© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© Afreepress-(Lomé, le 15 novembre 2016Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) « La voix des sans voix », une association de défense des droits de l’homme va manifester pacifiquement devant le ministère des Affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine le mercredi 23 novembre pour appeler encore une fois les autorités togolaises à agir pour mettre fin à la migration « périlleuse » des filles togolaises dans les pays du Golfe.

C’est ce qu’a appris l’Agence de presse d’un communiqué du mouvement, publié sur les réseaux sociaux.

« Les conditions de vie et de travail des filles togolaises dans les pays du Golfe (Liban, Koweit, Arabie saoudite et autres) deviennent de plus en plus dramatiques, horribles et périlleuses qu’il urge d’agir dans le but de prévenir le pire », souligne le document produit par l’association présidée par le pasteur Komi Edoh.

Selon le MMLK, malgré les supplications pour sauver la vie des Togolaises en détresse, les autorités togolaises observent une indifférence et un mutisme. « Au quotidien, les cris de désespoir et de malheur ne cessent de nous parvenir dont la dernière est la mort de la compatriote Amélie Sizing au Liban, due aux traitements inhumains et aux violations de ses droits », regrette le MMLK.

Lors de sa manifestation, le mouvement va demander l’interdiction pure et simple du flux migratoire des jeunes filles togolaises vers les pays du Golfe, le démantèlement des réseaux qui favorisent le trafic et punir les auteurs, le rapatriement volontaire des compatriotes et l’accréditation officielle du consul du Togo au Liban.

Modeste K.

© Afreepress-(Lomé, le 15 novembre 2016)-Le Conseil des ministres réuni ce lundi, a voté le projet de loi de finances gestion 2017, dont les prévisions s’équilibrent en ressources et en charges à 1.218,7 milliards de francs CFA. Les ressources sont estimées à 1.218,7 milliards de francs CFA contre 962,8 milliards de francs CFA en 2016, soit une hausse de 26,6%.

Selon le communiqué, 46,8% des dépenses publiques en 2017 seront orientées vers les secteurs sociaux.

« Ces actions, mises en œuvre à travers le Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC) et le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), visent une amélioration des conditions de vie des populations vulnérables dans les différentes régions de notre pays, avec un accent particulier sur le développement des infrastructures et la réduction de la pauvreté », indique le communiqué qui ajoute que ce projet vise « une croissance durable et partagée ».

Cette loi de finances est, selon le gouvernement, axée sur l’atteinte des objectifs prévus dans le document de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) en prenant d’ores et déjà en compte les orientations du prochain Plan national de développement (PND) qui interviendra en 2018.

Bernadette A.

©Afreepress-(Lomé, le 15 novembre 2016)- Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé séjourne au Maroc dans le cadre de la 22ème édition de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP) qui se tient à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016 sous le thème : « COP22, COP d’action », a appris l’Agence de presse Afreepress.

Au Maroc, le Chef de l’Etat prendra part aux discussions et la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique sur la planète. Dans cette optique, il participera à une rencontre de haut niveau destinée à préparer et à superviser la mise en marche du pacte mondial de réchauffement climatique dont les objectifs ont été fixés dans l’Accord de Paris. Au menu de son agenda, la participation à la session de haut niveau qui lui permettra de s’adresser à ses homologues et aux représentants des pays présents. Il s’entretiendra aussi avec le Secrétaire général des Nations Unies Ban-Ki Moon et aura des échanges bilatéraux avec des personnalités marocaines et du monde entier présentes à cette rencontre.

Le Togo représente 0,02% des émissions mondiale de gaz et a signé le 19 septembre 2016, l’accord issu de la rencontre de Paris.

A.Y.

mardi, 15 novembre 2016 08:03

LIBERTE N°2319 DU MARDI 15 NOVEMBRE 2016

LIBERTE N°2319 DU MARDI 15 NOVEMBRE 2016

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…