© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 4 juillet 2019)- « Améliorer la performance des Chambres de métiers au Togo et faire du secteur une place de choix dans l’économie ». Telle est la vision portée par le gouvernement qui vient de lancer à travers le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat et de la Jeunesse, les ateliers de renforcement de capacités des élus et employés des Chambres de métiers en matière de gouvernance administrative, comptable et financière.

La première phase de ces formations a démarré jeudi 4 juillet 2019 à Lomé à l’intention d’une trentaine de responsables des instances d’encadrement de l’artisanat.

D’après les responsables du ministre en charge de l’Artisanat, cette rencontre est organisée afin d’amener les acteurs à maîtriser le contenu des manuels de procédures de leur structure. « Ce renforcement de capacités des acteurs de l’artisanat entre dans le cadre des réformes entreprises par le gouvernement dans le secteur ceci dans la logique du Plan national de Développement (PND) qui prévoit la mise en place des conditions pour la création de milliers d’entreprises artisanales compétitives, créatrices de richesses et d’emplois et qui participent au développement industriel et touristique », a indiqué à l’ouverture de la rencontre, le Directeur de Cabinet du Ministère du Développement à la Base, Yawotse VOVOR.

L’initiative est appuyée par des partenaires de ce ministère, dont la Chambre de Métiers de Cologne et la Coopération allemande à travers la GIZ.

Au total, 616 responsables des structures artisanales seront formés dans le cadre de ce projet dont 481 chambres de métiers et 135 centres de ressources artisanales.

A termes, ces sessions de formation permettront aux artisans togolais de mieux connaître leur rôle, les missions de leur organisation ainsi que les rapports de travail et de collaboration entre les chambres de métiers, la tutelle des chambres de métiers et les autres administrations publiques.

« Notre engagement au niveau de la Chambre de métiers de Cologne et la GIZ est de contribuer à ce que les structures défenseurs des intérêts des artisans, notamment les Chambres de métiers deviennent des organisations et des institutions performantes avec un bouquet de services qui intéresse les artisans, qui les mobilise et les sensibilise à s’inscrire auprès de leurs chambres de métiers et qu’à travers ces services mis en place, les Chambres de métiers aient des ressources nécessaires pour leur développement », a confié à AfreePress Joachim Axel Milz, expert résident de la Chambre de Métiers de Cologne.

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 4 juillet 2019)- Le Chef de l'État, Faure Gnassingbé a joint mercredi 3 juillet 2019 la ville de Kigali au Rwanda en provenance de Kinshasa en RDC. A Kigali, a appris l'Agence de presse AfreePress, Faure Gnassingbé assistera aux festivités commémorant le 25è anniversaire de la « Fête de la Libération » du Rwanda. 

« Ensemble nous prospérerons ». Voilà le thème retenu pour la célébration de la « Fête de la Libération » du Rwanda. 

Ce message, selon les autorités de ce pays « souligne l'importance de la question de l'unité pour la nation rwandaise ». La célébration sera marquée par un hommage aux victimes du génocide de 1994, des défilés militaires et civils et un discours du Président Paul Kagame sur la paix et l'avenir de la nation. 

« Le Président Faure Gnassingbé saisira l'occasion pour transmettre ses chaleureuses félicitations à son homologue et au peuple rwandais tout entier, au nom du peuple togolais. En marge des festivités, le chef de l'État aura un entretien avec le Président Kagame sur des questions d'ordre bilatéral et les problématiques de l'heure », indique un communiqué de la partie togolaise.

La « Fête de la Libération » a été instaurée au Rwanda en mémoire des victimes du génocide de 1994.

Amen A.

©AfreePress-(Lomé, le 4 juillet 2019)-Pour la seconde fois en 2019, les « Journées de Santé de l'Enfant » (JSE) vont se dérouler du 4 au 7 juillet sur toute l'étendue du territoire national. C'est ce qu'a annoncé mardi 2 juillet 2019, la Direction Régionale de la Santé (DSR) au cours d'une réunion ayant rassemblé des autorités administratives, ainsi que des leaders religieux à Kara.

L'objectif, selon le Ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, est de donner des soins gratuits aux populations en faisant une place de choix aux enfants et aux femmes.

Pendant cette période, les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes vont bénéficier de d'interventions majeures gratuites dans des centres de santé, sur les lieux publics, dans les marchés, écoles, et cadres religieux.

« Pour renforcer l'immunité des enfants de 6 mois à 5 ans, la vitamine A leur sera administrée. Ceux de 0 à 23 mois vont recevoir leur vaccin de routine. Les enfants de 1 à 5 ans seront déparasités à l'Albendazol. Quant aux femmes enceintes, elles recevront le vaccin antitétanique », indique le ministère de la Santé.

Amen A.

 

©AfreePress-(Lomé, le 4 juillet 2019)-Le Togo est de nouveau porté à la tête du Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine (CPS-UA), l’organe décisionnel permanent de l’institution chargé de la prévention, la gestion et le règlement des conflits sur le continent. Après avoir assumé cette fonction il y a une année seulement, le Togo arrache un nouveau mandat et dirigera le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine.

La situation au Mali et plus généralement au Sahel, ainsi qu’en Gambie, la mise en œuvre des décisions du Sommet de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritime d’octobre 2016, la question des flux d'armes illicites en Afrique, la protection des civils contre l’utilisation d’armes explosives en zone peuplée ou encore la préparation du mois de l’amnistie africaine dans le cadre de la Feuille de route principale de l'UA pour faire taire les armes à feu d'ici 2020, sont entre autres les dossiers phares inscrits à l’agenda de ce mandant.

Il est a rappelé que le précédent passage du pays de Faure Gnassingbé à la présidence du CPS-UA avait été marqué par la gestion de la crise en RDC, au Sahel et en Guinée Bissau.

Raphaël A.

 

Page 17 sur 1320

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…