lundi, 23 avril 2018 10:58

Plan de reprise d’activités nécessaire pour les entreprises togolaises

©Afreepress-(Lomé, le 23 avril 2018)- Le Togo s’est lancé ces dernières années dans la modernisation des infrastructures numériques. 

De l’interconnexion de 500 bâtiments administratifs à l’élaboration de l’écosystème digital du gouvernement (e-gouv) en passant par la réforme de l’opérateur public( Togo cellulaires et Togotelecom mués en Togocom, le pas franchi est encourageant. 

Le togolais, Hobli JOSHUA, consultant en télécommunication et média, ingénieur de production en France a salué lundi, les initiatives prises par le gouvernement estimant qu’à cette allure, dans 20 ans, le Togo pourra devenir un véritable hub numérique de la sous-région en améliorant son infrastructure informatique en adoptant un code de bonne conduite et l'homme qu'il faut à la place qu’il faut.

"La mutation en Togocom est louable parce qu’on peut considérer cela comme To- go -com ce qui veut dire, aller à la communication. Même en France, France télécom est devenue orange, c’est une question image. Le jour que le pays voudra être un leader régional en la matière, on ne verra plus l’identité directe du Togo", a-t-il expliqué. 

Pour lui, la réforme doit être soutenue, surtout, la dématérialisation des services que l’Etat offre aux citoyens. Il a cité en l’occurrence les payements d’impôts en ligne, le télétravail au niveau des universités ou dans les hôpitaux ; les mairies qui doivent numériser les actes de naissance etc. 

"Il faut réduire l’usage du papier dans nombre de services. En Europe, même le bulletin de paye, on le reçoit en PDF. Tout doit être dématérialisé", a-t-il recommandé.

Joshua explique que pour y arriver, l’offre d’un bon débit internet est importante.

Il a relevé que l’arrivée de nouveaux fournisseurs d’accès internet est une bonne nouvelle pour les usagers.

Il suggère également aux banques et organismes publics ou privés installés au Togo d’avoir en moyenne un data center et asseoir un Plan de reprise d'activités (PRA). 

"En cas d’incendie par exemple, les banques, fournisseurs d’accès peuvent perdre leurs données.  Il faut avoir un ou deux data center pour que, quand un site tombe, le second puisse prendre le relai", souligne l’ingénieur de production, ancien prestataire   à orange.

Pour ce togolais de la diaspora, actuellement en prestation à EDF, leader de l'énergie en France, son ambition est de construire au Togo, un laboratoire moderne d’analyses en temps réel.

"Si on encourage le retour de la diaspora, le chômage sera réduit dans le pays. Il suffit pour les dirigeants d’offrir les facilités et donner la liberté aux gens d’investir que le pays va décoller", a-t-il indiqué. 

Fidel A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…