mardi, 14 novembre 2017 20:02

Togo : Une mission ghanéenne à Lomé pour faire bouger les lignes

©Afreepress-(Lomé, le 14 Nov. 2017)-Une délégation des 14 partis composant la coalition de l’opposition togolaise a rencontré dans la matinée de ce mardi 14 novembre, des émissaires du président ghanéen, Nana Akufo-Addo en visite à Lomé, a appris l’Agence de presse Afreepress. Une rencontre que les observateurs présentent comme devant préparer le prochain dialogue attendu entre l’opposition et le pouvoir. Les sujets discutés lors de cette rencontre, a indiqué  Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition, ont porté sur les « préliminaires du dialogue ». « Nous avons fait des propositions, la délégation ghanéenne va les présenter au pouvoir en place et on verra la suite », a-t-il indiqué au sortir de la rencontre.

De son côté, le chef de la délégation en provenance d’Accra, le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah a fait savoir qu’un mandat a été donné au président ghanéen par ses pairs de la sous-région d’organiser un dialogue entre les acteurs de la crise togolaise. La mission a débuté depuis quelques jours à prendre langue avec l’opposition et le pouvoir en place. « Nous croyons fort que le temps est maintenant propice pour démarrer le dialogue entre les deux parties », a laissé entendre M.  Kan-Dapaah.

« On a discuté sur la situation politique au Togo et principalement sur les préliminaires d’un dialogue et nous avons essayé de voir ce que peut être le cadre de ce dialogue et nous avons fait des propositions et la délégation ghanéenne va les présenter au pouvoir en place et on verra la suite. Nous avons discuté du cadre d’un dialogue nous ne sommes pas encore dans les discussions proprement dites. Il y a ce qu’on appelle  les mesures d’apaisement préalables », a précisé Jean-Pierre Fabre à la presse.

Le ministre ghanéen de la sécurité Albert Kan-Dapaah et son équipe ont ensuite échangé avec une délégation des représentants du parti au pouvoir, Union pour la République (UNIR) dans l’optique de recueillir leurs propositions et avis dans le cadre des préparatifs du dialogue annoncé.

Il faut préciser que c’est depuis le 19 août dernier que le Togo a basculé dans une série de manifestations de rue ayant occasionné d’importants dégâts matériels et des morts. 14 partis de l’opposition réclament le retour à la Constitution de 1992, la démission du Président en place et le vote de la diaspora tandis que le pouvoir de Faure Gnassingbé propose la limitation du mandat présidentiel et le retour au mode de scrutin à deux par voie référendaire. Toute chose que conteste l’opposition qui poursuit ses manifestations dans les rues de Lomé et des villes de l’intérieur du pays.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…