samedi, 02 décembre 2017 14:37

14ème Foire Internationale de Lomé : Jusqu’ici tout va bien…

©Afreepress-(Lomé, le 2 décembre 2017)- Au lendemain de l’ouverture de la 14ème édition de la Foire Internationale de Lomé, le Directeur du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF), Johnson Kuéku Banka revient sur le choix du thème retenu cette année et explique en détails les innovations apportées.

Lire l’intégralité des explications de M. Kuéku-Banka dans l’interview à suivre.

Bonjour M. le Directeur. Quelles sont les observations du CETEF une semaine après l’ouverture de la Foire  Internationale de Lomé ?

Johnson Kuéku-Banka : Comme vous l’avez si bien dit, aujourd’hui ça fait une semaine que la Foire est ouverte et toutes les activités que nous avons inscrites au programme, se déroulent très bien surtout les activités thématiques. Nous avons au niveau de l’espace thématique, un certain nombre de panels qui se passent jusqu’à présent à merveille et le ministre en charge de l’Economie numérique était d’ailleurs là pour assister avec nous, à l’atelier portant sur les métiers liés au web et tout le monde était satisfait de la manière dont ça s’est passé. Nous avons également assisté à la journée d’Ecobank avec la présentation de ses produits que je qualifierai de « révolutionnaires ». Des produits qui pourront faciliter la vie pas seulement à ses clients, mais aussi à toute personne ayant envie de traiter de l’argent, d’envoyer ou de recevoir de l’argent. Nous sommes très heureux au niveau de l’organisation, de la façon dont les choses se passent. Nous avons choisi ce thème exactement pour que la population et les opérateurs économiques puissent profiter du numérique.

Pourquoi la Foire a-t-elle choisi de ne parler que du numérique ?

Johnson Kuéku-Banka : Nous choisissons les thèmes pour créer une petite révolution. Ce qui est bon ailleurs, il faut que nous en profitions également au Togo. Si vous vous rappelez il y a deux ou trois ans, nous avons choisi de parler des énergies renouvelables. A l’époque, nous n’en parlions pas du tout chez nous.

Nous avons constaté également qu’au niveau de notre pays, à peine 5% des entreprises utilisent le numérique. Alors qu’ailleurs, lorsque nous voyageons, c’est le contraire que nous voyons. Il y a un an j’étais à Nairobi au Kenya et on était dans une exposition. Lorsque les visiteurs venaient acheter les produits  togolais, ils proposaient de payer par le mobile money à travers leurs Smartphones et nous qui ne connaissons pas du tout ce système, nous étions obligés de leur dire que nous ne pouvons pas car nous n’avons pas de compte non plus.

Vous voyez, alors que déjà chez eux, tout se règle par Smartphone, nous ne connaissions pas ça. L’argent liquide ne circule plus tellement, c’est avec les Smartphones qu’ils opèrent au Kenya. J’ai été très impressionné par cela. Et c’est depuis ce temps-là que je me suis dit qu’il était possible de créer cette petite révolution chez nous. Nous avons des sociétés de téléphonie mobile, nous avons des banques et il faut faire en sorte que nous y allions. Heureusement nous y sommes mais il faut que nous accélérions le mouvement pour que nous puissions accéder à cela.

Depuis l’ouverture de cette Foire, tout se passe-t-il bien ? Sans incidents ?

Johnson Kuéku-Banka : Non rien de négatif. Tout se passe bien pour l’instant. Ça risque d’être l’une des meilleures Foires d’ailleurs avec le déroulement de nos activités et nous continuons par prier pour que tout se passe bien jusqu’à la fin.

Quel message avez-vous à l’endroit des visiteurs?

Johnson Kuéku-Banka : Nous rentrons dans la dernière semaine et généralement c’est le week-end que nous avons plus du monde et nous souhaiterions vivement que ceux qui n’ont pas encore fait le déplacement puissent s’organiser pour pouvoir le faire. Donc à partir de ce samedi, nous attendons beaucoup de monde. Le deuxième week-end nous donne autour de  30 à 40 mille visiteurs donc nous souhaiterions que ce soit également le cas. Surtout nous les invitons à venir nous découvrir parce qu’il y a tellement d’innovation cette année. Donc l’invitation leur est lancée pour venir visiter la Foire. 

Interview réalisée par Théophile K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…