© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 16 août 2019)- Les élections locales partielles ont eu lieu jeudi 15 août 2019 dans les cinq (5) communes du pays à savoir : Avé 2, Bassar 4, Oti-Sud 1, Wawa 1 et Zio 4.

Comme prévu par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les bureaux de vote ont effectivement ouvert leurs portes dans ces cinq communes à 7 heures afin de permettre aux électeurs d’accomplir leur devoir civique. C’est ce qu’a constaté sur le terrain une délégation de l’institution conduite par son président, Tchambakou AYASSOR à travers une visite dans plusieurs centres de vote. 

Il s’est agi pour les responsables de l’institution chargée d’organiser et de superviser les élections, de constater l'effectivité du déroulement des opérations électorales. 

« Nous avons fait le déplacement ce matin sur le terrain pour observer le démarrage du processus du vote et tout se passe très bien. Les bureaux que nous avons visités sont ouverts comme prévu à 7 heures. Également sur le plan de l’organisation, les membres des bureaux de vote sont en place, les délégués des candidats sont également présents et l’ensemble du matériel est en place », a laissé entendre le président de la CENI à l’issue de sa visite.

« Nous insistons sur la nécessité de maintenir un état de sérénité sur l’ensemble du processus pour que les résultats auxquels nous allons parvenir, soient des résultats attendus et acceptés par tous », a-t-il ajouté

Au total, 112.233 électeurs étaient attendus aux urnes dans les 5 communes pour élire 63 conseillers municipaux. Ces conseillers municipaux devront compléter les 1.454 conseillers déjà élus lors du scrutin du 30 juin dernier dans 112 communes sur les 117 que compte désormais le Togo. 

Pour rappel, les élections avaient été annulées dans 3 communes (Avé 2, Bassar 4 et Oti-Sud 1) pour des raisons techniques, avait soutenu la CENI. Dans les deux (2) autres communes (Wawa 1 et Zio 4) ces élections ont été reportées par la Cour suprême pour irrégularités.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2019)- Le parti Union pour la République, (UNIR, parti au pouvoir) a lancé mardi 13 août 2019, un tournoi de football dans la préfecture d'Agoè-Nyivé sur le terrain  d'Haoussa-zongo (canton de Togblékopé). L'initiative,  selon les organisateurs, vise à promouvoir le vivre-ensemble, la paix et la tolérance entre les filles et fils de ladite préfecture. 

Au total six (06) équipes représentant les six (06) cantons qui composent la préfecture d'Agoè-Nyivé avec trois matchs qui ont meublé cette première journée. 

« L'objectif de ce tournoi est de créer une cohésion entre l'ensemble des communautés de notre préfecture et qu'il y ait une bonne entente entre les différents cantons qui composent la préfecture d'Agoè-Nyivé.  À Agoè-Nyivé, il y a plusieurs ethnies et cette occasion nous permet de nous retrouver ensemble pour développer la politique de paix et de développement du Président de notre parti », a laisse entendre M. Katché Koffi Richard, président du omité d'organisation.

Le tournoi se poursuit avec les demi-finales le 19 août prochain et la finale le 24 août sur les mêmes installations.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2019)- Le gouvernement japonais s'est engagé à accompagner le Togo dans le renforcement de sa sécurité intérieure et vient de mettre à la disposition de l’État togolais, un lot de matériels de marquage de ses armes.  

La cérémonie de réception officielle de ce don a eu lieu mercredi 14 août 2019 dans les locaux du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, a appris l’Agence de presse AfreePress.

D’un montant total de 373 millions de dollars US, le don est composé entre autres de compresseurs et des unités de marquage devant permettre de faciliter l’immatriculation et la création de bases de données et le traçage de ces armes au Togo. 

« Avec ce don du Japon, il s’agira de marquer non seulement les armes détenues par les populations civiles, mais aussi les armes des forces de défense et de sécurité. Dans les jours à venir, l’équipe de marquage va commencer le marquage des armes au niveau de la police nationale, ensuite au niveau des corps paramilitaires et à l’issue de cela, ce sera le tour des armes des forces de défense. C’est une bonne chose parce que ça permet de renforcer les mesures de sécurité dans notre pays et de contrôler qui détient telle arme et qui a fait quoi avec à tout moment », a indiqué le Ministre en charge de la Sécurité et de la Protection Civile Gal Yark Damehane.

Pour rappel, cet appui du Japon s’inscrit dans le cadre du projet d’assistance pour la sécurité physique et la gestion des stocks, le marquage des armes légères et de petits calibres ainsi que des munitions et la destruction des stocks obsolètes au Togo.

Raphaël A.

Page 11 sur 1363

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…