© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© Afreepress (Lomé, le 5 octobre 2016)-A Addis-Abeba en Ethiopie depuis lundi dans le cadre d’une visite de travail pour le renforcement des relations de coopération entre son pays et le pays hôte, le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé suivi par une forte délégation ministérielle n’a pas perdu de temps.

Après une cérémonie de bienvenue au National Palace, Faure Gnassingbé et le Premier ministre éthiopien, Haile Mariam Dessalegn ont eu un tête-à-tête suivi de la signature de deux (2) accords et d’un mémorandum. Les deux accords ont été signés dans les secteurs du tourisme et de la culture. Les ministres Bernadette Legzim-Balouki en charge du tourisme et Guy Madjé Lorenzo en charge de la culture ont paraphé les documents du côté togolais en présence des deux (2) plus hautes autorités togolaise et éthiopienne. Le ministre des Infrastructure et des transports, Ninsao Gnofam a signé le mémorandum portant création d’une commission mixte entre le gouvernement de la République fédérale démocratique d’Éthiopie et le gouvernement de la République togolaise pour le Togo.

Les deux pays ont reconnu la diversité des secteurs dans lesquels ils pourraient renforcer leur coopération. Pour ce fa                ire, il a été décidé des réunions régulières entre les deux (2) parties. Faure Gnassingbé a fait savoir au Premier ministre éthiopien l'importance que revêt pour lui la coopération agricole entre l'Éthiopie et le Togo.

Le Togo tient aussi à profiter de l’expérience éthiopienne dans les domaines hôtelier et touristique. La délégation togolaise, avec à sa tête le chef de l’Etat, a visité le Metals and Engineering Corporation (METEC) et le siège d’Ethiopian Airlines, compagnie qui entretient d'excellentes relations avec Asky Airlines dont le siège est au Togo.

Telli K.

© Afreepress (Lomé, le 4 octobre 2016)-L’ONG «Chance de vivre », une ONG à but non lucratif, a offert à plus de trois cents (300) personnes dans la localité d’Agoè Légbassito (banleue Nord de Lomé) et de ses environs des consultations de masse avec don de verres médicaux et médicaments gratuits ce mardi à Lomé, a constaté l’agence de presse Afreepress.

En collaboration avec le service d’ophtalmologie de l’hôpital BETHESDA d’Agou-Nyogbo, l’ONG «Chance de vivre » à travers cette consultation de masse, vise l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables et pauvres.

« Nous avons au sein de notre programme plusieurs dons. L’un de ces programmes est la consultation de masse que nous avons organisée ce jour avec don de verres médicaux et médicaments gratuits à toute la population pour leur apporter un appui et un soulagement. Je profite de l’occasion pour dire un grand merci à nos partenaires allemands qui nous ont aidés en nous envoyant ces verres médicaux », a déclaré Ibouraim Kaharou, chargé de programme à l’ONG donatrice.

Pour les bénéficiaires, ces dons viennent à point nommé soulager leur souffrance. « Je dis un sincère merci aux responsables de l’ONG pour cette action, ce travail à notre endroit parce qu’on ne s’attendait pas à cela. Ils nous ont pris en charge gratuitement, que ce soient les enfants ou les personnes âgées, les verres médicaux et les médicaments sont offerts gratuitement », a lancé une bénéficiaire.

L’ONG « Chance de vivre », dans le cadre de la rentrée scolaire prochaine, envisage lancer dans les jours à venir la prise en charge des orphelins en kits scolaires.

Créé en 2012 «  l’ONG Chance de vivre » œuvre dans le domaine sanitaire et social à travers la prise en charge des maladies comme des Orphelins et enfants vulnérables (OEV), les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et les veuves.

Elisabeth S.

© Afreepress (Lomé, le 4 octobre 2016)-En match amical international de préparation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) « Gabon 2017 » ce mardi au stade à Kégué à Lomé, les Eperviers du Togo ont réussi à battre les Cranes de l’Ouganda un (1) but contre zéro (0) après 90 minutes âprement discuté.

Le but togolais est marqué en première mi-temps à la 31ème minute de jeu par Atakora Lalawélé. Durant la deuxième mi-temps, les deux (2) équipes ont essayé tant bien que mal de marquer, l’une pour corser le score et l’autre pour égaliser mais les 45 minutes sont passées bredouilles d’un côté comme de l’autre.

Emmanuel Adebayor Shéyi et ses coéquipiers sont ainsi arrivés à faire tomber le mythe ougandais qui commençait à se créer depuis les deux dernières confrontations entre les deux (2) nations. Au cours des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Cranes ont battu les Eperviers sur les deux confrontations, à Lomé et à Kampala, respectivement par 1 but contre 0 et 3 buts contre 0.

Les préparatifs pour la prochaine CAN continuent pour les Eperviers du Togo ce dimanche avec le match amical qu’ils joueront contre le Mozambique.

Modeste K.

© Afreepress (Lomé, le 4 octobre 2016)-Après avoir touché le Togo en 2008 avec les incidences sur l’économie (une baisse considérable de la production qui est passée de 14 millions de bêtes de volailles que nous avions à 8500.000 têtes en 2011), la grippe aviaire ou encore la maladie des volailles a récemment refait malheureusement son apparition au Togo dans deux (2) foyers notamment dans des fermes incriminées à Adétikopé et à Adidogomé.

Plusieurs actions ont été menées par le gouvernement pour stopper l’épidémie. Pour permettre aux médias de jouer leur rôle, une vingtaine de journalistes ont pris part ce mardi à l’Institut national d’hygiène à Lomé, à une formation sur les stratégies de communication pour la sensibilisation des populations contre la grippe aviaire.

Placée sous le thème : « Les médias togolais s’engagent dans la lutte contre l’Epizootie H5N1 », cette formation, initiative de l’association « La Presse contre la grippe aviaire » (LA PREGA) en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de l’hydraulique, veut éviter la propagation à grande échelle dudit mal tout en sensibilisant les journalistes en vue de rassurer les consommateurs et les commerçants du secteur afin de sauver l’économie togolaise.

« La grippe aviaire est une maladie des volailles très contagieuse, des volailles domestiques tels que les canards, les bêtes, les pintades, les cailles. C’est une zoonose qui peut se transmettre de l’animal à l’homme. Il s’agit d’un problème de santé publique », a laissé entendre le représentant du ministre de l’Agriculture, M. Komlan Batawi.

Le gouvernement selon lui, dans son programme de relance de la production en général et particulièrement du petit élevage, a permis à travers le Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) et le Projet d’appui au secteur agricole (PASA) de booster la production agricole par de multiples actions notamment l’amélioration de la santé animale, à travers des campagnes de vaccination, avec un taux de couverture atteignant plus de 93%. A partir de 2011 à 2015, avec les actions du PNIASA, nous sommes aujourd’hui au niveau agricole de l’année passée à 18 millions 507 volailles.

La dernière situation de cette crise a conduit à l’abattage sanitaire de 3.030 volailles, la destruction de 2.500 œufs de cailles, de canards et de pintades et de 2.100 kg de provende dans tous les foyers. Pour l’heure, a ajouté M. Batawi, il n’y a pas de cas avéré sur l’homme.

Le Coordonnateur de l’association initiatrice de la rencontre, Ambroise Yawo Kpondzo, a de son côté rappelé que la PREGA a été créée pour accompagner le gouvernement aux fins de riposter de façon efficiente et efficace contre cette maladie. « Nous avons pensé organiser un atelier sectoriel à l’intention d’une trentaine de journalistes du Golfe et de la préfecture de Zio pour les outiller sur les origines, les causes et les conséquences de la grippe aviaire, surtout au plan sanitaire et au plan commercial parce que quand la grippe aviaire décent dans un foyer, c’est le secteur avicole qui empartit », a-t-il ajouté.

La PREGA est une association créée par les journalistes pour aider le gouvernement dans la lutte efficace contre l’épizootie.

Bernadette A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…