Developed in conjunction with Ext-Joom.com

jeudi, 17 octobre 2019 17:09

Lutte contre le cancer du sein : La 11e édition « d'octobre rose » officiellement lancée au Togo   

©AfreePress-(Lomé, le 17 octobre 2019)- L'Association Espérance et Vie nouvelle et la Ligue togolaise contre le cancer (LTCC) en collaboration avec les Centres Hospitaliers et Cliniques du Togo, ont lancé, jeudi 17 octobre 2019, à Lomé, les activités devant marquer au Togo la 11ème édition du « mois d'octobre » consacré à la lutte contre le cancer du sein.  

Placée sous le thème, «Femme : Ton cancer c'est mon cancer», la cérémonie de lancement a été marquée par des séances de sensibilisation, sur cette pathologie. 

D'après les médecins le cancer du sein se caractérise le plus souvent par la présence d'une boule dans le sein, due a la transformation d'une cellule normale du corps en une cellule tumorale. Au début, cette boule ne fait pas mal mais, s'il n'est pas dépisté tôt et enlevé, elle peut, non seulement, envahir tout le sein, mais également, provoquer la formation d'autres boules dans les autres parties du corps humain. Là, commencent des douleurs atroces jusqu'à ce que la mort s'en suive. 

Pour éviter d'en arriver au pire, les spécialistes de la santé invitent les femmes à effectuer habituellement l'auto palpitation des seins. Une pratique qui consiste à palper le sein avec le bout de ses doigts d'une façon ordonnée et méthodique. 

« La médecine a fait de grandes avancées en matière de traitement, mais il faut garder à l'esprit qu'une tumeur a plus de chance d'être guérie si elle est repérée très tôt. L'auto examen régulier des seins est donc un geste simple qui peut vous êtes salutaire », a indiqué la spécialiste de santé,  Dr Ami Nono Nyame. 

La 11e édition d'octobre rose, a rappelé Monsieur Domefaa AWUTY, Président de la Ligue togolaise contre le cancer, sera marquée par une série d'activités couplées de séances de dépistage gratuit du cancer du sein. 

«Les dépistages se feront à moitié du prix normale. C'est-à-dire au lieu de 24000FCFA, les patients payeront 12000 FCA dans les hôpitaux retenus à Lomé. Et à Aného, les patients payeront seulement 6000FCFA », a-t-il précisé.

Amen A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…