jeudi, 03 novembre 2016 15:11

Université de Lomé : un forum estudiantin interdit par les autorités universitaires

©Afreepress-(Lomé, le 3 novembre 2016)-Prévu pour se tenir ce jeudi sur le campus de l’Université de Lomé, le forum africain placé sous le thème : « La communauté estudiantine africaine face au système LMD : quelles stratégies ? », organisé par la Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), n’a pas pu se tenir.

Et pour cause, selon l’association estudiantine, les autorités universitaires n’ont pas donné leur onction pour la tenue de cette rencontre à laquelle ont été invitées les organisations estudiantines d’autres pays de la sous-région comme l’Union générale des étudiants burkinabé (UGEB), l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin et la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI).

« Nous avons informé Pr Dodji Kokoroko, président de l’Université de Lomé de la tenue de cette rencontre à laquelle nous avons convié les associations estudiantines des pays voisins. Il nous a dit de voir la 2ème vice-présidente, Pr Kafui Kpégba pour ce faire. Ce qui a été fait mais depuis, quand nous l’appelons, elle ne décroche même plus nos appels. Ce matin, des enseignants nous ont été envoyés pour nous dire que le forum ne doit pas se tenir », a indiqué à l’Agence de presse Afreepress, Foly Satchivi, président de la LTDE.

Ce forum, en aucun cas, a-t-il ajouté, n’est pas un lieu de manifestation des étudiants mais plutôt s’inscrit dans le cadre du rôle éducatif qu’ont les associations estudiantines envers les étudiants.

Est-ce vrai que les autorités universitaires ont interdit la tenue de cette rencontre ? Pr Kafui Kpégba n’a pas rejeté l’accusation. Pour elle, cette rencontre ne peut pas avoir lieu tout simplement parce que l’association qui l’organise n’est ni reconnue par l’Etat, ni par l’université.

« Je suis la vice-présidente chargée de la vie universitaire, je ne connais pas cette association. Cette association n’a ni le récépissé du ministère de l’Administration territoriale, ni l’agrément du service de l’université qui s’occupe de l’enregistrement des associations estudiantines. Il y a tout un processus à suivre pour ce faire, juste pour savoir qui est qui et qui fait quoi », a-t-elle déclaré.

Pour elle, cette interdiction a été aussi décidée pour question de sécurité. « Nous avons plus de 50.000 étudiants à gérer, les enseignants et le personnel administratif sont autour de 2.000, tout ce monde doit fonctionner en toute sécurité. Si nous n’avons pas cette façon de gérer la maison, ce sera la débandade. Nous sommes en pleine rentrée universitaire et il y a parmi les étudiants aujourd’hui des dizaines de milliers de bacheliers qui sont des mineurs et qu’il faut mettre en sécurité », a-t-elle ajouté.

Le forum avorté, selon les premiers responsables de la LTDE, devrait permettre aux étudiants d’être mieux éclairés sur le système LMD. « Nous avons encore commencé une nouvelle année au campus, mais la plupart des étudiants, même ceux qui sont en troisième année, ne connaissent pas les principes et les exigences qui sous-tendent ce système. Même les enseignants, parfois, n’en savent pas grand-chose, voilà pourquoi les experts s’occupent chaque temps de leur cas », a fait savoir M. Satchivi.

« Au cours de forum, nous allons établir le bilan des 7 ans d’application de ce système au Togo, notamment. A la fin, nous devons produire des recommandations pour que ce système puisse bien s’appliquer et constituer un instrument de développement durable de l’Afrique », a-t-il lancé.

La 2ème vice-présidente de l’Université de Lomé reste convaincue que le Togo ne peut pas se passer du système LMD. « Le système LMD est un processus en cours. C’est un système universitaire universel et le Togo ne saurait rester en marge de ce système, sinon, nos étudiants seront en vase clos et ils ne pourront pas voyager pour faire leurs études dans aucun autre pays, surtout dans les pays occidentaux », a-t-elle expliqué tout en ajoutant : « que nous l’aimons ou que nous ne l’aimons pas, pour question de reconnaissance de nos diplômes, nous sommes obligés d’aller avec ce système ».

Elle reconnaît néanmoins que l’application du système présente des « quoique » et des « problèmes » au Togo mais vu sa propre expérience, elle dit rester persuadée que c’est le meilleur système éducatif au monde.

La Ligue togolaise des droits des étudiants (LTDE), une association estudiantine créée par des déserteurs du Mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais (MEET), promet de tenir son forum sur le campus universitaire.

Telli K.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…