© Afreepress

© Afreepress

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

©AfreePress-(Lomé, le 20 avril 2018)- Le boxeur togolais Boundjou Baba Nadjombé participera à la 3ème édition de « Lomé Fight Night » qui aura lieu le 28 avril prochain à Lomé, a appris l’Agence de presse Afreepress.

Cette 3ème édition placée sous le thème : « La boxe pour lutter contre la délinquance juvénile » regroupera des combattants venus du Bénin, du Ghana, du Nigeria, de la Côte d’Ivoire, de la France, d'Allemagne et du Togo. 

L’évènement permettra au boxeur togolais, Boundjou Baba Nadjombé et au Béninois Taïrou Rachidi de s’affronter en premier en  Mixed Martial Arts (MMA), dans la catégorie des poids moyens (moins de 75 kg).

Boundjou Baba Nadjombé remet en jeu sa ceinture arrachée au Béninois quelques mois plus tôt.

Ce spectacle se définit comme une porte de sortie pour la jeunesse battante et surtout celle défavorisée.  

Moulikatou S.

©AfreePress-(Lomé, le 20 avril 2018)- Le mouvement « Les Sentinelles du Peuple », une association composée de jeunes de la société civile ayant pour but de veiller à la sécurité et la quiétude des citoyens dans les quartiers, a été officiellement lancé ce jeudi 19 avril 2018 à Lomé. 

C’était au cours d’une rencontre d’échanges et de partages avec les professionnels des médias et la population organisée dans un hôtel de la place en présence des autorités traditionnelles.

« Les Sentinelles du Peuple », d’après ses premiers responsables, a pour objectif de sensibiliser les communautés à la base sur les notions de paix et de vivre ensemble et  oeuvre aux côtés des forces de l’ordre et de sécurité à la sécurité des populations partout où leur paix est menacée.

La mission des « Sentinelles du Peuple », a indiqué Charles Adjanla, le porte-parole est de dénoncer les attaques à mains armées, les braquages, les violences sous toutes ses formes afin de permettre aux citoyens de vivre en paix dans le pays.

Les « Sentinelles du Peuple » exhortent à cet effet les populations à cesser les actes de vindicte populaire et à dénoncer tout suspect aux forces de l’ordre et de sécurité. Ils les invitent également à plus de vigilance  et à collaborer avec les forces de l'ordre en vue de mettre hors d’état de nuire toute personne animée d'un esprit criminel.

La mise en place de l'association « Les Sentinelles du Peuple » est une initiative du Mouvement des Jeunes pour la Paix (MJP) et du Collectif des Jeunes pour le Développement (CJD), des associations engagées pour la promotion de la paix au Togo.

Christelle A.

©AfreePress(Lomé, le 20 avril 2018)- La Brasserie BB Lomé depuis 2016 est engagée dans un programme de responsabilité sociétale d’entreprise (PRSE) baptisé : « Agissons ensemble pour demain ».

L’environnement et le développement des communautés locales économiques et sociales sont les deux piliers de ce programme. 

C’est dans cette optique que l’entreprise a initié, en collaboration avec l’Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique (ANASAP), un projet agro-écologique autour de la rivière d’Adougba dans la préfecture d’Agoè-Nyivé. 

Une délégation de la brasserie composée de son Directeur Général, Thierry Féraud, du préfet d’Agoè, Colonel Awate Hodabalo et du Directeur Général de l'ANASAP, Général Berena Gnakoudè, a effectué jeudi 19 avril 2018, une visite de terrain sur le lieu retenu pour la réalisation du projet.

« Cette initiative s’inscrit dans un acte très volontaire que nous avons depuis 2016 qui est le programme RSE. Dans ce cadre, nous allons travailler avec différents organismes dont les ONG, l’ANASAP, les Chefs canton, la préfecture et la population pour la réalisation d'un grand projet d’assainissement dans le respect de l'environnemental au sein du quartier d’Agoè. Nous avons choisi la zone d’Agoè parce qu’elle est proche de notre usine et on se doit de protéger l’environnement de notre site de production à Lomé », a indiqué le Directeur Général de la Brasserie BB Lomé.

Le projet selon ses initiateurs, va permettre la construction d’un centre agro-écologique pour le développement des cultures maraichères tout au long de la rivière ciblée et la pisciculture. Il vise également l'assainissement de la zone en vue de la réduction de l’impact négatif des eaux usées et le renforcement des capacités économiques des populations.

La mise en place de ce projet entre dans le cadre d'un partenariat « public-privé » imaginé dans le but de permettre à des entreprises privées et des associations, de s'investir dans le développement de leur communauté. 

Une initiative qui réjouit le préfet d’Agoè-Nyivé qui a salué l’engagement des responsables de la Brasserie BB Lomé à accompagner le gouvernement dans ses efforts de développement des communautés et de création d’emplois dans le pays.

Plus 70 millions de FCFA seront mobilisés pour la réalisation du projet. Il sera exécuté par l’ONG Record.

Il est à rappeler que la réalisation de ce projet reçoit l’adhésion de la population bénéficiaire représentée à la visite de terrain par le Chef Canton d’Agoè-Nyivé, Togbui Kodjo Hélou SEDZRO IV.

Raphaël A. 

©AfreePress-(Lomé, le 20 avril 2018)- Le Centre de Recherche et de Sondage d'Opinions (CROP), un organisme de sondage africain affilié à l'organisme de sondages Afrobarômètre, a procédé jeudi 19 avril 2018 à la publication de son enquête 2017.

Il s’agit d'un sondage réalisé du 11 au 23 novembre 2017 sur des questions portant sur les origines de la crise sociopolitique au Togo.

« Soutien ou non du retour à la Constitution d’octobre 1992. Approbation ou non du droit de vote des Togolais de la diaspora. Procédure à suivre en cas de révocation d’un président démocratiquement élu. Approbation ou non de la démission du président Faure Gnassingbé. Soutien ou non à la limitation à deux du mandat présidentiel. Nouveau mandat si la limitation de mandats présidentiels est adoptée ». Voilà autant de préoccupations qui ont été soumises aux personnes sondées.

D’après Hervé AKINOCHO, Directeur National de CROP, neuf (9) Togolais sur six (10) soit 87% souhaitent voir la limitation des mandats présidentiels au Togo. « Sept (7) togolais sur dix (10) soit 70% pensent qu'étant donné que le président Faure Gnassingbé a déjà été élu à trois reprises, il ne devrait plus briguer un nouveau mandat si le principe de la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels est adoptée », a-t-il fait savoir.

Ce souhait de voir l'actuel Président renoncer à une nouvelle candidature en cas d'adoption de la limitation des mandants présidentiels est partagé par la majorité des militants du parti UNIR (53%) (contre 90% des partisans de l'opposition), a ajouté M. Hervé AKINOCHO.

D’après le sondage, les Togolais sont solidement attachés à l'ordre constitutionnel mais restent divisés sur la question de la démission du président de la République. « Presque 45% des Togolais sont favorables à la démission du Président Faure Gnassingbé, mais 41% sont opposés à cette démission », révèle le sondage. 

En ce qui concerne la question épineuse du « retour à la Constitution de 1992 », Afrobaromètre indique que six togolais sur dix (10), soit 63% sont favorables au retour à la constitution de 1992 contre seulement 11% qui sont d’avis contraire. De même, trois (3) personnes sur quatre (4) soit 77% sont favorable au droit de vote de la diaspora contre 14% qui sont contre, rapportent les initiateurs de cette enquête.

En rappel, Afrobaromètre est un réseau de recherche panafricain et "non-partisan" qui mène des enquêtes d'opinion sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et les questions connexes en Afrique.

Raphaël A.

Page 1 sur 810

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…