Developed in conjunction with Ext-Joom.com

© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 13 janvier 2020)- Le Chef de l'État, Faure Gnassingbé a rehaussé de sa présence, la finale de la coupe de l'Union qui s’est déroulée dimanche 12 janvier 2020 sur le stade de Gomido à Kpélé Kponvié (150 Km au Nord ouest de Lomé), a appris l’Agence de presse AfreePress. A son arrivée, le Président de la République a été chaleureusement accueilli par les supporters en présence de la Présidente de l'Assemblée nationale, Yawa Djigbodi Tségan entourée des cadres du milieu.

A la fin de la rencontre qui s’est déroulée dans une ambiance de fair-play, c’est le club Gloria Sport de Kpélé-Elé a remporté le trophée aux dépends de l'Etoile Islamique de Zongo. L’équipe victorieuse empoché une enveloppe de 1,5 million de francs CFA contre 1 million pour le finaliste malheureux.

A cette occasion, le Chef de l’Etat a félicité les organisateurs du tournoi ainsi que les joueurs, pour l’esprit de cohésion sociale qui a régné du début jusqu’à la fin de la compétition. « Je retiens surtout qu'il y a eu un bon jeu et du fair-play. Il n'y a pas eu d'actes de violence. L'arbitre aussi était à la hauteur », a indiqué le N° 1 Togolais.

Par ailleurs, Faure Gnassingbé a adressé un message vibrant aux dirigeants du football togolais à quelques jours de l'Assemblée générale élective de la FTF.

Il a surtout donné des consignes pour le bon déroulement de l'élection. « Nous ne sommes pas loin de l'élection du représentant de la FTF.

Que tout se déroule bien et que nous continuions à renforcer nos infrastructures sportives et que tout cela conduise à de très bonnes performances de l'équipe nationale togolaise », a-t-il indiqué.

Anika A.

©AfreePress-(Lomé, le 13 janvier 2020)- Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya a procédé le 12 janvier dernier, à la signature d’un protocole de financement portant sur le projet de construction d'une centrale photovoltaïque à Blitta (300 km au nord de Lomé).

C’était en marge de l’Assemblée générale de l'Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA) qui se déroulait Abu Dhabi, a appris l’Agence de presse AfreePress. Le Togo récolte à travers cette signature, un investissement d’environ 36 millions de dollars, soutenu à hauteur de 25% par un prêt du «Fonds d'Abou Dhabi pour le développement ».

La centrale sera exploitée par la société AMEA Power (Dubaï) qui bénéficie d’un financement de 11 millions de dollars assuré par la BOAD. Selon le gouvernement, l’infrastructure aura une puissance de 30 MWC, une puissance suffisante pour desservir 300.000 foyers et alimenter l’usine d’égrenage de coton de Blitta à partir de 2021.

Une fois construit, ce dispositif de production d’énergie propre va permettre la réduction de la dépendance énergétique du Togo et contribuer à l’atteinte des Objectifs du Plan national de développement (PND).

Il faut rappeler que le « Fonds d'Abou Dhabi » est une entité publique qui agit comme une agence publique d’aide au développement.

Son objectif principal est de fournir une assistance aux pays en développement sous forme de prêts concessionnels pour la réalisation de projets de développement.

Anika A.

©AfreePress-(Lomé, le 13 janvier 2020)- « Patriotisme et citoyenneté, un choix ou un devoir ». C’est le thème autour duquel s’est déroulée samedi 11 janvier dernier à Lomé, la toute première édition de « la nuit des débats ». Un événement organisé par l'association « Clinique d’Afrique ».

L'objectif de cet événement est de « créer » un cadre de réflexion et de débats autour des valeurs citoyennes dans le souci d’amener la jeunesse à s’impliquer davantage dans les actions citoyennes et contribuer à un changement de comportements.

« La nuit des débats, est une initiative qui veut aujourd’hui amener le Togolais à dépasser l'étape de perpétuelle critique des actions publiques pour l’étape de propositions concrètes. Il s’agit pour nous de regrouper la jeunesse pour qu’on puisse réfléchir autrement et faire des propositions et surtout trouver des solutions à tous les problèmes indexés », a confié à AfreePress, le Président de l'association ''Clinique d'Afrique'', Taofik KORIKO.

La nuit des débats selon lui, se veut un événement culturel annuel au cours duquel les jeunes apportent leurs propositions dans un débat contradictoire pour un changement de comportements vis-à-vis de la chose publique. Cette 1re éditionitent, a été un « franc succès » au regard des échanges d’idées et des groupes de débats qui ont eu lieu, se félicitent les organisateurs. Mais aussi au vu de l'engouement du public.

« Aujourd'hui on a remarqué que le Togolais a du mal à affirmer qu’il est fier d’être Togolais et donc je crois que la thématique du patriotisme et de la citoyenneté est le choix parfait pour une prise de conscience », a indiqué M. KORIKO.

« Les jeunes ont démontré que même avec les divergences d’idées, on peut parvenir à une proposition qui va changer quelque chose dans notre société. On peut être de bords politiques différents, mais s'asseoir et discuter pour sortir de belles propositions pour résoudre les problèmes de la société. C'est ce que nous voulons montrer au public en initiant cet événement », a-t-il ajouté.

A noter que « Clinique d'Afrique » est une association de jeunes leaders pour le développement intégral.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 12 janvier 2020)- Le 22 février prochain, les Togolais iront aux urnes pour élire leur prochain Président de la République. Le parti Union pour la République (UNIR) reste « fortement » engagé dans la conquête de l’électorat en faveur de son candidat.

Une délégation de cette formation politique a tenu samedi 11 janvier 2020 à Zanguéra (banlieue située au Nord ouest de Lomé), un grand meeting destiné à mobiliser les populations de ladite localité derrière la politique et les idéaux du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, candidat à sa propre succession à la magistrature suprême. Sous la conduite de Mme Ibrahima Méimounatou, la délégation à été chaleureusement accueillie dans le Canton de Zanguera.

Dans son message, Mme Ibrahima Méïmounatou a invité les populations à sortir massivement le 22 février 2020 pour accomplir leur devoir citoyen dans un climat de paix et de sérénité.

Particulièrement, la délégation a échangé avec les responsables des structures de base du parti UNIR dans ce canton. Des consignes, leur ont été données dans le but de faire la promotion des acquis du candidat Faure Gnassingbé auprès des populations dans le cadre des élections présidentielles à venir.

« Le message du Président de notre parti, son excellence Faure Gnassingbé est que les militants affichent un comportement exemplaire, notamment l’humilité et la bonne conduite durant tout le processus électoral », a laissé entendre le député Ibrahima Méïmounatou.

A cette occasion, un hommage solennel a été rendu aux femmes du parti UNIR pour leur attachement et leur engagement dans l’enracinement de la politique du Chef de l’Etat.

Anika A.

Page 11 sur 1528
  • pub_janvier_2020.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…