mardi, 22 novembre 2016 14:11

Des journalistes de l’Agence de presse Afreepress et de Togo matin en recyclage

©Afreepress-(Lomé, le 21 novembre 2016)- Dans le but de remettre au goût du jour les connaissances de leurs collaborateurs respectifs, les rédactions de l’Agence de presse en ligne Afreepress et du bihebdomadaire, Togo matin ont initié le week-end dernier, une rencontre de formation et de recyclage. Il s’est agi pour les premiers responsables de ces deux rédactions d’échanger avec leur personnel sur l’évolution du travail, les manquements constatés et de partager avec eux, les exigences du métier de journaliste et ses principes de base.

 « L’attitude du journaliste sur les lieux de reportage  »  et « la différence entre les genres factuels et les genres d’analyse ou de commentaire» ont été les deux thématiques développées par Johannes Yao Akoli (responsable locale du site d’information Republicoftogo.com) et Franck Ayawo ASSAH (Directeur de Publication du journal Togo Finance et Business).

Le journalisme a des exigences et règles, a laissé entendre Olivier Adja, patron de l’Agence de Presse bilingue Afreepress à l’ouverture de la rencontre. Il a mis l’accent sur l’aspiration première de l’Agence de presse Afreepress qu’il dirige, qui selon lui, repose sur le professionnalisme et la rigueur dans le traitement des informations.  

De son côté, l’hôte de la rencontre, Montchosso Dieudonné Korolakina, Directeurs de Publication de Togo Matin a insisté sur la « vision futuriste » que poursuit son organe.  « Notre vision est une vision futuriste. Nous pensons qu’après nous, nos organes de presse doivent continuer par exister. Comme on ne finit jamais d’apprendre, nous avons jugé bon de se remettre à niveau afin d’améliorer l’image des journalistes au Togo», a-t-il laissé entendre.  

Dans le développement de sa thématique, M. Akoli s’est de sa part beaucoup appesanti sur les techniques de collecte, de traitement et de diffusion des informations. Selon lui, un bon journaliste doit être « ponctuel, concentré et rigoureux » sur les terrains de reportage afin de prendre l’essentiel de ce qui est dit. Le choix de l’angle, selon lui, facilite grandement ce travail.

Tout journaliste, d’après Franck Ayawo ASSAH, doit savoir faire la différence entre les genres journalistiques tels que les genres factuels et d’analyse. Se basant sur des exercices pratiques, celui-ci a amené les participants à faire établir la différence qui existe entre les  deux genres et à maîtriser les subtilités qui existent entre eux.  

Les deux rédactions ont promis de pérenniser cette expérience et de l’étendre à d’autres rédactions de la presse togolaise au besoin.

Mathurin A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…