© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2019)- Togo Invest Corporation S.A. et la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) ont procédé mardi 13 août 2019 à la signature d’un accord de partenariat en vue de l’étude et de la réalisation du projet de développement dénommé « LOME CROISIERE », a appris l’Agence de presse AfreePress.

Initié par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo, « LOME CROISIERE » est un projet de grande envergure qui vise l’aménagement par le dragage des lagunes, d’un espace joignant la baie de Lomé au Lac Togo, rendant navigables les cours d’eau actuellement non-exploités.

Le projet selon les responsables de la CCIT, prévoit également la mise en place d’infrastructures telles qu’un technopôle, un complexe de formation universitaire, un port sec, une zone industrielle, ainsi qu’une nouvelle ville offrant des hôtels, des quartiers résidentiels, des activités touristiques.

Pour rappel, Togo Invest Corporation SA (TI) est une société d’Etat qui a pour mission de conduire le développement et la mise en œuvre d’investissements stratégiques par et pour l’Etat afin de créer de la valeur ajoutée pour l’économie togolaise et ses populations. La société a été conçue comme l’un des acteurs économiques du pays à même de nouer des partenariats publics-privé sur les grands projets structurants du pays.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2019)- En visite de travail au Togo depuis lundi, le gouverneur de l'Etat du Mississippi Phil Bryant était  mardi 13 août 2019 dans la préfecture de l’Est-Mono (environ 240 km au nord de Lomé) où il a visité les installations de l'Institut de Formation en Alternance pour le Développement (IFAD) en Aquaculture d'Elavagnon. 

Accompagné de la Présidente de l'Assemblée nationale, Mme Yawa Tsegan Djigbodi, du Ministre de l'Agriculture, de la production animale et halieutique, Koutéra Bataka et de Mme Reckya Madougou, conseillère spéciale du Chef de l’Etat, le Gouverneur de l'Etat du Mississippi a, au cours de cette visite, pu toucher du doigt les réalités de ce centre inauguré en juin 2019 par le Président de la République, Faure Gnassingbé.

« Notre objectif est de tout faire pour que le Togo bénéficie des investissements directs étrangers. Nous sommes ici pour établir des liens entre le pays et l’extérieur et nous avons constaté que le Togo est un pays formidable. J'ai vu un centre de formation remarquable et très formidable. Nous savons tous que l'agriculture et l'aquaculture sont très importantes pour le développement d'un pays. C'est un centre qui a une technologie haut de gamme », a laissé entendre M. Phil Bryant à l’issue de sa visite. 

Initié par le gouvernement, le projet des IFAD s’inscrit dans le cadre de la réalisation des axes 1 et 2 du Plan national de développement (PND 2018-2022). 

Raphaël A.

 

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2019)- La Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) vient de  rendre public son rapport semestriel sur la situation de la microfinance dans la zone UEMOA.

Dans ce rapport,  la BCEAO informe que le Togo a  enregistré une hausse de 16,0% des dépôts dans les institutions de microfinance ou Systèmes financiers décentralisés (SFD). Avec une telle progression des dépôts, le Togo se place deuxième dans la Zone, pour la période sous revue, derrière le Mali (+20,0%), et devant respectivement la Côte d'Ivoire (+15,1%), le Sénégal (+10,3%), le Bénin (+9,9%), le Burkina Faso (+3,7%) et le Niger (+0,5%).

Dans l'ensemble, « le montant des dépôts collectés pour ce semestre dans l'UEMOA s'est établi à 1390,8 milliards FCFA contre 1248,7 milliards FCFA une année plus tôt, ce qui représente une progression de 11,4%. De même, l'accès des populations aux services financiers fournis par les institutions de microfinance s'est accru de 10,4% en glissement annuel », signale la BCAO.

 

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 14 août 2019)- Dans un communiqué rendu public mardi 13 août 2019, le gouvernement signale une nouvelle forme d'escroquerie qui s'opère dans le secteur de la santé. L'opération  consiste en ce que des personnes malveillantes appellent des citoyens par téléphone à qui ils font croire qu'ils ont un parent dans une situation médicale critique dans un centre de santé du pays.

Ensuite, ils prétendent être des membres du personnel de santé notamment un médecin ou infirmier et demandent aux parents d'envoyer en urgence de l'argent par transfert mobile pour des soins d'urgence afin de sauver la vie du patient victime d'une crise ou d'un accident. « Certains citoyens crédules s'exécutent avant de se rendre compte que l'information n'était pas vérifiée », rapportent les ministres de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehame et celui de la Santé et de l'hygiène publique,  Mustafa Mijiyawa.

Cette pratique relève de la pure escroquerie, préviennent ces deux ministres qui conseillent aux Togolais de s'adresser directement ou par tous les moyens, au centre de santé mentionné par l'interlocuteur avant d'accepter toute transaction.

Par ailleurs, les ministres en charges de la santé et de la sécurité  recommandent aux populations d'être vigilantes et d'alerter les forces de sécurité en cas d'appels de ce genre.

Amen A.

 

Page 12 sur 1363

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…