Developed in conjunction with Ext-Joom.com

lundi, 18 mars 2019 07:27

Edem Tengué : « L'AGET prend et prendra toute sa part à l'effort de reconstruction nationale »

©AfreePress-(Lomé, le 18 mars 2019)-« L'AGET prend et prendra toute sa part à l'effort de reconstruction nationale ». C'est la promesse faite samedi 16 mars 2019, par Edem Tengué, Vice-Président de l'Association des grandes entreprises du Togo (AGET) lors d'un gala organisé à Lomé et dédié aux meilleures entreprises du Togo.

A cette occasion, M. TENGUE dans son discours de circonstance, n'a pas manqué de louer le rôle et l'apport des entreprises dans le développement du pays encouragent les chefs d'entreprises et les opérateurs économiques à ne pas rougir en face de leur réussite. « On ne doit pas se cacher ou rougir de réussir chez nous », a-t-il lancé à l'assistance réunie sous la tante de l'hôtel 2 février pour célébrer les meilleures entreprises du Togo.

« Ce n'est que de l'accroissement du nombre des entreprises contributrices au budget de l'Etat que nous pouvons attendre de l'Etat qu'il soit plus performant, avec des services plus efficaces qui sont les siens dans tous les domaines. Il n'y a pas de recettes miracles, c'est de la prospérité de nos entreprises que dépendra la construction d'un Etat plus efficace. Ceux qui voudraient des routes, des ponts et des hôpitaux sans payer des impôts, ont tord. Une entreprise qui naît, assure une qualité de vie meilleure à ses clients par une offre nouvelle de biens ou de services pour un meilleur confort. Elle créé des emplois, et autour d'elle, se développe un écosystème de fournisseurs qui à leur tour, emploient de la main-d’œuvre. C'est aussi et surtout, des impôts payés à l’État donc à l'ensemble de la collectivité », a-t-il rappelé à l'assistance dans son discours.

Les pouvoirs publics togolais, a souligné M. TENGUE, l'ont désormais bien compris. En témoigne la part belle qui est fait au secteur privé dans le Programme National de Développement (PND) ou encore la création d'un cadre de concertation entre le secteur privé et le secteur public. Raison pour laquelle fait-il savoir, le Président de la République, lors du lancement du Programme National de Développement a rappelé que les ressources publiques étaient rares et exhorté les Togolais, à en rationaliser l'utilisation pour parvenir à une prospérité partagée et au développement.

« Au nom de l'association des Grandes entreprises du Togo, nous saluons la vision éclairée et l'action résolue du Président de la République en faveur du monde de l'entreprise et du secteur privé », a-t-il souligné précisant au passage que 450 millions d'Africains vont arriver sur le marché de l'emploi à l'horizon 2050. « La fonction publique ne les embaucheront pas, la seule voie pour nous, pour assurer notre existence comme société, est que des entreprises toujours plus performantes et innovantes, embauchent ces nouveaux-venus sur le marché du travail et que les plus courageux parmi eux, créent leur propres entreprises », a-t-il recommandé.

Une position partagée par Mme Zouréatou Kassa Traoré, ministre des infrastructures et des transports représentant le ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, à cette soirée.

Celle-ci a particulièrement salué cette initiative et invité les opérateurs économiques et chefs d'entreprises réunis pour la circonstance, à aller à la découverte des trois grands axes du PND et à apporter leurs contributions pour leur réalisation.

L'AGET est une association qui regroupe des entreprises opérant dans le secteur industriel (agro-alimentaire et produits industriels) et les services (banques, assurances, société de contrôle, hôtellerie, transit et logistique, manutention portuaire). Elle a été créée en 2007 avec pour objectifs premiers, la défense des intérêts de ses membres et leur représentation auprès de la puissance publique et de tous les acteurs de la vie économique. Elle entend être un interlocuteur actif du gouvernement, des autorités administratives, des bailleurs de fonds et des partenaires sociaux et souhaite participer au développement économique durable du pays dans un climat de confiance, un environnement des affaires concerté et adapté. Elle prône l’établissement au Togo de pôles d’excellence en matière de service et de pôles de compétitivité en matière d’industrie. Pour pouvoir devenir membre de l’AGET, il faut appartenir au secteur privé avec un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 2 milliards de francs CFA pour les sociétés du secteur de l’industrie et un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 500 millions de francs CFA pour les sociétés du secteur des services.

 

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…