mardi, 26 septembre 2017 08:13

Le CJD et le CNJ estiment que la « démocratie ne se joue pas dans la rue »

©Afreepress-(Lomé, le 26 sept. 2017)- La jeunesse togolaise, face aux enjeux socio-économiques et politiques liés aux réformes,  a décidé d’être le porte-flambeau de la paix en initiant des tribunes d’échanges, d’informations et de sensibilisations. Vendredi 22 septembre dernier, elle était réunie au Palais des congrès de Lomé où elle a échangé sur le thème : « Réformes constitutionnelles  et institutionnelles : la jeunesse face aux enjeux socio-économiques et politiques ».

Cette rencontre initiée par le Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) en  collaboration avec le Conseil National de la Jeunesse (CNJ), a permis de  rappeler aux jeunes, leurs rôles dans la préservation de la paix et la réussite de la mise en place des réformes sans violences. « Enjeux des réformes et nécessité de préserver la paix », « évolution de la situation sociopolitique du Togo face au défi du développement de l’émergence et de la vision 2030 », « jeunesse togolaise : défis de financement d’emplois et de création de  richesse ». Tels ont été les principales thématiques abordées au cours de ces séances d’échanges et de partages entre jeunes.

A travers une déclaration lue par le responsable de  communication du CNJ, Alvès Koutob, les jeunes togolais ont expressément demandé aux dirigeants de renforcer les dispositifs d’accompagnement à l’employabilité et les mécanismes de financement de l’entreprenariat des jeunes. Ils ont aussi exhorté le gouvernement à accélérer le processus de décentralisation tout en favorisant la participation accrue des jeunes dans toutes les instances de décision.

Les jeunes ont salué la démarche démocratique menée par la classe politique et rappelé aux différents acteurs leur rôle de faiseurs de paix. Ils doivent privilégier la voie du dialogue et de concertation car ont-ils dit en écho à la déclaration d’Emmanuel Macron à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies : « la démocratie ne se joue pas dans la rue ».

Christelle A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…