© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 16 mars 2020)- La réélection de Faure Gnassingbé à la magistrature suprême du Togo, continue de susciter des réactions positives de par le monde. C'est le cas de la Présidente de la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie, Sahle-Work Zewde qui vient d'adresser son message de félicitations au Président élu du Togo.

Dans une correspondance officielle adressée au Togo, la Présidente de l'Éthiopie a, au nom du peuple éthiopien et celui de son gouvernement, félicité Faure Gnassingbé pour son « succès » lors de cette élection.

« Je tiens à exprimer ma sincère conviction que votre réélection renforcera encore les relations amicales qui existent de longue date entre nos deux pays frères », a-t-elle ajouté.

Occasion pour la dirigeante de ce pays de souhaiter à son homologue togolais, ses vœux de succès pour les cinq années à venir. Elle a pour finir, exprimé ses vœux de paix et de prospérité pour l'ensemble du peuple togolais.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 16 mars 2020)-Les populations de la préfecture de Vo (47 km au nord-est de Lomé) ont été frappées samedi dernier par un drame. Quatre (4) de leurs enfants ont perdu la vie dans la journée du samedi 14 mars 2020 dans le village d’Atchanve-Nyita.

Selon les informations rendues publiques par le Mouvement Martin Luther King (MMLK), ces élèves, trois (03) garçons et une (01) fille, ont perdu la vie dans l'un des lacs artificiels créés par des carrières de phosphates non remblayés par la Nouvelle société des phosphates du Togo (SNPT) à Atchanvé-Nyita.

A en croire le mouvement du pasteur Edoh Komi, les victimes étaient allées s’offrir une partie de pêche après les cours de vendredi dernier et c'est en ce moment que le drame est survenu.

Le MMLK a saisi l'occasion pour interpeller les premiers responsables de la société minière sur l’importance du remblayage des carrières après leur exploitation. Les autorités sécuritaires annoncent de leur côté, qu’une enquête sera ouverte afin de faire la lumière sur cette affaire.

Anika A.

©AfreePress-(Lomé, le 16 mars 2020)- C’est désormais officiel. Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo n'est plus couvert par une immunité parlementaire. L'Assemblée Nationale vient de lever, au cours d'un vote intervenu ce lundi 16 mars 2020, l'immunité de l'élu de la circonscription électorale de Yoto lors d’une plénière tenue au siège du parlement. C'était en présence des ministres de la Justice, Pius Agbétomey et de son collègue des Droits de l’Homme, chargé des relations avec les institutions de la République, Christian Trimua, a constaté sur place l’Agence de presse AfreePress.

Ce vote fait suite à une demande introduite par le Procureur général qui accuse le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 février dernier de « troubles aggravés à l’ordre public, de diffusion de fausses nouvelles, de dénonciations calomnieuses et d’atteinte à la sûreté et la sécurité intérieure de l’État ».

Ainsi lors de cette plénière, la commission spéciale mise en place par l’Assemblée Nationale pour étudier la demande, a présenté aux députés ses conclusions. Dans lesdites conclusions, la commission a estimé que « les griefs contenus dans la demande du Procureur de la République sont suffisamment graves » et a recommandé la levée de l’immunité parlementaire de l’accusé. « La commission a travaillé sur les prescriptions de notre règlement intérieur, toutes les conditions ont été respectées. Le député s’est fait représenter et le rapport a été adopté à l’unanimité des membres de la commission spéciale. C’est ces différents éléments qui nous ont donné toute la latitude de présenter aujourd’hui les conclusions des travaux et soumettre cette requête au vote. Nous n’avons pas à juger de la pertinence des faits ou de ce qui est reproché. Nous avons juste à répondre à la question, est-ce qu’il faut arriver à donner à la Justice et au collègue Agbéyomé Kodjo, la possibilité d’aller se défendre? La justice a souhaité que l’immunité soit levée pour que les poursuites soient engagées, le député aussi a besoin de cette levée pour se défendre face à la justice. Donc nous ne faisons que ce qui est requis par l'Assemblée Nationale en tant qu’institution au regard de la Constitution et de notre règlement intérieur pour permettre à la justice de faire son travail », a indiqué la présidente de l’Assemblée Nationale avant de suspendre la séance pour 10 minutes.

C’est au retour de cette pause que les députés ont voté par bulletin secret, la levée de l’immunité parlementaire du député Agbéyomé Kodjo.

Et c’est à 80 députés sur les 90 présents à cette séance qui ont voté « pour » la levée de l’immunité parlementaire du candidat Agbéyomé Kodjo. Il faut noter qu’il y a eu huit (8) abstentions et deux votes contre.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 16 mars 2020)- Le Directeur général de la Togolaise des Eaux (TdE) Yawanke Waké Gbati et ASSOUTOM Koumayi, Directeur général de la Société de Patrimoine Eau/EP EAU étaient en visite de terrain dans plusieurs localités de la Région de la Kara vendredi dernier. L'objectif est de constater l’état d’avancement des travaux du programme de renforcement de la desserte en eau potable lancé dans cette régio au lendemain de la pénurie d’eau potable enregistrée à Kara et ses environs en avril 2019. Pénurie due à la forte demande suite à la canicule et aux changements climatiques, selon la TdE.

Le projet de renforcement de la production en eau potable lancé par la TdE couvre six (6) préfectures à savoir : Kozah, Binah, Doufelgou, Kéran, Bassar, Dakpen et bénéficiera à terme à 8 localités que sont : Kara (Camp Gal AMEYI), Niamtougou (Base Chasse), Baga, Défalé, Kanté, Kémérida, Bassar et Guérin-Kouka.

« Après le renforcement de la production par le raccordement de certains forages au réseau, la TdE s’est engagée dans la réalisation et la mise en service des forages à gros débit pour autonomiser certaines localités qui dépendaient du barrage de la Kozah. Il a été retenu de doter ces localités de châteaux d’eau pour le stockage et la distribution d’eau potable », informent les responsables de la société.

Le choix selon la TdE a été porté sur des réservoirs modulaires, une innovation technologique au Togo. Il s’agit des châteaux modulaires composés de panneaux de taille standardisée, faciles à monter et à démonter qui sont en cours de réalisation.

Avec des supports en béton armé avec des hauteurs comprises entre 12 et 15 m ou à même le sol avec une capacité de stockage de 50 à 300 m3, ces châteaux présentent l’avantage d’être une solution durable, économique, écologique et de qualité conforme aux normes de potabilité internationales, a expliqué le Directeur général de la TdE, Yawanke Waké Gbati. Le coût de tous ces travaux est estimé à environ un milliard (1.000.000.000) Francs CFA.

Ainsi, la tournée a permis aux premiers responsables des deux sociétés de toucher du doigt et apprécier l’avancement des travaux de réalisation dans les six préfectures. Ils se sont ensuite rendus au barrage de la Kozah qui constitue la principale source de production dans la région.

« L’eau est à un niveau de plus de deux mètres de hauteur par rapport à l’année dernière et cette eau malgré le problème d’envasement qui est à régler, rassure pour cette année. Mais il faut néanmoins trouver des solutions alternatives, raison pour laquelle nous avons lancé les travaux pour autonomiser les structures grosses consommatrices », a indiqué à l’issue de la visite, le Directeur général de la TdE, exprimant ses satisfactions quant à l’avancement des travaux.

Raphaël A. 

Page 16 sur 1610

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…