dimanche, 29 janvier 2017 17:48

Visite de Faure Gnassingbé sur le chantier de la route Pya-Sarakawa-Kanté : Le PDG du groupe EBOMA salue le geste

©Afreepress-(Lomé, le 29 janvier 2017)- Mahamadou Bonkoungou, le Président-directeur-général (PDG) du groupe EBOMAF est un homme heureux et pour cause,  mardi 24 janvier dernier  le chef de l’Etat Faure Gnassingbé  était sur le chantier de la Route Nationale N°21, Pya-Sarakawa-Kanté, longue de 65 Km. Le Président de la République, en marge des festivités commémorant les 43 ans de l’attentat de Sarakawa s’est rendu sur ledit chantier accompagné d’une forte délégation où on retrouvait le ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Ninsao Gnonfam.

Sur place, le chef de l’Etat a pu constater de visu l’étendue du travail abattu par cette entreprise en charge de la réhabilitation de cette « route coloniale » qui relie la ville de Kara aux autres localités du Grand Nord.

« Nous sommes à environ 450 km de Lomé la capitale. Voir un chef d’Etat parcourir une telle distance pour venir visiter un chantier traduit tout l’intérêt qu’il accorde à ce projet. C’est le lieu pour moi de dire merci au Chef de l’Etat et le rassurer que nous partirons de ce chantier, d’ici à quelques mois, la tête haute », a laissé entendre M. Mahamadou Bonkoungou lors de cette visite de chantier.

Il faut rappeler que les travaux de réhabilitation de cette route  longue de 65 km sont assez avancés, confient les techniciens du groupe EBOMAF. « Le terrassement est déjà achevé sur 45 km, le grand pont de 100 m est érigé à 62%. De façon globale, des indicateurs importants démontrent le dynamisme de l’entreprise à conduire aisément de grands travaux ainsi que sa capacité à exécuter concomitamment plusieurs chantiers. Outre Pya-Sarakawa-Kanté, EBOMAF fait preuve de la même effervescence dans les travaux sur Borgou-Mandouri, Tandjouaré-Kanté, Mandouri-L’Oti-Frontière du Bénin », a indiqué à la presse, un responsable de cette entreprise rencontrée sur place.

Aux yeux des populations autochtones, il s’agit d’un travail de grande utilité publique parce qu’il est question d’une voie empruntée depuis la nuit des temps par les populations et qui compte beaucoup dans les échanges dans la région. «Le Président Eyadema avait voulu réhabiliter cette voie de son vivant, mais par manque d’une entreprise fiable, il a dû laisser tomber. Maintenant, le Président Faure a trouvé la bonne et les travaux vont bon train. Ce que nous voyons sur ce tronçon comme matériel, est vraiment très rassurant. C’est très important que le Président lui-même vienne constater l’avancement des travaux. Nous lui disons merci car il a tenu à sa parole. Toute la population, sortie massivement, exprime une réelle satisfaction car les jeunes, les retraités et les femmes voire toute la communauté, tire déjà profit de cet investissement», a reconnu un notable du village riverain de Kpéssidè.

La route Pya-Sarakawa–Kantè part du carrefour de Pya, jouxte le grand parc touristique de Sarakawa, contourne les montagnes Défalé pour atteindre la ville de Kantè sur une distance de 65 Km. Le tronçon, moins accidenté que celle passant par Défalé, nécessite néanmoins l’érection de 130 ouvrages dont le grand pont de 100 m de Kpéssidè qui a constitué le temps fort de de la visite du Président Faure Gnassingbé.

EBOMAF est installée sur le territoire togolais depuis 2009, date de son premier contrat de au Togo. La qualité de ses travaux et le respect des cahiers de charge et délais a fait de cette entreprise, l’une des plus sollicitées par l’Etat togolais depuis 8 ans.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…