samedi, 06 mai 2017 00:16

Les greffiers togolais prêts à abandonner leurs fonctions

©Afreepress-(Lomé, 05 mai 2017)- Le Syndicat National des Greffiers du Togo (SNGT) et l’Association des Greffiers du Togo (AGT) menacent de se mettre en grève si rien n’est fait pour améliorer leurs conditions de travail et de vie. Ils exigent la prise en compte de leurs inquiétudes contenues dans une plate-forme revendicative introduite au gouvernement il y a de cela plusieurs semaines.

Ils estiment « légitimes et unanimement reconnues, les revendications portées depuis plus de deux décennies » par leur corps de métier et déplorent l’absence de toute réponse de la part de leur ministère de tutelle. Pour exprimer leur mécontentement face à cet état de fait, ils viennent de convenir d’un arrêt de travail de trois (03) jours les 22, 23, 24 mai prochains.

Les greffiers reviennent sur les revendications contenues dans un courrier en date du 10 avril 2017 transmis conjointement aux ministres de la Fonction Publique, du Travail et de la Réforme Administrative et au Garde des Sceaux, ministre de la Justice. Selon le SNGT, la rencontre en date du mardi 2 mai 2017 avec les deux ministres, « n’a pas permis de lever les inquiétudes des Greffiers quant à leur plateforme revendicative ». Ils précisent dans leur préavis que cette grève sera « reconductible si aucune solution n’est trouvée ».


Fabien A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…