dimanche, 28 janvier 2018 10:24

Interview de Julien Minavoa, président du Cnos-Ben : "  Nous avons prévu la construction d’un Centre de mise au vert des athlètes et coaches qualifiés "

©Afreepress-(Cotonou, le 28 janvier 2018)- Le 28 décembre 2017, le Comité national olympique et sportif Béninois (Cnos-Ben) a posé plusieurs actions au profit du mouvement sportif Béninois. Des actions qui sont destinées à contribuer au développement du sport béninois. Pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de ces actions, l'Agence de presse Afreepress a reçu pour vous, le président du Comité national olympique et sportif Béninois (Cnos-Ben), Julien Minavoa.  Il a levé un coin de voile sur le contenu des actions que sont comité mène et a évoqué les grands rendez-vous de l'année 2018. 

Lire l'entretien.

Bonjour président. Le 28 décembre 2017, le Cnos-Ben a posé des actions au profit du mouvement sportif Béninois. Quelles en sont les raisons  ?

Julien Minavoa : Vous savez, la mission principale de tout Comité National Olympique (CNO), est de veiller à conduire les athlètes élites du pays aux Jeux Olympiques. Mais il y a aussi des missions qui relèvent de la souveraineté nationale et qui du coup, participent des missions régaliennes de l’Etat. 

La pratique du sport devenue universellement un Droit de l’Homme, c’est chaque Etat qui détermine par une législation le type de sport à mettre en avant qui sont des sports de haut niveau, le sport pour tous ou sport de loisir et de santé etc. La structuration universelle du Mouvement Sportif International est telle que, seules les Organisations Sportives et Olympiques à savoir le Comité International Olympique (CIO), les Fédérations Internationales Sportives (FI) et leurs démembrement nationaux que sont les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et Fédérations Nationales (FN), ont compétences à édicter les règles de jeux, former et qualifier les compétences techniques susceptibles d’encadrer les athlètes et les officiels. Autrement dit, vous comprenez que dans tout pays où le Gouvernement aspire à faire du pays une Nation  Sportive, il est nécessaire que s’observe une certaine symbiose dans le travail et l’accomplissement des missions de manière à assurer une complémentarité absolue de part et d’autre. 

Voilà, chers compatriotes ce qui fonde notre réflexion et conduit le Bureau Exécutif à opérer avec ses ressources financières, les meilleures orientations à travers des actions les plus significatives et les plus profitables pour les fédérations sportives qui sont les acteurs de premier plan du mouvement sportif national. 

Pouvez-vous faire le point de ces actions à nos lecteurs ?

Aux nombres de ces actions, nous avons la construction d’un Ring de Boxe aux normes de l’AIBA au profit de la Fédération Béninoise de Boxe et l'amélioration progressive des conditions de travail des fédérations en dotant de siège, celles qui en ont besoin, en attendant l’effectivité des dispositions prévues au Programme d’Action du Gouvernement (PAG).

Il s’agira d’offrir dès à présent, aux fédérations sportives membres du CNOSB, la possibilité de disposer d’une adresse physique, regroupée et facile d’accès pour les populations. L’immeuble pourrait également permettre le transfert du Comité National Olympique et Sportif Béninois (CNOSB) au cas où le projet de démantèlement de son siège actuel par l’Etat interviendrait sans disposition alternative. Nous avons prévu aussi la construction d’un Centre de mise au vert des athlètes et coaches qualifiés sur le domaine de deux (02) hectares octroyé au Comité National Olympique et Sportif Béninois  par la commune de Missérété. L’érection de ce centre se déclinera en différentes actions que sont : le Forage, l'aménagement et la dotation en eau potable qui aura lieu avant la fin de cette année, la clôture du domaine dont les travaux doivent prendre fin courant 2018,'le démarrage de la construction du centre de préparation des sportifs et coaches de capacité de vingt (20) chambres et l’érection d’une piste d’athlétisme et d’un gymnase dans un délai couvrant 2019 à 2021. Nous ne devons pas oublier également le programme de Développement de la Lutte Olympique au Bénin qui a commencé depuis le 30 octobre 2017 et qui connaît son épilogue ce vendredi 26 janvier 2018. 

Enfin, nous avons envisagé la construction d’un Centre Olympafrica à Dangbo courant la période 2017-2019. Précisions que le coût global des actions est estimé à environ 125.000.000 F.CFA sur financement Exclusif du Comité international olympique. 

Les fédérations sportives sont désormais dotées d'une adresse physique. Comment cette maison va-t-elle fonctionner ?

Le modus-operandi de toutes actions fait l’objet de concertation méthodique avec les fédérations afin que tout se réalise de manière participative et dans la plus grande cohésion pour le bonheur de tous.

L’utilisation judicieuse de l’espace que nous offre l’immeuble, nous a amené à constituer six pools dotés des équipement administratifs nécessaires. Une permanence est prévue au niveau de chaque pool par une personne de compétences avérées à recruter sur test psychotechnique. 

La personne doit avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique en particulier les logiciels tels que word, excel et autres applications internet, une bonne maîtrise de l’élocution et de rédaction en français et en anglais.

Quelles sont les autres actions inscrites au programme pour cette année 2018 ?

Le Comité national olympique et sportif Béninois a prévu pour le compte de l'année 2018 de doter d’équipements sportifs les Fédérations Sportives membres et tous les athlètes classés dans l’élite d’une police d’assurance maladie. 

Tout ceci sans compter les bourses olympiques qui seront accordées aux athlètes pour plus de chance de qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Déjà en août prochain notre pays participera à Alger aux Jeux Africains de la Jeunesse. 

En octobre 2018, le Bénin prendra part aux Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires. Il est prévu des stages Techniques pour entraineurs au profit de deux fédérations, des stages en Administration du sport et une formation en Management des organisations sportives et Olympiques.

Interview réalisée par Pérez LEKOTAN

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…