vendredi, 25 octobre 2019 12:09

Classement Doing Business 2020/ Mme Sandra Johnson : « Je suis très heureuse pour mon pays »

©AfreePress-(Lomé, le 25 oct. 19)- Le Togo connaît depuis ce 24 octobre 2019, sa place dans le classement Doing Business 2020. Le rapport publié par le Groupe de la Banque mondiale lors d’une vidéoconférence depuis le siège de l’institution à Washington, sacre le Togo comme pays le plus réformateur en Afrique et le 3e au monde.

Grâce aux réformes majeures opérées par le gouvernement dans le cadre de l’amélioration du climat des Affaires, le Togo gagne 40 places dans ce classement contre 19, l’année dernière puis intègre pour la première fois, le top 5 des pays réformateurs au monde.

Pour les responsables de la Cellule Climat des Affaires (CCA), ces résultats sont les fruits d’un travail collégial et de la volonté des autorités de relever le défi du développement. 

« Je suis très heureuse pour mon pays. Cela démontre encore une fois que les Togolais sont déterminés à faire avancer le développement du pays. C’est un sentiment de joie et de satisfaction quand nous réalisons que les instructions aussi respectées reconnaissent les efforts qui sont faits par le Togo », a laissé entendre Mme Sandra Johnson, ministre auprès de la Présidence et chargée de la CCA-Togo.

« Le Togo a travaillé sur plus de cinq indicateurs. Aujourd’hui le rapport reconnaît ces cinq indicateurs qui ont connu des avancées notamment la création d’entreprises. Indicateur sur lequel nous avons fait un bond de 50 places sinon, voire 60 places, puisqu’on était 75e l’année dernière, et aujourd’hui on est 15e au niveau mondial. Nous avons aussi fait des réformes relatives au transfert de propriétés. Cet indicateur sur lequel le Togo était quasi dernier au niveau mondial 175e place, aujourd’hui on est 56e bien qu’il y a des efforts qui restent à faire, mais je pense qu’en 2 ans, on a fait pratiquement plus de 100 places c’est très encourageant. Nous avons fait également des progrès au niveau de l’indicateur "accès aux crédits". Ici le Togo était noté 147e l’année passée et cette année on est 48e ce qui fait pratiquement plus de 80 places gagnées. Les réformes ont été également faites au niveau du raccordement à l’électricité. Ceci veut dire que, non seulement nous avons fait des réformes sur cinq indicateurs, mais ce sont des réformes assez profondes. Ces réformes ont des impacts et nous allons revenir là-dessus lors du lancement officiel qui se fera le 31 octobre 2019 à Lomé en présence des responsables de la Banque Mondiale qui viendront de Washington », a confié à l’Agence de presse AfreePress Mme Sandra Ablamba Johnson.  L'mélioration du climat des affaires n’est qu’à ces débuts au Togo, a-t-elle ajouté.

« Ce classement constitue pour nous une évaluation et le gouvernement ne va pas se contacter de ce score.  C’est plutôt un défi, une nouvelle responsabilité qui s’annonce devant nous pour qu’on puisse faire mieux, parce que le plus important c’est que le secteur privé puisse sourire tous les jours, comme souhaite le chef de l’Etat. C’est-à-dire, que le secteur privé puisse dire que le gouvernement est à son écoute. C’est cet objectif que nous poursuivons et qui traduit les résultats que nous venons d’avoir », a-t-elle ajouté.

Le classement Doing Business analyse les reformes mises en œuvre au niveau de 190 États sur la base de 10 indicateurs + deux.

Raphaël A.

Developed in conjunction with Ext-Joom.com

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…