dimanche, 11 novembre 2018 13:31

Eric Goulignac : « la formation du personnel est au cœur de nos préoccupations à CIMTOGO»

©AfreePress-(Lomé, le 11 novembre 2018)- Quelques jours après la fin de la « Safety Week », la société CIMTOGO a enchaîné avec une série de formations axées sur le renforcement du potentiel des membres du Comité de Sécurité et Santé au Travail (CSST) et des  assistantes de direction. Ces formations ont eu lieu au siège de la société du 17 au 19 octobre 2018.

L’initiative selon les premiers responsables de la société, vise à édifier les membres du Comité de Sécurité et Santé au Travail (CSST) de CIMTOGO sur les nouvelles orientations et pratiques de la prestation sociale en vigueur dans le pays, et à fournir au comité, les outils nécessaires pour son travail. Les équipes du CSST sont désormais mieux outillées sur les différentes thématiques abordées pendant les 72 heures de formation, s’est félicité le Directeur général de CIMTOGO, Eric Goulignac. « Le développement de notre entreprise repose sur son capital humain. Il a donc besoin d’une protection dans l’exercice de son travail. D’où notre engagement  pour la mise en place d’un dispositif sécuritaire performant pour le bien-être de nos collaborateurs. Ceci, pour l’atteinte de notre objectif de Zéro accident de travail et Zéro Maladie professionnelle sur nos sites de production », a-t-il confié à la fin de la session.

Cette session est organisée en collaboration avec la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), la  Direction générale du travail et des lois sociales (DGTLS) et  la Direction générale de la Protection sociale (DGPS).

Organe essentiel à la prévention dans une entreprise, le Comité de Sécurité et Santé au Travail (CSST) relève d’une importance capitale dans le bon fonctionnement de toute institution, a rappelé la Directrice générale de la CNSS. Il permet aux travailleurs d’exercer dans de bonnes conditions d’hygiène, d’accroître la productivité et d’améliorer leurs performances pour de meilleurs résultats.

Il faut noter par ailleurs que sa mise en place est régie par le Code du travail qui, en son article 174, dispose qu’« un Comité de Sécurité et Santé au Travail est institué dans tous les établissements ou entreprises. Les modalités d’organisation et de fonctionnement de ce comité sont fixées par un arrêté du ministre en charge du travail après avis du comité technique consultatif de sécurité et santé au travail ». « Ce moyen ô combien efficace pour créer un climat de confiance entre les employés et la direction, est actif dans les entreprises du groupe HeidelbergCement au Togo, et est chargé, entre autres, de conseiller la direction dans la planification des activités, dans la résolution de problèmes particuliers et de soutenir les équipes de travail dans la réalisation des activités », a insisté le Directeur général de CIMTOGO.

Ajoutée à celle-ci, une autre formation des assistantes de direction est intervenue le 18 octobre 2018 dans les locaux de la société des Ciments du Togo et a connu la participation des assistantes de direction venues des pays du cluster II du groupe regroupant le Togo, le Bénin et le Burkina Faso. Elle a permis à la société de fournir à ses assistantes de direction, les outils nécessaires pour l’organisation de leur travail et celui de leurs supérieurs. Les méthodes d’harmonisation des meilleures pratiques permettant d’accroître leur valeur ajoutée leur ont également été enseignées. « Avec cette formation, nous sommes convaincus, au niveau de la direction générale, que l’autonomie et la confiance en soi sont plus renforcées. La performance individuelle et celle de l’équipe seront encore plus élevées grâce à l’harmonisation des meilleures pratiques au sein du réseau », a déclaré Eric Goulignac, le Directeur général.

Toutes ces formations ont été sanctionnées par la remise d’attestation aux participants.

Il faut noter que le groupe cimentier allemand HeidelbergCement au Togo poursuit sa politique de sensibilisation à l’endroit de son personnel. Les dernières formations remontent juste au début du mois d’octobre, lorsque la société a observé la Semaine de la Sécurité sur tous ses sites. « La formation du personnel est au cœur de nos préoccupations », a encore souligné Eric Goulignac.

À propos de CIMTOGO

Au Togo depuis bientôt 50 ans, CIMTOGO, la société nationale  de droit togolais, participe à la construction de plusieurs édifices grâce à une offre de produits à des prix compétitifs. Certifiée ISO 14001, ISO 9001 et OHSAS 18001, elle produit du ciment de qualité pour toutes les applications, avec une capacité de 1 million de tonnes par an, dont 750 000 à Lomé, et 250 000 dans son usine d’Awandjelo, près de Kara.

De même, la filiale Scantogo basée à Tabligbo produit du clinker de haute qualité, avec une capacité annuelle de 1,5 million de tonnes. Elle contribue fortement au  Produit intérieur brut (PIB) avec une production de 6000 tonnes de clinker destinée à alimenter les usines du Togo, du Bénin, du Ghana et du Burkina Faso appartenant au groupe HeidelbergCement.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…