Developed in conjunction with Ext-Joom.com

© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 3 octobre 2019)- Dans la journée du mercredi 02 octobre 2019, la police Nigériane a annoncé avoir découvert une usine de "fabrication de bébés" dans la ville de Lagos (capitale économique du Nigéria). 

A cet endroit, révèle la police, des femmes sont mises enceintes et forcées de donner naissance à des bébés destinés à la vente.

C'est à partir d'un renseignement que la police a pu retrouver les sept (07) jeunes femmes. Âgées de 13 à 27 ans, elles attendaient à un arrêt de bus. Interrogées, elles ont alors expliqué qu'elles étaient un groupe de 20 à avoir été mises enceintes. Elles vivaient jusque-là dans une maison dans le district d'Isolo, un quartier populaire voisin de l'aéroport international de Lagos.

Selon Bala Elkana, porte-parole de la police de Lagos, les 20 femmes se sont échappées, mais 13 ne sont pas encore localisées. 

La police Nigériane rassure que les responsables  de cette entreprise de vente de bébés seront retrouvés pour afin qu'ils subissent la rigueur de la justice.

Cette annonce intervient quelques jours après que la police eut déclaré avoir sauvé 19 femmes enceintes dans d'autres établissements similaires dans de la ville de Lagos.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 3 octobre 2019)- L'Ambassade des Etats-Unis au Togo vient d'octroyer une enveloppe de 35,2 millions FCFA à 17 associations et groupements communautaires togolais, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Cet appui  financier s'inscrit dans le cadre du programme d'auto-assistance dénommé « Self Help », visant à « encourager les collectivités afin qu'elles puissent améliorer leur situation socio-économique à travers des projets mises en œuvre par  elles-mêmes». 

Le montant maximal alloué à chaque projet des associations et groupements concernés est de 5000 dollars. 

Les projets retenus portent essentiellement sur des secteurs comme l'éducation, la santé, l'agriculture, l'élevage et les activités génératrices de revenus

« Ce financement n'est pas destiné à construire de grandes infrastructures mais d'encourager les collectivités à améliorer leur cadre de vie», a indiqué l'Ambassadeur des USA au Togo, M. Eric Stromayer. 

Il faut rappeler que l'ambassade des Etats-Unis avait déjà alloué, en février 2019, à une dizaine d'associations communautaires un accompagnement financier  de 11 millions de FCFA.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 3 septembre 2019)- La Coalition de l’opposition (C14) était ce jeudi 3 octobre 2019 face à la presse. Il s’est agi pour le regroupement composé désormais de  six (6) partis de se prononcer sur l’actualité du pays, mais aussi, sa participation la présidentielle de 2020. 

Pour l’élection présidentielle prochaine, la C14 dicte ses règles. Elle propose aux acteurs politiques du Togo des mesures à prendre pour un scrutin apaisé et accepté par tous.

« La C14 propose que dans un souci de transparence absolue, l’ensemble du processus d’organisation de la prochaine élection présidentielle soit placé sous la supervision d’une structure neutre des Nations-Unies qui aura en plus de sa mission de supervision, celle de procéder à l’audit du processus et plus particulièrement du fichier électoral et de l’indépendance de la CENI. La C14 propose également que la même structure procède à la certification des résultats avant leur publication », a proposé la C14 dans la déclaration liminaire ayant sanctionné cette conférence de presse.

D’après la coalition, ces mesures visent à garantir la transparence du processus électoral impliquant le fichier électoral, la Cour constitutionnelle et une observation électorale indépendante. 

La C14 suggère un fichier électoral qui reflète les réalités des électeurs vivants sur le territoire ainsi que dans  la diaspora. 

La coalition dirigée par Brigitte Adjamagbo Johnson, tient fermement à la recomposition de la Cour Constitutionnelle avant la présidentielle de 2020. Elle exige également une observation électorale nationale et internationale indépendante avant, pendant et après l’élection de même que l’adoption de mesures de sécurisation du bulletin de vote.

Pour finir, la coalition invite tous les leaders des partis politiques de l’opposition à un saut patriotique en renonçant à leurs ambitions personnelles légitimes de conquérir le pouvoir en vue d’envisager une candidature unique.

« L’enjeu de l’élection présidentielle à venir est de libérer notre pays d’un régime qui refuse de remettre en jeu le pouvoir qu’il a confisqué depuis plus de cinquante ans, empêchant les populations togolaises détentrices de la souveraineté nationale de prendre leur destin en main », a indiqué la coordinatrice de Brigitte Adjamagbo Johnson.

En outre, la C14 se dit ouverte aux bonnes volontés pour la désignation d’un candidat unique de l’opposition pour faire face au pouvoir de Faure Gnassingbé.

La C14 a par ailleurs demandé à l’actuel président de ne pas se présenter pour un 4e mandat en 2020.

« En posant cet acte, l’actuel chef de l’État rentrerait dans l’histoire comme celui qui a donné une chance à la démocratie de s’installer au Togo », a dit en substance la C14.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 3 octobre 2019)- Lancé en septembre 2016, le projet « Galilée » est désormais ouvert à tous les acteurs des universités publiques et privées ainsi que des établissements scolaires au Togo.

Ce projet porté par le ministère de l’Enseignement Supérieur, vise à faciliter pour les étudiants ou élèves, personnels administratifs et techniques des universités publiques et privées, et aux écoles togolaises l’acquisition d’un ordinateur portable à moindre coût.

Pour les élèves et étudiants, le prix des ordinateurs fixé à 110 000 FCFA au lieu de 200 000 FCFA. Le gouvernement subventionne les ordinateurs à 50% du prix initial (110 000 FCFA au lieu de 2 000 000 FCFA) et offre la possibilité à l’acquéreur de payer le reste par tranches.

Pour les personnels d’établissements, ce prix est fixé à 160 000 FCFA.

Pour être sélectionné par le projet, il faut en premier lieu s’inscrire sur la plateforme "projetgalilee.tg", effectuer en suite un dépôt initial de 50 000 FCFA en un (01) ou plusieurs versements. Les 60 000 FCFA restants sont échelonnés sur 12 mois à raison de 5000 FCFA/mois après accord de prêt d’une banque partenaire du projet.

D’après Dr Venant Eyouléki Palanga, Ingénieur Informaticien : « les ordinateurs du projet Galilée ont d’une bonne performance adaptée au climat du Togo et conforme à des besoins de recherche en matière d’enseignement supérieur ».

Depuis le lancement du projet, près de 4000 étudiants ont retiré les machines. Un résultat jugé insatisfaisant par les promoteurs qui viennent d’élargir le projet dans tous les niveaux du secteur de l’éducation.

Cette nonchalance des choses selon eux s’explique par le fait qu’au départ, d’aucuns croyaient que le projet est exclusivement dédié aux étudiants des universités publiques du pays.

« Toutes les universitaires qu’elles soient privées ou publiques sont concernées » a confié à l’Agence de presse AfreePress, Dr Venant Eyouleki Palanga. Il a par ailleurs rassuré que le projet est dorénavant élargi aux élèves ainsi qu’aux personnels d’établissement primaire et secondaire.

Le ministère de l’Enseignement supérieur invite à cet effet tous les acteurs du secteur éducatif à s’inscrire sur le site du projet, afin de disposer un (01) ordinateur, outils précieux pour accéder à d’autres offres du gouvernement.

Amen A.

Page 16 sur 1423

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…