© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 2 juillet 2019)- Au Togo, le monde de la presse privée en ligne est en croissance exponentielle. Cependant, certains de ces organes de la presse en ligne évoluent encore loin du creuset commun qui est l’Association Togolaise des Organes de Presse Privée en Ligne (ATOPPEL). Pour trouver une solution à ce problème, le nouveau bureau exécutif de l'ATOPPEL lance du 19 juin jusqu’au 10 juillet 2019, une période d’adhésion grandeur nature en faveur des organes de la presse privée en ligne opérant au Togo, a appris l’Agence de presse.

Au cours de cette période, informe un communiqué du bureau dirigé par Hélène DOUBIDJI, les frais d’adhésion seront ramenés à 5 000 F CFA au lieu de 10 000 F CFA. 

« A cet effet, les responsables des organes de presse privée en ligne souhaitant appartenir à l’ATOPPEL sont priés d’adresser une demande d’adhésion à la Présidente du Bureau Exécutif. La demande doit être envoyée à l’adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et avec copie à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. », poursuit le communiqué signé d'Hélène DOUBIDJI.

La demande d’adhésion ne sera acceptée qu’après étude et visite du siège de l’organe demandeur, précise le communiqué.

L’Association Togolaise des Organes de Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) est l'association représentative des médias privés en ligne au Togo. Elle regroupe actuellement une cinquantaine de médias en ligne du Togo et travaille pour la défense des intérêts de ces médias et leur prise en compte dans les politiques publiques et auprès des partenaires en développement du Togo. 

Raphaël A.

©AfreePress-(Lomé, le 2 juillet 2019)- Le ministre de la Culture, du Tourisme et des Loisirs, Kossivi Egbetonyo  officiellement procédé lundi 1er juillet 2019 à Lomé, au lancement des activités de la 3ème édition de la semaine nationale du cinéma togolais, a appris l'Agence de presse AfreePress. 

Il s'agit d'un rendez-vous de  cinq (05) jours devant permettre aux  cinéastes et amoureux du 7ème art togolais, de se former et de s'entretenir sur de différents thèmes. La rencontre sera meublée  des réalisations et scénarisation.

« La production et la diffusion des œuvres cinématographiques et audiovisuelles constituent l'un des secteurs les plus dynamiques de la croissance mondiale du fait d'une augmentation constante de la consommation des ménages, comme l'atteste la tendance à l'augmentation des dépenses audiovisuelles des ménages au sein des huit États membres de l'Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA). Dans une approche transversale, le poids économique de la filière cinéma apparaît nettement plus important que ce que laissent entrevoir les statistiques », a indiqué le ministre de la Culture du Tourisme et des Loisirs.

Pour le ministre, le secteur de la culture en général et du cinéma en particulier, constitue un pilier du développement économique et social du Togo et s'inscrit dans la droite ligne du Plan national de développement (PND) sur la période 2018-2022.

« La culture constitue la pierre angulaire d'un développement harmonieux, c'est pourquoi le gouvernement s'emploie à traduire dans les faits. Le gouvernement souhaite que les entreprises culturelles soient plus compétitives, créatrices de richesses et d'emplois décents », a-t-il laissé entendre. 

Kossivi Egbetonyo a exhorté les cinéastes togolais à suivre la formation avec le sérieux nécessaire et l'abnégation pour en tirer bon profit afin de contribuer au rayonnement  du 7ème art togolais au plan national qu'international. 

Amen A.

mardi, 02 juillet 2019 08:50

Robert Dussey est un homme pressé...

©AfreePress-(Lomé, le 2 juin 2019)- Le ministre des Affaires Étrangères et des Togolais de l'Extérieur, Robert Dussey est un homme pressé. Très pressé même. Il a hâte de procéder ce mardi 2 juillet 2019 au lancement officiel du Haut-conseil des Togolais de l'extérieur. Une structure d'échanges et de confiance réciproque entre la diaspora et le gouvernement togolais.

« Je suis impatient de lancer demain (ce mardi 2 juillet 2019, NDLR) le HCTE. Désormais la diaspora togolaise aura une structure représentative. Un cadre par excellence d'échange et de confiance réciproque entre la diaspora et le gouvernement (sic) », a-t-il twitté lundi.

Ce Haut-conseil sera, selon les informations, chargée de connaître des questions de la diaspora et fera leur promotion au pays et à l'extérieur.

A.Y.

Page 20 sur 1320

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…