février 2019 08:32

Tradition : « KOUDAPAANI » célébrée par le peuple Anoufoh dans une ambiance festive à Mango

©AfreePress-(Lomé, le 24 février 2019)- Les peuples Anoufoh du Grand Oti (région des Savanes) ont célébré le 23 février 2019, leur plus grande fête traditionnelle connue sous le nom de : « KOUDAPAANI ». Les festivités ont eu lieu dans la ville de Mango 550 km au nord de Lomé) en présence du ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs Kossivi Egbétoyno, des membres du gouvernement ainsi que des cadres de la région, a appris l’Agence de presse AfreePress.

La fête traditionnelle « KOUDAPAANI » d’après le ministre de la Culture, « offre l’heureuse occasion » aux filles et fils du Togo de vivre les multiples expressions de l’identité mosaïque des peuples : Anoufoh, Konkomba, Gam-Gam, Gourma, Komba, Koumonga, et Natchaab. Des peuples qui, a-t-il ajouté, célébraient au départ à différents moments, les fêtes Kouroubi, Dakou et Tingbanpaani et dont ils signent, l’unité dans la diversité linguistique et culturelle. 

« Au fond, KOUDAPAANI, c’est la fête des moissons et, comme telle, elle vous donne l’occasion de remercier une fois encore les divinités et les mânes des ancêtres pour leur protection et leurs actions bienfaisantes qui ont concouru à de bonnes récoltes. A la vérité, la fête des moissons qui nous rappelle tout ce que nous devons à la terre dont nous tirons les éléments nécessaires à notre survie n’est point une invention ou un apanage des populations du Grand Oti », a rappelé le ministre Kossivi Egbétoyno.

Sur un tout autre plan, au-delà de sa dimension culturelle et cultuelle, après une année de travail acharné, cette fête est l’occasion de faire le bilan du travail accompli pour un nouveau départ, mais aussi c'est un moment d'introspection sur le passé, de rétrospective, d'analyse du présent en vue de la résolution pour de nouvelles perspectives, a-t-il ajouté.  

Il a profité de l’occasion pour appeler les populations du Grand Oti et ses environs à être des artisans de paix et à soutenir la politique de développement portée par le Chef de l'État, Faure Gnassingbé.   

« Nos richesses culturelles ainsi que leurs diverses expressions doivent favoriser la paix, la solidarité et la cohésion sociale sans lesquelles aucun véritable développement ne peut se construire », a réitéré le ministre dans son discours de circonstance.

 

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…