lundi, 07 octobre 2019 14:01

Entrepreneuriat des jeunes : La création d’entreprises en pleine progression au Togo

©AfreePress-(Lomé, le 7 octobre 2019)- Le Togo connaît sur ces 8 derniers mois, une hausse en matière de création d’emploi. C’est en tout cas ce que révèlent les dernières données du Centre de Formalité des Entreprises (CFE).

Selon cette structure, 9 895 nouvelles entités ont été créées sur la période de janvier à août 2019 contre 9205 sur la même période, en 2018. Soit une hausse de 7%.

Cette progression visible surtout de mai à août (plus de 5 500 entités créées), a été rendue possible grâce aux nouvelles réformes opérées dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires au Togo.

Ces réformes concernent entre autres, la réduction drastique du délai de procédures de création d’entreprises qui est de à 24 h en 2018, le temps nécessaire pour obtenir sa carte de création d’entreprises est passé à 7h depuis février 2019 ; la dématérialisation des procédures avec la possibilité d’effectuer les paiements via mobile money (T-Money, Flooz, Mastercard et cartes Visas) ou encore la suppression des droits d’enregistrement et de timbres à la création d’entreprises, effective le 30 septembre dernier.

A ces réformes d’ajoutent, la possibilité de création, de modification ou de dissolution en ligne, l’ouverture permanente du guichet du CFE tous les jours ouvrables et surtout la réforme du seing privé qui permet aux entrepreneurs de créer une Sarl sans avoir recours à un notaire.

L’autonomisation des jeunes, une priorité inscrite dans la politique sociale du Président de la République.

En effet, pour faire face au chômage et au sous-emploi, le gouvernement a mis en place, des mesures, programmes et structures pour favoriser la création massive d’emplois autour des secteurs porteurs à travers la formation en entrepreneuriat et la facilitation d’accès plus accrue au financement pour les jeunes. Cette démarche a visiblement porté ses fruits.

Au total, 40 000 emplois durables et 250 000 d’emplois temporaires ont été créés pour les jeunes en trois ans (2015-2017). Sur la même période, de 8 771 entreprises ont été créées par des jeunes de 2015 à 2017.

Aussi, le programme de volontariat, informe la présidence a permis à 14 716 demandeurs d’emploi de renforcer leur employabilité entre 2015 et 2017.

L’objectif visé de satisfaire au moins 90% de la demande additionnelle d’emplois estimés à 60 000 par an.

2022, date but butoir pour les autorités togolaises.

« L’objectif est de baisser le taux de sous-emploi national de 25,8 en 2015 à 19,4 en 2022. L’accompagnement des jeunes sera poursuivi à travers les mécanismes et projets. Le Fonds d’Appui aux Initiatives Economique des Jeunes (FAIEJ) et le Programme d’appui à l’employabilité des jeunes dans les secteurs porteurs (PAEIJ-SP) qui devront permettre de créer à l’horizon 2020 plus de 62 000 emplois durables », a rappelé en janvier dernier le Premier ministre Komi Sélom Klassou dans sa déclaration de politique gouvernementale devant l’Assemblée Nationale.

Raphaël A.

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…