jeudi, 09 novembre 2017 11:19

Togo : Un collectif budgétaire s'impose face aux nouvelles données macroéconomiques 

©Afreepress-(Lomé, le 09 Nov 2017)- Le Conseil des ministres s’est réuni mercredi 8 novembre 2017 à Lomé sous la conduite du Président de République, Faure Gnassingbé. Au cours des travaux, le Conseil a procédé à l’adoption d'un projet de loi de finances rectificative qui sera transmis à l’Assemblée nationales, informe le communiqué ayant sanctionné les travaux. Ce collectif budgétaire porte essentiellement sur la loi des finances, gestion 2018.

Selon le communiqué, le budget général pour la gestion 2018 s’équilibre en ressources et en dépenses à 1.318,5 milliards de francs CFA contre 1.218,9 milliards de francs CFA pour le budget gestion 2017, soit une progression de 8,2%.

La nécessité de ce projet de loi de finances rectificative, indique le gouvernement réside entre autres dans la conjoncture économique défavorable dans la sous-région ouest-africaine, qui impacte négativement l’économie du pays, la situation sociopolitique nationale actuelle qui a un impact négatif sur l’activité économique, la satisfaction des nouveaux besoins sociaux liés notamment à la fonction enseignante et l’accord triennal conclu avec le Fonds monétaire international (FMI) le 5 mai 2017 concernant la Facilité élargie de crédit (FEC). 

« Le présent projet de loi rectificative marque également la volonté du gouvernement de procéder au remboursement d’une bonne partie de la dette intérieure commerciale en vue de redynamiser l’activité économique à travers le secteur privé », a précisé le communiqué.

Le gouvernement prévoit également dans la nouvelle loi de finances, d'accorder une place « importante » au Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), au Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et à l'installation des agropoles.

Il faut rappeler au passage que la loi de finances rectificative est destinée à modifier le plafond des dépenses du budget de l’État et les données générales de l’équilibre budgétaire en fonction des impératifs et surtout des variations des recettes. 

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…