© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 5 juillet 2019)- Un atelier de sensibilisation des Magistrats et Officiers de police judiciaire (OPJ) sur l’entraide pénale internationale, a officiellement débuté jeudi 4 juillet 2019 à Lomé à l'issue d'une cérémonie présidée par le ministre de la Justice, Pius AGBETOMEY.

Cette rencontre est organisée par la Direction des affaire pénales du ministère de la Justice en collaboration avec le Programme d’appui au secteur de la justice (PASJ), dans le but de promouvoir l’efficacité pénale à travers les différents acteurs du secteur de la justice sur l’exécution rapide des demandes d’entraide pénale internationale. 

Selon Isidore AKOHOUEGNON, Directeur des Affaires pénales et des  grâces du Togo, l’objectif de la rencontre est d’« entretenir les magistrats et les OPJ sur les principes et les bonnes pratiques en matière d’entraide pénale internationale ». 

L'atelier de Lomé, a-t-il ajouté, offre une occasion à l'administration judiciaire de motiver les différents corps du secteur de la justice à l’exécution diligente des demandes en matière d'entraide pénale internationale.

« Très souvent, nous (les agents de la justice) avons eu à se plaindre de ce que, ayant sollicité l’assistance de l’étranger, nous n’ayons pas reçu une suite favorable. C’est de la même façon que les autres aussi ont à se plaindre parfois de nous parce que nous n’arrivons pas à collaborer efficacement pour les aider à réaliser des objectifs qui s’inscrivent dans le cadre d’une procédure qui a été enclenchée chez eux. Alors, je souhaiterais plutôt que le tort soit pour les autres et non pour nous. Si le tort est pour les autres, cela veut dire que c’est eux qui ne sont pas efficaces. Mais nous, il faudrait que nous ayons la volonté de pouvoir faire ce que nous avons à faire. Parce que nous avons besoin des autres ainsi qu’ils ont aussi besoin de nous. Surtout en ces périodes où le monde est touché par des menaces terroristes, il faut une franche collaboration entre nos différents Etats », a-t-il lancé. 

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 5 juillet 2019)- La Nouvelle société interafricaine d’assurances (NSIA) a connu il y a quelques jours, une période mouvementée avec pour point d'orgue, une grève de 72 heures des banques, établissements financiers et agences d'assurances. Une grève très vite enrayée par le gouvernement togolais qui a réussi à rapprocher les points de vue de la direction du groupe NSIA-Togo et les syndicats des employés et cadres des banques, des établissements financiers et des assurances. Mais qu'est-ce au juste NSIA et qui sont ses principaux actionnaires et partenaires ? Allons à la découverte de ce groupe à caractère panafricain.

Créée en 1995, le groupe de la Nouvelle société interafricaine d’assurances (NSIA) est devenu aujourd’hui, l’un des projets d’intégration concrétisés en Afrique. Institution panafricaine, le groupe NSIA est présent dans 12 pays d’Afrique et regroupe en son sein, plus de 26 compagnies d’assurances, établissements bancaires, de technologie et bien d’autres sociétés.


Composés essentiellement d’actionnaires africains, le personnel du groupe NSIA a atteint 1.729 en 2014 dans les 12 pays. En 2013, la masse salariale perçue par le personnel de NSIA dans les 12 pays équivaut à plus de 20 milliards de francs CFA.


Le groupe fondé par l’Ivoirien Jean Kacou Diagou a mis en place une politique de mobilité qui selon ses dirigeants, permet à l’institution de mobiliser les compétences dont l’entreprise a besoin, quelles que soient leurs origines géographiques.


Des Directeurs généraux sont ainsi nommés en dehors de leur pays. « Sur les 12 pays, 8 ont des mandataires sociaux non nationaux. C’est suivant cette politique qu’il y a des Directeurs généraux Ivoiriens au Togo et un Directeur général togolais au Gabon », précise la direction générale de ce groupe.


Dans chaque pays, les Directeurs généraux sont sous la tutelle d’un Conseil d’administration présidé par un national.
Au Togo, le Conseil d'Administration du groupe est présidé par Béné Boèvi Lawson, le plus gros actionnaire togolais.


Président du conseil d’administration de NSIA technologies, il est également depuis 2018, le président du conseil d’administration de NSIA Assurances et NSIA vie assurances au Togo et au Congo.
Implanté au Togo depuis 2005, le groupe a récemment renforcé sa présence avec l’ouverture de la banque. Le personnel salarié est composé à 100% de Togolais, précise le groupe pour balayer toute accusation faisant croire que la branche togolaise est contrôlée par des travailleurs étrangers.


Selon les sources officielles, NSIA au Togo est actuellement dans une situation qui impose au groupe une restructuration pour retrouver la stabilité.

« Ce sont les enjeux économiques qui ont conduit le Conseil d’Administration de NSIA Assurances au Togo à décider de mesures de restructuration comportant un plan social (…) Une restructuration en cours à NSIA Assurances qui devrait permettre au groupe de retrouver rapidement sa rentabilité technique, pour plus d’efficacité dans ses offres de produits et ses prestations », avait indiqué le Président du conseil d’Administration du NSIA Togo dans un communiqué rendu public mardi 18 juin 2019 suite aux menaces de grève du personnel.
Raphaël A.

 

©AfreePress-(Lomé, le 5 juillet 2019)- La 2è session du Conseil National du Crédit (CNC) du Togo au titre de l’année 2019 a démarré jeudi 4 juillet 2019 à Lomé sous la direction du Ministre de l’Économie et des Finances, Sani Yaya.

La rencontre va permettre aux membres du Conseil de travailler sur l’examen de la situation économique, financière et monétaire de l’Union et du Togo à fin mars 2019, sur l’évolution des établissements de crédit et des systèmes financiers décentralisés au 31 mars 2019, et faire le point sur le financement de l’économie.

Il sera question également au cours de cette session, d’étudier les déterminants de la dégradation de la qualité du portefeuille de crédit des systèmes financiers décentralisés.

Dans son intervention à l’ouverture de cette session, le ministre Sani Yaya est revenu sur la situation économique du pays. « Selon les données disponibles, la croissance économique devrait atteindre 5,1% en 2019, après 4,9% en 2018 et 4,4% en 2017. Cette hausse serait impulsée par tous les secteurs d’activité, en particulier le secteur tertiaire, dans un contexte de maîtrise des équilibres macro-économiques », a-t-il indiqué.

Ainsi, a-t-il poursuivi, le taux d’inflation annuel moyen restera faible pour ressortir à 1,7% en 2019, contre 0,9 % en 2018. « Quant au ratio de l’encours de la dette publique sur le Produit Intérieur Brut, il a continué à se replier et s’est situé à 67,3% à fin mars 2019, pour une norme communautaire de 70% », informe le ministre. 

Il s’est aussi prononcé sur les récentes réformes structurelles dans les domaines de la gestion des finances publiques et de l’environnement des affaires.

Des réformes qui selon lui, visent à consolider les acquis en matière de performances macro-économiques et asseoir une base solide pour un tissu productif. 

S’agissant de l’amélioration de l’environnement des affaires, le patron du ministère de l’Économie s’est félicité de l’adoption le 11 juin dernier par l’Assemblée nationale, du nouveau Code des investissements qui a-t-il précisé, introduit des innovations qui permettent d’accroître les investissements productifs et la création d’emplois. 

« Toutes ces nouvelles dispositions devraient permettre d’attirer davantage d’investissements, de renforcer l’attractivité du Togo pour les sièges régionaux d’entreprises internationales, et d’offrir un cadre permettant au secteur privé de jouer pleinement son rôle de moteur d’une croissance économique forte, soutenue et inclusive », a-t-il précisé. 

Pour ce qui concerne la situation du financement de l’économie, M. Sani Yaya a fait savoir qu’au 31 mars 2019, les crédits à l’économie ont progressé, sous l’impulsion des activités d’intermédiation des banques et des systèmes financiers décentralisés.

En outre, le coût du financement bancaire s'est inscrit en baisse. Ainsi, le taux d’intérêt moyen pondéré des crédits accordés par les banques est ressorti à 7,80% à fin mars 2019, contre 8,31% constatés un an plus tôt, soit une diminution de 51 points de base, a-t-il expliqué.

« Dans ce contexte, le financement de l’économie a représenté 38% du PIB au 31 mars 2019, soit le taux le plus élevé dans l’Union. Mais il demeure faible par rapport aux besoins en investissement », a-t-il souligné.

« L’adoption par l’Assemblée nationale, le 6 juin 2019, de la loi relative au crédit-bail devrait aider à accroître la satisfaction des besoins de financement des entreprises, surtout en équipements agricoles », a-t-il conclu.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 5 juillet 2019)- Le nouvel ambassadeur d'Égypte au Togo, Dr Hossam Hussein a été reçu jeudi 4 juillet 2019, en audience par le ministre de la Culture, du tourisme et des Loisirs, Kossivi EGBÉTONYO, a appris l'Agence de presse AfreePress.  

Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la coopération culturelle et touristique entre leur pays respectif.

Au cours de cette rencontre, le nouvel ambassadeur d'Égypte a promis d'œuvrer au renforcement du partenariat entre son pays et le département de la culture, du tourisme et des loisirs du Togo. 

A son tour, le ministre togolais a exprimé ses doléances à son visiteur. Doléances relatives à la formation des cadres de son ministère dans les domaines de l'hôtellerie, du tourisme, de la conservation des sites touristiques et culturels, des guides touristiques, des conservateurs de musée et dans le marketing touristique. Des doléances que l'ambassadeur Hossam Hussein a accueillies avec faveur. 

Amen A.

Page 15 sur 1320

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…