vendredi, 25 octobre 2019 09:06

Inclusion financière : Le Togo partage les secrets de ses performances à Ouagadougou

©AfreePress-(Lomé, le 25 oct. 19)- Une délégation togolaise conduite par Mme Assih Mazamesso, Secrétaire d’État auprès du Président de la République chargée de l’Inclusion Financière et du Secteur informel, prend part à la 4e Semaine Africaine de la Microfinance (SAM) qui se tient du 21 au 25 octobre 2019 à Ouagadougou au Burkina Faso, a appris l'Agence de presse AfreePress.

Placée sous le thème : « En quête d’impact, la finance inclusive au service des ODD », cette rencontre réunit des directeurs d’Institutions de Microfinance, des bailleurs de fonds publics et privés de Petites et moyennes entreprises, des dirigeants économiques et politiques, et des ONG actives dans le domaine de la microfinance et sur d’autres questions de développement.

Au centre des travaux, les enjeux et défis, mais surtout les opportunités et les clés de croissance qu’offre la microfinance aux pays africains.

Entre autres, la révolution de la finance digitale (impacts, innovations, défis et solutions en Afrique) ; les voies vers l’inclusion économique (éducation financière, agents bancaires, subventions et autres stratégies) et promotion de la finance rurale (collaboration multisectorielle pour accroître les opportunités rurales) sont les questions inscrites à l’ordre du jour.

La SAM selon ses organisateurs, se veut une plateforme africaine commune de réflexions et d’échanges entre toutes les parties prenantes du secteur afin d’accélérer de manière durable, tant l’inclusion financière que la croissance économique du continent

A cette rencontre, le Togo est appelé à partager ses expériences dans le secteur avec un avantage comparatif dans le leadership porté par son modèle « productif et impactant ». La délégation togolaise y est aussi pour mieux expliquer les stratégies et les mécanismes de son succès.

Elle est composée de cadres et responsables du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI), de la Fédération des Bénéficiaires des Services Financiers (FeBeSeF) et des membres de l’Association Professionnelle des Services Financiers Décentralisés (APSFD), informe un communiqué rendu public par le Secrétariat d’État dirigé par Mme Assih.

Selon les responsables de ce département en charge de l’inclusion financière, l’affiche du tableau est plutôt satisfaisante pour le Togo. « De 2014 à 2018, le FNFI a permis d’octroyer 1 568 877 de crédits pour financer des activités génératrices de revenus (AGR), avec un montant total de 80,847 milliards de FCFA. Le taux de remboursement est de 95 % », indique le direction du FNFI.

Il faut également rappeler au passage que le Togo est deuxième pays de l’UEMOA le plus performant en matière d’inclusion financière selon un récent rapport de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

Raphaël A.

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…