Developed in conjunction with Ext-Joom.com

mardi, 03 décembre 2019 15:03

Tentative d'insurrection armée: 18 personnes dans les mailles de la police nationale

© AfreePress-(Lomé, le 3 novembre 2019)- La Direction de la police nationale a présenté ce mardi 3 décembre 2019 à la presse, les auteurs de la tentative d'insurrection observée à Lomé et à Sokodé le 23 novembre dernier.

Ils sont au total, 18 personnes appartenant à un groupe dénommé "tigre révolution".

D'après la police, le mouvement «tigre révolution», a été créé par un togolais résident en Belgique du nom de Touré Madjid Alias «Master tiger ».

Le groupe formé lors des réunions du Parti National Panafricain (PNP) est composé d'hommes recrutés et qui agissent tout en jurant sur le Coran de rester fidèles aux idéaux de leur mouvement, informe la police. «Ils sont organisés en tois groupes. Le premier est chargé d'aller affronter les soldats parce qu'ils sont protégés spirituellement contre les balles. Le deuxième est chargé d'ériger dess barricades et le dernier doit agresser les usagers et semer la panique générale au sein de la population», a déclaré Directeur général de la police nationale, Yaovi OKPAOUL, qui précise par ailleurs que l'objectif du mouvement était de déstabiliser les institutions de la République. Les enquêtes selon la police ont permis d'interpeller 18 personnes dont 15 à Lomé, 2 à sokodé et 1 à Sogancopé dans le Ghana.

Outre Lomé et sokodé, la DGPN indique que d'autres individus ont été aussi positionnés dans les villes de l'intérieur pour attaquer les institutions publiques. « Nous sommes en posture de combat maintenant et non dans une logique de défense car l'ennemi détient nos armes. Nous avons besoin de la collaboration de tous », a laissé entendre le Directeur Général de la police précisant que 4 armes sont toujours dans la nature. Interrogé sur place, un des individus reconnait appartenir un regroupement de ce mouvement, mais prétend agir pour la cause du «peuple».

« Les habits noirs que nous portons nous protègent contre tous surtout les balles. Je suis rentré dans ce mouvement par le biais d'un ami. Notre objectif n'était pas de tuer les gens mais pour dire aux autorités que nous sommes déterminés et que nous voulons que nos conditions changent », a-t-il fait savoir.

Il faut noter que cette tentative d'insurrection dénoncée par le gouvernement togolais a occasionné des blessés dans le rang de la gendarmerie dont le décès d'un gendarme.

Plusieurs armes ont été emportées et des voitures incendiées.

ANIKA A.

  • pub_canal_26_11_2019_02.jpg
  • pub_canal_26_11_2019_01.jpg

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…