Developed in conjunction with Ext-Joom.com

© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 12 janvier 2020)- Le nouvel archevêque métropolitain de Lomé, Mgr Nicodème-Yves Anani Barrigah-Bénissan a présidé samedi 11 janvier 2020, sa première prossession canonique. C'était à la cathédrale de Lomé, tenant lieu de siège épiscopal en présence du Chef de l'État, Faure Gnassingbé, de son gouvernement et de plusieurs personnalités du monde politique.

À cette occasion, le nouvel nouvel archevêque métropolitain a lancé un message solennel à l'endroit du peuple togolais et de ses dirigeants. L'homme de Dieu les a appelés à faire en sorte à organiser une élection présidentielle apaisée et sans violence.

« Je lance à l’endroit de tous les acteurs politiques togolais, un appel à faire preuve de justice, de transparence et de calme durant tout le processus électoral », a plaidé Mgr Barrigah-Bénissan. Le nouveau responsable de l'église Catholique au Togo a également invité les « institutions impliquées dans le processus électoral à jouer leurs rôles, en toute « indépendance et avec responsabilité ». À l'ensemble des Togolais, l’ex-évêque d’Atakpamé a rappelé la nécessité de préserver un climat de paix et de stabilité dans le pays avant, pendant et après l'élection.

« La paix dans un pays dépend de la qualité de ceux qui le gouvernent. Que celui qui, librement et en toute conscience, prend la décision de se présenter n’oublie pas que le poste privilégié qu’il veut conquérir est essentiellement celui de serviteur du peuple. Qu’il considère ses adversaires politiques, non pas comme des ennemis à abattre, mais, plutôt comme des frères et sœurs ayant d’autres visions de développement pour le pays », a exhorté le prélat qui fut président de la « Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) ». Une commission mise en place pour faire la lumière sur le passé douloureux du Togo et réparer les dégâts des violences à caractère politique.

Étaient présents à cette cérémonie de prise de prossession canonique, des candidats en course pour la présidentielle du 22 février 2020, à l’instar du Chef de l’État Faure Gnassingbé et de Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC). Il y avait également des responsables d’institutions de la République dont la Présidente de l’Assemblée nationale, Mme Tségan Yawa Djigbodi, des membres du gouvernement et des responsables de partis politiques.

Nommé en octobre 2019, par le Pape François comme Archevêque Métropolitain de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Bénissan succède à Komi Denis Amuzu-Dzakpah à ce poste très prestigieux au sein de l'église catholique togolaise.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 11 janvier 2020)- Le Togo a bénéficié d'un nombre record de projets d'investissement entièrement nouveaux en 2019. Selon « fDi Markets » qui a suivi 11 projets greenfield dans le pays au cours des 11 premiers mois de l'année 2019, le Togo a enregistré la plus forte croissance en terme de nombre de projets greenfield dans tous les pays africains, et connaît une nette amélioration de cet indicateur en l'espace de quatre années.

« Entre janvier et novembre 2019, le Togo a également été le pays le plus performant en Afrique ayant attiré des projets d'IDE entièrement nouveaux par rapport à sa part du PIB nominal sur le continent. Il a attiré 6,7 fois ce qui pourrait être attendu étant donné la taille de son économie », indique l'agence de notation S&P.

Le Rwanda et le Sénégal se classent respectivement deuxième et troisième en Afrique, attirant 5,9 et 3,4 fois le montant des IDE entièrement nouveaux par rapport à la taille de leurs économies.

L'investissement greenfield estimé au Togo a également culminé à 2,24 milliards de dollars au cours des 11 premiers mois de 2019, selon "fDi Markets", classant le pays 7e sur 54 pays africains suivis durant cette période.

La majorité de cet investissement record précise l'agence de notation, provient d'un méga-projet annoncé par le groupe nigérian Dangote, un conglomérat qui a des intérêts commerciaux dans des industries telles que le ciment, le sucre, le pétrole et le gaz. L'entreprise a annoncé son intention d'établir une usine de traitement de phosphate de 2 milliards de dollars au Togo ce qui devrait créer 2500 emplois dans le pays.

Le groupe Dangote a également annoncé son intention d'investir 60 millions de dollars pour installer une usine de fabrication de ciment dans la capitale togolaise Lomé. Depuis 2016, le Togo a bénéficié de trois projets distincts au cours des 11 premiers mois de 2019.

Les autres investissements notables suivis par "fDi Markets" en 2019 incluent l'annonce par AMEA Power, basée aux Emirats Arabes Unis, d'investir 33,5 millions de dollars dans un parc solaire de 50 MW dans la région de Blitta, et Time-based Germany qui a un plan pour ouvrir un nouveau centre de livraison dans la capitale Lomé.

Le Chef de l'État dans un message posté sur son compte Twitter, s'est félicité de ce nouveau classement qui fait de son pays, l'un des plus attractifs en Afrique.

« Je suis ravi de cette nouvelle distinction qui a été décernée à notre pays en tant que pays le plus performant d'Afrique en termes de promotion des investissements. Cette nouvelle gratifiante renforce notre conviction que nous sommes sur la bonne voie avec les nombreuses réformes entreprises pour assurer la prospérité et le développement inclusif de notre pays », a écrit le Président Faure Gnassingbé.

Il faut noter que « fDi Markets » est la base de données en ligne la plus complète en terme de projets d'investissements transfrontaliers disponibles, couvrant tous les pays et secteurs au monde.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 11 janvier 2020)- Le technicien français, Claude Leroy pourrait voir son contrat être renouvelé à la tête des Éperviers du Togo, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Selon les informations relayées par radio Sport Fm, les tractations seraient en cours au niveau du gouvernement et de la Fédération togolaise de football (FTF) afin de proposer un prolongement de son contrat au Français.

Même si l'information n'est pas encore confirmée par des sources officielles, le site d'information de Radio Sport Fm « radiosportfmtg.com » rapporte que ce renouvellement de contrat pourrait également concerner les sélectionneurs des autres catégories de l'équipe des Éperviers.

« Après la décision du ministère des Sports, en collaboration avec ceux des finances, du travail et de la fonction publique, l’officialisation sera faite très prochainement par la Fédération Togolaise de Football (FTF), indique radio Sport FM.

Raphaël A.

©AfeeePress-(Lomé, le 11 janvier 2020)- La Faculté des Sciences Économiques et de Gestions (FASEG) a remporté vendredi 10 janvier 2020, la finale du tournoi universitaire de football « Le Grand 8 ». Un tournoi qui regroupe les huit meilleures équipes de football du championnat universitaire 2019.

La FASEG à battu la Faculté ses Sciences de l'Homme et de Société (HSHS) sur un score de 2 buts à 0. La cérémonie de remise de récompenses de ce tournoi, qui est à sa 4e édition, s'est déroulée en présence du Président de l'Université de Lomé, Professeur Komla Dodzi Kokoroko. Il avait à ses côtés, le Directeur de Cabinet du ministère de la Communication, des Sports et de l'Éducation à la Citoyenneté, Franck Kokou MISSITE et le Président de la Fédération Togolaise de Football ( FTF), Colonel Guy Akpovy, a consacré sur place l'Agence de presse AfreePress.

Porté par les autorités universitaires, le tournoi « Le Grand 8 » est une manifestation sportive qui attend contribuer à la promotion de la jeunesse universitaire et à la détection de nouveaux talents pour le championnat.

« Cette manifestation ressemble un peu à ce que nous appelons "rentrée sportive". Après la rentrée académique, la rentrée pédagogie et la rentrée administrative, nous avons la rentrée sportive et bientôt il y aura la rentrée culturelle. Il s'agit d'une compétition entre les huit meilleures équipes de l'Université de Lomé, histoire de les réchauffer et de les remobiliser pour le championnat universitaire qui va démarrer en mars prochain », a confié Koffi Nutefé TSIGBE, Directeur du Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL).

L’apothéose de ce tournoi à été couplée d’un méga concert sur le campus universitaire. 

« Il s'agit d'une initiative du Président de l'Université de Lomé Professeur Kokoroko dès son arrivée. Il a estimé qu’à la fin de chaque année, il fallait primer les meilleures équipes. Cette rentrée sportive s'organise dans le mois de décembre, mais nous avons été très chargés en décembre dernier donc nous avons décidé de le faire en début du mois de janvier et c'est une satisfaction totale. Vu la mobilisation des étudiants, cela prouve que l'initiative intéresse la jeunesse et c’est l’une des visions poursuivies par le Président de l’UL », a ajouté le Directeur du COUL.

Raphaël A.

Page 12 sur 1528
  • pub_janvier_2020.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…