© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 06 mai 2019)- 1969-2019, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) célèbre ses 50 ans d’existence. Dans le monde entier, cet anniversaire sera couplée avec les vingt-cinq (25) ans de la mise en œuvre du programme d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), adopté en septembre 1994 au Caire en Égypte.

Au Togo, les activités marquant de ce 50e anniversaire de l’UNFPA vont effectivement démarrer le 7 mai prochain par une "importante" cérémonie à Lomé. 

À l’agenda de ce jubilé d’or, le bilan des vingt-cinq ans de la mise en œuvre du programme d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement au plan national. Le Programme  adopté par 179 États a donné lieu à un profond changement dans la réflexion sur les questions liées à la population et au développement. Il a permis de passer d’une approche basée sur la réalisation d’objectifs démographiques spécifiques à une approche basée sur les besoins, aspirations et droits de chaque homme et de chaque femme. Et malgré les progrès remarquables réalisés depuis 1994, les défis restent à relever en matière de population et de développement, de santé sexuelle et de reproduction ainsi que d'égalité et d’équité entre les genres.

« L’année 2019, qui marque le vingt-cinquième anniversaire de cet événement, sera cruciale pour le travail que nous réalisons en faveur des femmes et des filles dans le monde. Nous voulons célébrer les réalisations ; revitaliser le mouvement et terminer le travail inachevé de la Conférence du Caire », confient les premiers responsables de l’UNFPA-Togo.

« Pour atteindre les objectifs de développement durable, il est indispensable de renforcer notre engagement en faveur du respect des droits et des choix pour tous, et réaliser l’ensemble du Programme d’action de la CIPD », ont-ils ajouté.

En collaboration avec les gouvernements, le secteur privé, la société civile et les partenaires communautaires, l’institution s’attache à accélérer les progrès réalisés en vue d’honorer les promesses faites au Caire, en générant un élan aussi bien politique que financier, pour mettre en œuvre les tâches inachevées du Programme d’action.

Au plan international, cet anniversaire sera marqué par la 52e Commission de la population et du développement (Sommet de Nairobi sur la CIPD25) qui se tiendra au Kenya du 13 au 15 novembre 2019 pour évaluer à son tour, le programme d’action de la CIPD. 

Ce sommet réunira de nombreux gouvernements, des acteurs du secteur privé et de la société civile, ainsi que des partenaires communautaires, afin de faire progresser la mise en œuvre du Programme d’action eu égard aux ODD aux niveaux international, régional, national et local.

Ainsi tout comme le Caire a constitué un tournant décisif dans la promotion des droits et la santé sexuelle et reproductive, Nairobi marquera la fin de l’exclusion, en garantissant à tous l’exercice des droits ainsi que des choix universels, soutient l’UNFPA-Togo.

UNFPA au Togo : Une coopération quasi cinquantenaire au service de la population togolaise

Créé en 1969, l'UNFPA ouvre un Bureau pays au Togo dès 1972. À ce jour, des avancées notables en matière de population et de développement, de santé sexuelle et de reproduction y compris la planification familiale, en matière d’équité et d’égalité de Genre, sont à mettre à l’actif du gouvernement togolais avec le soutien de ses partenaires techniques et financiers dont l’UNFPA.

Aux termes de six programmes entièrement exécutés et d’un septième en cours d'exécution pour 2019-2023, l’UFNPA a pu accompagner le Togo dans la réalisation de deux Recensements Généraux de la Population et de l’Habitat (1981 et 2010), l’élaboration d’une Politique nationale de la Population en 1998 et d'une revue en 2018, l’élaboration des documents stratégiques en santé sexuelle et de la reproduction ainsi que la réalisation de trois Enquêtes Démographiques et de Santé (1988 ; 1998 et 2013). 

L’Agence a également contribué à la promotion de la planification familiale avec le renforcement de la disponibilité d’une gamme complète de produits contraceptifs modernes, l’amélioration de l’environnement juridique pour l’effectivité de l’égalité et de l’équité genre et la promotion des droits en santé sexuelle et de la reproduction des jeunes et adolescents.

Dans la 47e année de sa présence au Togo, l’UNFPA sous la direction de Saturnin EPIE, poursuit avec l’ensemble des acteurs nationaux de développement, son exaltante mission de mise en œuvre du programme d’action de la CIPD et ce, dans l’optique d’une contribution substantielle à la réalisation des ODD à l’horizon 2030.

L’Agence onusienne s’est fixée pour objectif minimal, de susciter un engagement en vue de mettre fin aux besoins non satisfaits en planification familiale, d’éliminer les décès maternels évitables, d’éradiquer la violence basée sur le genre, et les pratiques néfastes envers les femmes et les filles.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 5 mai 2019)- Le Togo a commémoré le 27 avril 2019, le 59e anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. Pour marquer d’un cachet spécial cet évènement en différé, les jeunes d’Amoussoukopé (localité située à 83 km au nord-ouest de Lomé) avec le soutien de M. ABOTSI Koffi, natif du milieu ont organisé samedi 4 mai 2019, une course populaire dite : « Course de l’indépendance, paix et développement de la commune d’Amoussoukopé (ADZAKPA) », a constaté sur place l’Agence de presse AfreePress.

Plus d’une centaine de jeunes scolaires ont pris part à cette rencontre, qui pour les organisateurs, « vise au-delà de la commémoration des 59 ans d’indépendance du Togo, à promouvoir l’éducation et le leadership féminin dans la localité ». 

« La course a été organisée pour promouvoir l’éducation, surtout celle de la jeune fille dans la commune d’Amoussoukopé. Nous avons placé cette première édition sous le thème ‘‘indépendance paix et développement’’ parce que nous, tenons à réaffirmer notre engagement pour le développement de notre localité. Aujourd’hui nous savons que sans la paix, rien n’est possible et je tiens à féliciter le Chef de l’État pour son leadership et sa politique de développement confirmée dans le Plan National de Développement (PND) du Togo. Quand je prends l’aspect développement, sans la paix, on ne peut pas y arriver. Et c’est en étant développé que nous allons être indépendants sur tous les plans. Pour cela, je lance un appel aux jeunes togolais en particulier, et à ceux d’Amoussoukopéen général à opter pour l’entrepreneuriat, parce qu’on peut toujours aller à l’école et développer des microprojets pour mieux réussir grâce aux programmes d’accompagnement mis en place par le gouvernement », a confié M. ABOTSI Koffi, jeune cadre d’Amoussoukopé (canton d'ADZAKPA) et initiateur du projet.

Partis du Lycée d’Amoussoukopé, les jeunes (filles et garçons) ont parcouru une distance de 5 km pour arriver à la place publique d’ADZAKPA. A l’arrivée, les dix premiers ont été primés pour leur performance. Ils ont reçu avec l’appui de l'association SYNER'J et de la fondation FALCAO, des bourses d’étude pour le compte de l’année académique 2019-2020 (frais de scolarité et fournitures). 

Au lancement de la course, on notait la présence des têtes couronnées de la localité au rang desquels, Togbui NIPA Soglo IV, chef canton d’Amoussoukopé, de Togbui Nyagamago Pattah IV, chef Canton de Adzakpa ainsi que du Délégué Préfectoral du Mouvement des Jeunes Unir (MJU) Agou, Claude DJADE. 

Rendez-vous est pris pour 2020 pour la deuxième édition.

 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 5 mai 2019)- Le Chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, négociateur en chef des pays ACP a tenu le 4 mai 2019 en Eswatini (pays d'Afrique australe), une rencontre avec des ministres africains. Une rencontre qui s'inscrit dans le cadre de la poursuite des discussions pour la mise en place d'un nouveau partenariat entre l'UE et les 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP).

Il s'agit d'une réunion pour débattre des besoins et des priorités spécifiques de la région tout en examinant les moyens d'y répondre au mieux dans le futur accord ACP-UE, a appris l'Agence de presse AfreePress. 

« Les sujets qui seront au centre des négociations dans le protocole UE-Afrique sont d'importance vitale pour l'Afrique et le Groupe ACP. L' Afrique, doit conduire ses négociations régionales avec professionnalisme et un  sens élevé de responsabilité. Par notre travail, à l'échelle africaine, nous devons prouver au Groupe ACP qu'il a fait le choix approprié au moment idéal en optant pour l'autonomie et la liberté d'action des régions dans la négociation des piliers régionaux. Le moment est historique et le travail doit être fait avec éthique et responsabilité. Jai la conviction que les négociateurs africains ont conscience de leur responsabilité », a déclaré à cette occasion, le ministre togolais des Affaires étrangères, de la coopération et de l'intégration africaine, professeur Robert Dussey.

La Zone de libre-échange continental (ZLEC) en cours de création en Afrique, a-t-il insisté dans son intervention, est une évolution qualitative qui dans un futur proche, donnera un nouveau visage au commerce intra-africain.

Il faut rappeler que l'accord de Cotonou, régissant actuellement les relations entre l'UE et les pays ACP arrivera à échéance en 2020. Les négociations en vue de la signature d'un nouveau partenariat entre les deux institutions ont été lancées à New York le 28 septembre 2018 en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies. 

Amen A.

Page 15 sur 1260

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…