© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 16 avril 2019)- Le Programme de Consolidation de l'État et du Monde Associatif (Pro-CEMA) a procédé mardi 16 Avril 2019, au lancement officiel du projet dénommé : « Egbé Nana ». Un projet qui vise à renforcer la participation des femmes et jeunes filles dans la vie politique et locale.

La cérémonie de lancement officiel de ce projet a vu la présence du Conseiller du ministre de la Communication, des Sports et de l'Éducation à la citoyenneté et au civisme, ATAH Akpaki ainsi que du représentant de l'Union Européenne, Frédéric VARENNE.

Le projet « Egbé Nana » (Femme leader d'aujourd'hui) s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités visant la promotion de l'égalité genre et de l'autonomisation de la femme. Le Pro-CEMA attend mettre en lumière les femmes qui animent la vie sociopolitique et économique du pays afin de susciter des vocations chez les plus jeunes dans le souci que celles-ci assurent la relève de demain. 

Au cours de ce projet, des portraits de femmes seront réalisés et diffusés sur les stations de radio, soit 52 émissions de 26 min retraçant les parcours des 52 femmes. Une série court-métrage d'une durée de 13 minutes de 52 épisodes, sera diffusée sur une télévision d'envergure nationale, 52 articles (des portraits) seront également rédigés et publiés dans un média écrit (publique et/ou privée) ainsi que sur internet et les réseaux sociaux.

« L'objectif poursuivi est de composer une galerie de portraits de femmes leaders au Togo afin de comprendre les raisons de l'engagement de ces femmes, témoigner des éventuelles barrières et défis rencontrés par les femmes dans l'exercice de leur fonction, inspirer le cas échéant, les jeunes femmes désireuses de s'engager dans la vie socioéconomique et politique de leur pays », a confié à AfreePress, Mme KPOGAN Afi Edi, Conseillère en genre sur le projet Pro-CEMA. 

Il s'agira à termes, de contribuer à l'atteinte des objectifs du Plan national de développement (PND) par un appui à la consolidation de la gouvernance locale et une plus grande implication de la société civile, notamment dans la définition, la mise en œuvre et le suivi des politiques de développement.

Pour rappel, le Programme de Consolidation de l'État et du Monde Associatif (Pro-CEMA) est un projet de renforcement de la société civile, de promotion de l'égalité du genre et de la culture, fruit de la coopération entre le Togo et l'Union Européenne. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 16 avril 2019)- Les députés ont procédé mardi 16 avril 2019 à la mise en place des commissions permanentes pour le compte de la 6e législature. C'était lors de la 2e séance plénière de la 1ère session ordinaire tenue au siège du parlement, sous le direction de la Présidente de l'Assemblée Nationale, Yawa Dzigbodi Tségan, a constaté sur place l'Agence de presse AfreePress.

Au total, neuf (9) commissions ont été mises en place. Il s'agit entre autres de la commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale, des Droits de l'Homme, des Finances et du développement économique, de l'Agro-pastoralle de l'aménagement du territoire et du développement locale, de l'Education et du développement socioculturel, de la Défense et de la sécurité, des relations extérieures et de la coopération,   de l'environnement et du changement climatique, de la Santé et de l'action sociale.

Voici l'intégralité des neuf commissions ainsi que de leurs responsables.

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale : TCHALIM Tchitchao  (UNIR, président), AGBANU Komi (UFC)  vice-président,  ABOUGNIMA Molgah  (UNIR), 1er rapporteur, HOUNAKEY Akakpo Kossi (Indépendant) 2e rapporteur.

Commission des Droits de l’Homme : 

TSOLENYANU Koffi  (indépendant) président, LAWSON BOE-ALLAH Raymonde Kayi  (UNIR) vice présidente, KOLANI   Yobate (UNIR) 1er rapporteur, MONKPEBOR Koundjam (indépendant) 2e rapporteur.

Commission des finances et du développement  économique : 

Sémondji Mawoussi  Djossou (UNIR) président,  AHOOMEY-ZUNU Doh Gaétan Mawukplonam (UFC) vice président, KANGBENI Gbalgueboa (UNIR) 1er rapporteur, KPATCHA Sourou Kpatcha sourou (UNIR) 2e rapporteur.

Commission agropastorale, de l’aménagement du territoire et  du développement local : 

KAZIA Tchala (UNIR) président, SODOKIN Koffi (UNIR) vice-président, ATTI Dzigbodi (indépendant) 1er rapporteur, TOUH Pahorsiki (UNIR) 2e rapporteur

Commission de l’éducation et du développement  culturel : KAGBARA Uleija Yabisse Milioussiba Innocent  (PDP) président, ATCHANGBEDJI Gado (UNIR) vice-président, Anaté Kouméalo (UNIR), 1er rapporteur GNATCHO Komla Mawuena (UNIR) 2e  rapporteur.

Commission de la défense et de sécurité : 

Kodjo Agbéyomé  (MPDD) président, KATANGA Poro (UNIR) vice président, KERETCHO Komina (UNIR) 1er rapporteur, BINOININ Kpanimie (indépendant), 2e rapporteur Commission des relations extérieures  et de la coopération : BALOUKI Essossimna (UNIR) présidente, NAYONE Dindiogue Denis (Indépendant) vice-président, ISSA-TOURE Salahaddine (UNIR) 1er rapporteur, ABDOULAYE Adjaratou (UNIR) 2e rapporteur.

Commission de l’environnement  et du changement climatique : 

KPOMEGBE Anani Kokou (UFC) président, NONON KPAMNONA Diera-Bariga (UNIR) vice-président, NADJO N’ladon (indépendant) 1er rapporteur, KPAL Koffi (UNIR) deuxième rapporteur.

Commission de la Santé et de l'action sociale : 

SANDANI Arzouma Felidja (UNIR) président, ADJEH Assoupui Amele (indépendant) vice-président, AFETSE Yawo Dotse (UNIR) 1er rapporteur GBONE Adjo (UNIR) 2e rapporteur.

La mise en place de ces commissions, a laissé entendre la présidente de l'Assemblée nationale  Tségan Yawa Dzigbodi, permettra d'accélérer le travail de l'Assemblée nationale.

« Nous nous félicitons pour ce travail qui est une cette étape attendue au sein de notre institution. Comme nous l'avions promis lors de nos précédentes interventions à plusieurs reprises, les textes sur les réformes conditionnelles et institutionnelles feront l'objet de nos priorités et nous le réaffirmons », a-t-elle insisté.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 16 avril 2019)- Les services de renseignement burkinabè, se basant sur des écoutes téléphoniques, ont alerté les pays voisins sur le fait que plusieurs djihadistes auraient quitté l'Est du pays pour se réfugier au Bénin, au Togo et au Ghana après une opération de ratissage des forces armées du Burkina Faso, a appris l'Agence de Presse AfreePress.

Il faut noter que ces derniers mois, des attaques ont eu lieu dans la région orientale, à la frontière du Bénin et du Togo.

Ces attaques ont occasionné l'assassinat de quatre douaniers burkinabè et d'un prêtre espagnol qui revenait d'une réunion tenue à Lomé, la capitale du Togo. Ils ont été tués juste après avoir passé la frontière entre le Togo et le Burkina Faso.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 16 avril 2019)- Le ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs, Kossi EGBETOGNO a procédé mardi 16 avril 2019 à Lomé, au lancement officiel du casting national du concours de musique : « The Voice Afrique francophone ».

Dénommé « The Voice Tour Togo », la compétition va consister à sélectionner des talents devant représenter le Togo à l’édition 2019 du concours international de  « The Voice Afrique Francophone ». 

Selon les organisateurs, « The Voice Tour Togo » se déroulera à travers une une caravane qui va sillonner six (6) localités du Togo que sont Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé et Lomé à la recherche de talents. 

Dans chacune des villes ciblées, des castings seront organisés et les trois (3) meilleures voix  vont être retenues pour participer à la grande finale à Lomé.

Sont éligibles à cette compétition, les jeunes togolais ayant une belle voix, passionnés de musique et âgés d’au moins 18 ans. 

Les inscriptions sont ouvertes entre le 16 avril et le 5 mai 2019. Pour s'inscrire il faut envoyer une vidéo de deux (2) minutes contenant une brève présentation de sa personnalité, sa ville de résidence et un chant en capella aux numéros 92 69 69 29 et 92 03 69 69, ont informé les organisateurs.   

« The Voice tour Togo est  aussi une occasion pour les sociétés de prouver une fois encore leur notoriété et prestige en marquant le coup par des actions fortes », a indiqué à AfreePress, Espoir Agbogan, chargé de la production à « Ahouévi », structure représentant la chaîne de télévision Panafricaine, "Voice Africa Tv" au Togo. 

Pour sa part, le ministre de la Culture, du tourisme et des loisirs, Kossi EGBETOGNO a réitéré l’engagement du gouvernement togolais à promouvoir les richesses culturelles du pays. Il a également profité de l’occasion pour rendre un vibrant hommage à Victoire BIAKOU, lauréate du concours « The Voice », édition de 2018.

Amen A.

Page 4 sur 1231

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…