© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 11 avril 2019)- Une délégation togolaise conduite par le ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, séjourne depuis lundi 8 avril 2019 à Washington aux Etats-Unis où elle participe aux Assemblées de printemps du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Ce rendez-vous annuel qui se déroule du 9 au 14 avril 2019, permettra aux dirigeants du secteur public (banques centrales, ministères des Finances et de développements) et du secteur privé, (représentants d’organisations de la société civile, experts issus des milieux universitaires) de se réfléchir aux grands questions de l'heure notamment l'état de l'économique mondiale, la lutte contre la pauvreté, le développement économique, et l'efficacité de l’aide au développement.

Cet événement annuel donne lieu à toute une série de manifestations, de séminaires, de conférences de presse autour de sujets liés à l’économie mondiale, au développement international et au système financier mondial, mais aussi à des rencontres sur le cadre partenariat pays. Mardi 9 avril 2019, la délégation togolaise composée du Ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya, de sa collègue de la Planification du Développement et de la Coopération, Demba Tignokpa, et de hauts cadres des deux ministères, a multiplié des rencontres avec les premiers dirigeants de la Banque mondiale et du FMI, a appris l’Agence de presse AfreePress.

La délégation s’est au prime abord, entretenue avec le nouveau président de la Banque mondiale, l’Américain David Malpass. La séance s’est déroulée en présence du Vice-président de l’institution, Hafez Ghanem, du directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, Pierre Laporte et de la représentante de l’institution à Lomé, Hawa Cissé Wagué. Elle a permis aux deux parties de faire le point de la situation macroéconomique du pays et de décliner les perspectives.

A cette occasion, la délégation togolaise a plaidé pour une augmentation substantielle de l’appui budgétaire et plus généralement de l’enveloppe financière accordée par la Banque au Togo. Les responsables de la Banque mondiale ont pour leur part, affiché leur engagement à soutenir la mise en œuvre du Plan national de développement (PND 2018-2022).

La délégation s’est ensuite entretenue avec Abebe Aemro Sélassié, Directeur du Département Afrique du FMI. L’institution a félicité le Togo pour les progrès réalisés en matière de gestion des finances publiques et de réduction de la dette.

Enfin, les représentants du Togo à Washington ont rencontré le Vice-président de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Hiroshi Kato. Les discussions ont porté sur les différents projets financés au Togo (port de pêche, construction de ponts, Kennedy Round, PUDC). Ils ont également évoqué la question du Plan directeur de l’aménagement des corridors pour l’Anneau de croissance en Afrique de l’Ouest. Une initiative qui concerne le Togo, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Le responsable de la JICA a lors de cette entrevue, réaffimé son accompagnement aux pays concernés à mobiliser des fonds nécessaires à la mise en œuvre de cet Anneau.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 11 avril 2019)- Le canton d'Aflao Sagbado vient de bénéficier d'un financement de 12.000 dollars offerts par des partenaires en développement chinois et américains venus de l'Etat de la Californie (États Unis). La remise du don a eu lieu le 10 avril 2019 à Lomé lors d'une cérémonie solennelle qui a coincidé avec une séance de sensibilisation sur la santé publique au profit des populations des 26 villages composant le Canton d'Aflao Sagbado.

« Avec ce fonds, il sera construit un hangar moderne de trois (3) salles et à l'achat de table-bancs pour les apprenants de l'école ciblée dans le projet », a indiqué, Modeste Kouma GNAKORFRE, président du Comité de développement du canton d'Aflao Sagbado.

«Nous allons faire une gestion bonne et efficiente du fonds mis à notre disposition pour parvenir à la réalisation des besoins de la population à la base surtout au profit des élèves », a déclaré de son côté, Bernadette NTCHAM, présidente préfectorale de la Chambre des métiers.

Les donateurs ont de leur côté, salué les qualités de meneur d'homme du chef canton de Sagbado, Togbui Edem SEMEKONAWO qui selon eux, est un vrais acteurs de développement communautaire.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 9 avril 2019)- La beauté togolaise a été célébrée samedi dernier à Bruxelles à l'occasion de la seconde édition du concours « Miss Togo Belgique ». La deuxième édition de ce concours a rendu son verdict samedi 6 avril 2019 au Birmingham Palace à Bruxelles lors de la soirée apothéose de l’élection de la plus belle jeune fille togolaise vivant dans le royaume de Belgique. Au total, elles étaient 5 jeunes filles, toutes de nationalité togolaise à participer à la grande finale de la soirée d’élection de la plus belle jeune fille togolaise résident dans le royaume de Belgique. A la fin, une seule a été sacrée « Miss Togo Belgique 2019 » et c'est Mlle Sandra Abla LEGUEDE, coach sportive de profession.

Notées sur des critères assez sélectifs, ces candidates ont su démontrer avec élégance et aisance, la maîtrise de l’histoire, de la géographie et de la culture togolaises en répondant aux questions posées relatives à la population du Togo, au drapeau togolais, à la devise du Togo, aux 5 régions du Togo, à la date de l'indépendance du Togo, à l’hymne nationale, aux pays limitrophes, aux langues parlées au Togo, aux mets culinaires et aux boissons traditionnelles. Un assemblage de questions pour tester les connaissances des candidates sur leur pays d'origine.

Mlle Sandra Abla LEGUEDE a su allier connaissance de son pays, charme, élégance et beauté pour conquérir les membres du jury et repartir avec la couronne de la reine de beauté à la fin de la soirée.

Venues de tout le royaume de Belgique, les 5 candidates ont été notées par les membres du jury sur des critères suivants : la silhouette, la beauté physique, la capacité à parler devant un public, l’assurance dans la démarche et la qualité du discours.

La nouvelle « Miss Togo Belgique » a pour dauphines, Mlles Lucia SEGNIBO et Kossiwa Prospera AGBOSSOU, respectivement 1ère et 2è dauphine.

La soirée a tenu toutes ses promesses avec un programme alléchant et rempli de belles surprises dans une ambiance tout-feu, tout-flamme sur une programmation artistique et musicale des grands jours.

Des artistes togolais en vogue ont agrémenté la soirée à travers des prestations qui ont soulevé le public présent. Le groupe Too-fan et l’artiste Black T « Igwe », actuellement en tournée en Europe ont réussi à offrir au public, une belle sonorité musicale.

La soirée a également enregistré la présence effective de l’Ambassadeur du Togo auprès du Benelux. Le thème retenu pour cette 2è édition de l’élection de la « Miss Togo Belgique » est : « Togo, ami des nations, pays hospitalier ».

David Baini Djagbavi (Bruxelles)

 

LA DEPECHE N°950 DU JEUDI 10 AVRIL 2019

Page 12 sur 1231

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…