© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 18 mars 2020)- La Cellule Climat des Affaires (CCA-Togo) a présenté mercredi 18 mars 2020 à la presse, les nouvelles réformes réalisées par le Togo au cours de ces derniers mois en matière d’amélioration de l'environnement des affaires dans le pays.

C’était lors d’une rencontre d’échanges présidée par Mme Sandra Ablamba Johnson, Coordinatrice de la CCA-Togo en présence du président de la Chambre nationale des Notaires du Togo, Me Tsolégnanou Koffi et du président de l’Observateur Togolais des Médias, Aimé Epké.

Après le lancement officiel, le 31 octobre 2019 du rapport Doing business 2020, le gouvernement poursuit son travail d’amélioration du climat des affaires dans le pays.

L’objectif selon Mme Sandra Ablamba Johnson, est de faire du Togo, la première destination des investisseurs du monde entier.

« Au regard des attentes pressantes des populations qui nourrissent l’espoir légitime dans la mise en œuvre du Plan national du développement (PND), le gouvernement n’a pas hésité à poursuivre les réformes entreprises parfois audacieuses avec en première ligne, la satisfaction des secteurs privés. Lors du lancement officiel du rapport Doing business 2020, nous nous sommes engagés à approfondir les réformes entamées et à nous attaquer à d’autres indicateurs importants pour faciliter les investissements », a-t-elle indiqué.

Ainsi, la Cellule Climat des affaires annonce la réalisation et le renforcement de plusieurs indicateurs au cours de ces derniers mois. Il s’agit entre autres de l’exécution de contrats qui visant à garantir la sécurité juridique et judiciaire des investissements, le paiement des taxes et des impôts marqué par la suppression des impôts (promotion de la transparence pour lutter contre la corruption), l’accès à l’énergie (raccordement à coût réduit, le remboursement des avances sur consommation, etc.)

À ces réformes, s’ajoutent celles relatives au permis de construire, au commerce transfrontalier avec à la clé la dématérialisation de toutes les procédures douanières, le branchement gratuit à l’eau potable pour les PME/PMI, la création d’entreprises, l’obtention de prêts avec le renforcement du dispositif de sûretés mobilières au profit des banques en plus de l’accompagnement du bureau d’information de crédit, le transfert de propriété (le Togo est le premier pays de la sous-région en la matière).

Pour la ministre conseillère du Président de la République, ces nouvelles réformes permettront au Togo d’atteindre ses objectifs de développement en passant par la réalisation de son PND 2018-2022.

« Ces multiples réformes s’inscrivent dans la droite ligne de la vision du Chef de l’État, Faure Gnassingbé qui assure le leadership institutionnel et donne l’impulsion et l’orientation nécessaires aux actions menées par la cellule », a-t-elle précisé.

Il faut noter que le Togo est classé 1er pays le plus réformateur en Afrique et 3e au monde par le classement Doing Business 2020 de la Banque Mondiale.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 18 mars 2020)- Les ravages du virus du COVID-19 dans le monde préoccupent le Nouvel engagement Togolais (NET).

Dans un communiqué rendu public mercredi 18 mars 2020, le parti présidé par Gerry Komandéga Taama salue la « prompte » réactivité des autorités togolaises qui ont pris la mesure de la situation et pris un certain nombre de décisions afin de mettre le pays à l'abri  du virus.

Pour le NET, la réactivité du gouvernement, ajoutée aux mesures prises par des leaders religieux, notamment ceux de l'Eglise catholique, contribueront sans doute à entraver la propagation du virus dans le pays.

Il invite les populations à observer strictement ces mesures à tous les niveaux sans céder à la panique et à respecter les gestes barrières comme, le lavage des mains avec du savon et de l'eau ou une solution hydro-alcoolique, l'utilisation de papiers-mouchoirs à usage unique, la protection du coude pour tousser et le respect d'une distance minimum d'un mètre entre les personnes.

« L'observation de ces mesures, est un minimum pour réduire la propagation du virus »,  insiste le  NET dans son communiqué.

Pour finir, le parti rappelle à l’opinion nationale qu'un numéro vert qui est le 111, est mis à sa disposition 24h/24 pour coordonner toutes les informations liées au coronavirus.

Il faut rappeler que le Togo compte un cas de contamination au Coronavirus en surveillance dans un centre hospitalier de Lomé.

Anika A.

 

©AfreePress-(Lomé, le 18 mars 2020)- Classé 1er pays réformateur en Afrique et 3e au monde, le Togo est l’un des pays du continent qui attire plus d'investisseurs de par le monde. Cette attractivité selon le gouvernement, est le fruit des performances enregistrées dans le classement Doing Business 2020.

Face à la presse mercredi 18 mars 2020, la Cellule Climat des Affaires (CCA-Togo) est revenue sur les retombées positives de ce classement de la Banque Mondiale.

D’après la Coordinatrice de la CCA-Togo, Sandra Ablamba Johnson, les performances « ont généré et continuent de générer des retombées positives pour le Togo », avec la création d’emplois et de nouveaux investissements.

« Au niveau national, l’on peut citer les success stories des jeunes bénéficiaires des mécanismes d’accompagnement du gouvernement dans le domaine de la transformation agricole (ananas, soja, champiso, kinkéliba etc) dont l’impact en matière de création d’emplois et de richesses n’est plus à démontrer. Le classement du Togo comme premier pays de la CEDEAO exportateur de produits bio vers l’Europe, est une résultante de ses success stories qu’il faut continuer à soutenir », a-t-elle indiqué.

Selon la CCA, la construction d’une usine de transformation du soja en huile à Sokodé d’un coût total de 193 millions de FCFA, avec la création de 250 emplois directs et 100 emplois indirects, la construction de l’usine de transformation agroalimentaire Délice SA qui prévoit une production de 2000 tonnes de jus d’ananas avec une création de 60 emplois directs et 100 emplois indirects, le projet de construction d’industrie « Africa Plastic Technology », spécialisée dans la fabrication de tuyaux plastiques pour une création de 200 emplois directs et 500 emplois indirects et la construction de l’usine de production d’emballages métalliques et de tonneaux en cours de réalisation, sont également à mettre à l’actif des  ''belles'' performances réalisées par le Togo en 2019.

Elle signale par ailleurs d’autres projets qui sont en cours portés par des investisseurs togolais. « A cela s’ajoute tout l’intérêt qu’accordent les investisseurs étrangers à notre pays entre autres, la signature d’une convention de concession entre le Togo et ERANOVE pour le projet de construction de la nouvelle centrale électrique Kekeli Efficient Power avec une capacité de 65 MW et un coût de 64 milliards de FCFA pour la fourniture de l’énergie électrique à 263 000 foyers additionnels, soit 1,5 million d’habitants. La signature d’une convention de concession pour la construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 50 MW par la société AMEA POWER à un coût de 21 milliards de FCFA, ce qui contribuera à réduire la dépendance énergétique du Togo vis-à-vis de l’extérieur tout en faisant la promotion des énergies renouvelables », a-t-elle cité.

Grâce aux réformés réalisés en 2019, le Togo accueille selon  la Cellule Climat des Affaires, le projet de construction de l’usine Logistik Unicorp avec un investissement estimé à plus de 10.000.000 de dollars US, soit près de 6 000 000 000 de FCFA sur une période de cinq ans devant générer 500 emplois directs et plus de 1 500 emplois indirects ainsi que de nouveaux investissements de la société HeidelbergCement lancés en janvier 2020, estimés à 30 millions de dollars soit un peu plus de 16 milliards de FCFA.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 18 mars 2020)- Reçues mercredi 18 mars 2020 sur radio "Nana Fm", trois femmes membres de la "Dynamique Mgr Kpodzro" ont annoncé et réaffirmé la tenue d'une manifestation populaire à Lomé pour réclamer la « victoire » du candidat Agbéyomé Messan Kodjo. La démonstration aura lieu dimanche 22 mars 2020 dans les quartiers de Lomé.

Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et ses camarades de lutte, ont au cours de cette émission, fermement condamné la mesure de levée de l'immunité du député Agbéyomé Kodjo. Elles estiment que cette mesure constitue une stratégie mise en place par le pouvoir "RPT-UNIR" dans le but d'empêcher les manifestations publiques annoncées par Mgr Philippe Fanoko Kpodzro d'avoir lieu.

« Il ne faut pas prendre des mesures pour étouffer une contestation qui se prépare, et qui ne sera pas étouffée de toute les façons », a martelé la patronne de la CDPA, demandant au gouvernement et aux corps habillés de faire preuve de retenue lors de cette manifestation.

Pour ces dames, l'ancien Premier Ministre est dans ses droits de réclamer la "victoire" qui lui a été "volée" et s'il ne le fait pas, ajoutent-elles, « c'est la victoire de tous les Togolais qui sera ainsi volée ».

« ...Nous demandons aux femmes de faire du bruit chez elles par tous les moyens en tapant dans les casseroles, en utilisant des sifflets et vuvuzela ce dimanche 22 mars entre 13h et 14h. Nous publierons ce même jour une lettre ouverte des femmes à Faure Gnassingbé », a lancé Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Il faut rappeler que dans le cadre de la lutte contre le nouveau Coronavirus, le gouvernement togolais , interdit les regroupements de plus de cent (100) personnes partout sur le territoire national. Y compris des regroupements à caractère politiques.

Anika A.

Page 13 sur 1610

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…