© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© Afreepress (Lomé, le 15 novembre 2016)-Une consultation régionale sur les procédures relatives à la sécurité physique et à la gestion des stocks au Sahel a été ouverte ce mardi à l’hôtel Sarakawa à Lomé par le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Damehame Yark.

C’est en présence du Chef de la Délégation de l’Union européenne, Nicolas Berlanga Martinez et de Ige Olatokunbo, la Directrice du Centre Régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), organisateur de cette rencontre qui va durer trois (3) jours.

Cette rencontre, selon  les informations recueillies par l’Agence de presse Afreepress, s’inscrit dans le cadre des activités du Projet sur la sécurité physique et la gestion des stocks (PSSM) au Sahel cofinancé par l’Union Européenne et le Bureau des Nations Unies pour les affaires de désarmement (UNODA) au profit de six (6) pays du Sahel que sont le Burkina Faso, le Nigeria, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad.

Au cours de cette rencontre, les experts internationaux et nationaux, se pencheront sur la thématique, et passeront en revue les différentes législations et les procédures administratives nationales en la matière, et aussi partager leurs expériences, en vue de convenir des voies à suivre pour améliorer ou adopter la législation et les procédures nationales nécessaires pour les aligner sur les instruments sous régionaux et internationaux auxquels les pays bénéficiaires font partie.

La mise en œuvre technique des activités du PSSM est confiée à l’UNODA, à travers son Centre régional pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC).

Il « PSSM au Sahel » s'inscrit dans le cadre de l’appui des Nations Unies et de l’Union européenne à la sécurité et la stabilité dans le Sahel afin d’aider les États de cette région à prévenir le détournement et le trafic des armes légères et de petit calibre (ALPC), ainsi que de leurs munitions, en améliorant la sécurité physique et la gestion de leurs stocks nationaux.

La rencontre de Lomé, fait suite aux consultations nationales qui se sont tenues de mai à septembre 2016, dans les pays bénéficiaires.

Modeste K.

© Afreepress (Lomé, le 15 novembre 2016)-Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Togo a fait un don de matériels informatiques d’une valeur de 36.000 dollars US, soit un peu plus de 21 millions de francs CFA, au Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN).

La remise de don a donné lieu ce mardi à Lomé, à une cérémonie entre la Représentante résidente de l’Institution onusienne au Togo, Mme Khardiata Lo N’diaye et la présidente du HCRRUN, Mme Awa Nana-Daboya, a constaté un reporter de l’Agence de presse Afreepress.

Ce don est composé d’ordinateurs portables, d’imprimantes Laser, de copieurs, d’un vidéo projecteur, d’un écran de projection et d’onduleurs. Ce don entre dans le cadre du partenariat d’appui à la mission du HCRRUN par le PNUD-Togo, conformément au mémorandum d’accord signé en octobre 2015 entre les deux (2) institutions.

« Ce don se situe dans le cadre de la coopération entre le PNUD et le HCRRUN. Depuis la mise en place de cette institution, nous avons très vite trouvé les voies et moyens d’accompagner le HCRRUN dans sa mission. C’est une mission lourde et noble qui demande beaucoup de ressources de tous ordres notamment ressources humaines, financières, logistiques pour mener une mission dont tout le monde au Togo comprend l’importance et la complexité », a laissé entendre Mme Lo N’Diaye.

« Aujourd’hui, c’est du matériel informatique mais au-delà de ces moyens matériels, nous sommes en situation d’accompagner effectivement le HCRRUN dans sa mission de mise en œuvre des recommandations de la CVJR mais en même temps dans son travail fondamental de consolidation de réformes et de paix », a-t-elle ajouté.

Remerciant les donateurs, la présidente du HCRRUN, Mme Awa Nana-Daboya, a indiqué que cet appui du PNUD-Togo à la mission du HCRRUN vient à point nommé et contribue à renforcer les capacités de l’institution qu’elle préside en termes de matériels de travail.

Créé par le gouvernement togolais, le HCRRUN a pour mission de mettre en œuvre le programme de réparations et les recommandations de la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR).

Bernadette A.

©Afreepress-(Lomé, le 15 novembre 2016)- Plusieurs chefs d’Etats et de gouvernements d’Afrique et du monde entier sont à Marrakech au Maroc dans le cadre de la COP 22 qu’abrite le royaume chérifien. Au rang de ses personnalités venues des quatre coins du monde, figure le  chef de l'Etat togolais, Faure Gnassingbé.

Les activités et déplacements du chef de l’Etat au Maroc ont été précisés dans un communiqué rendu public mardi par la Direction de l’information et de la communication de la Présidence de la République dont l’Agence de presse Afreepress a eu copie.

Le Président de la république, souligne ledit communiqué, participera au Sommet des chefs d'Etat africains organisé en marge de la COP 22 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.  En outre, insiste le texte, lechef de l'Etat « prendra part à la réunion de haut niveau des chefs d'Etat africains relative à l'Initiative Africaine sur les Énergies Renouvelables (I.A.E.R) organisée par le Président de la République de Guinée, SEM Alpha Condé, en sa qualité de Coordonnateur pour les énergies renouvelables ». 

Il faut souligner que 196 nations sont représentées à la COP 22 à Marrakech. Les débats vont surtout tourner autour de la mise en place de l’accord de Paris, qui vient d’entrer en vigueur après sa ratification par au moins 55 Etats parties, représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

Le Togo fait partie des pays qui ont signé l'Accord de Paris sur le changement climatique.

A.Y.

INDEPENDANT EXPRESS N°390 DU MARDI 15 OCTOBRE 2016

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…