Developed in conjunction with Ext-Joom.com

lundi, 04 novembre 2019 15:08

Jean-Pierre Fabre : « Le fichier électoral actuel a subi de lourdes manipulations pour permettre au pouvoir de remporter l’élection présidentielle en 2020 »

©AfreePress-(Lomé, le 4 novembre 2019)- L’opposant Jean-Pierre Fabre exige des discussions entre le pouvoir et l’opposition afin de définir les conditions d’organisation de l’élection présidentielle de 2020. Reçu lundi 4 novembre 2019, sur Radio Victoire FM, le Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) est revenu sur les différentes exigeantes de son parti avant ce scrutin.

« Nous demandons que des discussions aient lieu pour permettre d’améliorer le cadre électoral, pour le rendre crédible. Ce sont des discussions qui seront ouvertes entre des partenaires qui veulent le bien de leur pays et qui pensent que l’amélioration du cadre électoral est nécessaire pour l’organisation d’électrons libres, équitables, transparantes et démocratiques dans le pays », a-t-il indiqué.

« Le fichier électoral actuel a subi de lourdes manipulations pour permettre au pouvoir de remporter l’élection présidentielle en 2020. C’est-à-dire que le fichier est gonflé et le pouvoir en place pense qu’il est majoritaire. C’est dire simplement qu’il faut un nouveau recensement électoral. Donc le fichier qui est à la base de toute élection.Ensuite il y a la recomposition de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et ses démembrements » a ajouté Jean-Pierre Fabre.

L’ANC compte obtenir également la recomposition de la Cour constitutionnelle, régler la question des votes par procuration et par anticipation qui selon M. Fabre permettent au régime de pratiquer des votes multiples, avoir la garantie de l’authentification du bulletin unique, la publication des résultats, bureau de vote par bureau de vote, l’observation des élections, et même la loi sur les libertés.

« La CENI actuelle court vers les précipices. Ce n’est pas la date de l’élection qui compte, mais c’est la qualité qui est importante », a-t-il lancé.

L’ANC promet obtenir ses revendications par la pression populaire.

« Nous vallons passer par la combinaison de la pression intérieure et extérieure pour amener le gouvernement la tenue de ces discussions et améliorer le cadre électoral », a-t-il déclaré. S’agissant de la non-participation de son parti aux démarches qu’entreprend l’archevêque émérite de Lomé Mgr Philippe Fanoko Kpodzro dans le but de rapprocher l’ensemble des partis politiques, M. Fabre n’a pas marché sur ses mots.

Il estime qu’il y a des préalables à régler avant de s’asseoir avec certains partis.

« Nous avons été agressés gratuitement et traités de tous les noms, mais nous n’avons pas réagi. Nous avons en bon chrétien pardonné. Mais en bon politique, nous n’avons pas oublié. Donc nous avons jugé sage de ne pas prendre part à ces discussions pour le moment ».

M. Fabre dit être également lésé par les propos des leaders de la coalition de l’opposition (C14).

« On est très déçu d’avoir été traité de corrompu, de Juda, le plus insupportable qui maltraitait tout le monde. Donc il faut nous laisser digérer ça. Il ne faut pas faire comme si tout ça n’existait plus. J’ai dit qu’il faut régler des préalables pour qu’on travaille ensemble. Je veux parler de tous ceux qui ont commis des erreurs vis-à-vis des autres. Surtout qu’on m’accuser d’avoir négocié des maires avec le Premier ministre, c’est un problème qui fait partir de ces préalables.

Raphaël A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…