dimanche, 26 novembre 2017 22:17

Faure Gnassingbé : « A Sokodé, il est temps pour que les choses se normalisent (…) et chacun doit y contribuer »

©Afreepress-(Lomé, le 26 novembre 2017)- Le président de la République, Faure Gnassingbé s’est longuement prononcé dimanche 26 novembre 2017, sur la situation difficile que vivent les populations de la ville de Sokodé (420 Km au Nord de Lomé) depuis plusieurs semaines.

« Il est temps de s'opposer à la violence », a-t-il laissé entendre exhortant les citoyens de toutes obédiences à contribuer au retour à la quiétude à Sokodé et dans le pays tout entier.

Le chef de l’Etat qui a séjourné à Lama Tessi samedi dans le cadre de la pose de la première pierre de la Ferme Agricole Moderne Égypto-togolaise d'Abatchang, indique sur son compte Twitter avoir profité de cette sortie pour échanger avec les imams et les cadres de la région. Ces échanges, fait-il savoir, ont fini par le rassurer que le Togo est un pays qui « reste indivisible ».

Il a également saisi cette occasion pour aller constater de visu les dégâts subis par les infrastructures de la ville de Sokodé. « J'ai écouté les chefs traditionnels dont la présence responsable et les contributions ne m'ont pas échappé. J'ai reçu les femmes et les jeunes dont l'enthousiasme contagieux et les aspirations devraient nous mobiliser davantage à l'œuvre. J'ai pu visiter les dommages causés lors des violentes manifestations qu'a connues la ville. Les dégâts des violences qu'a connues cette ville naguère paisible m'attristent profondément et ne sauraient laisser aucun citoyen indifférent », se désole-t-il.

Ce qui se passe à Sokodé, poursuit Faure Gnassingbé, fait de la peine et rend tristes, tous les Togolais. Ce n’est pas le temps de pointer du doigt telle ou telle personne, tel ou tel responsable, mais insiste-t-il, c’est plutôt le temps de rechercher les solutions ensemble.

Il est temps pour que les choses se normalisent, « il est temps pour que les conditions soient créées pour cette normalisation et, pour cela chacun doit y contribuer », écrit-t-il sur son compte Twitter.

Il est également revenu sur la crise de chefferie que la localité de Lama Tessi a connue il y a quelques mois et a annoncé être au courant du problème. « Il y a un temps pour tout. Il y a un temps pour l’écoute et un temps pour la décision », fait-il savoir se réjouissant au passage de l’enthousiasme particulier manifesté par les jeunes de la région lors de son passage. Des jeunes, écrit-il, qui ont été fiers d'accueillir cette importante infrastructure agricole qu’est Ferme Agricole Moderne Égypto-togolaise d'Abatchang que finance le Togo avec l’aide de l’Egypte.

Il faut rappeler qu’un dialogue est en préparation entre l’opposition et le pouvoir de Lomé sur les revendications de réformes et d’alternance déversent chaque semaine dans rues, des manifestations à l’appel de l’opposition.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…