mardi, 10 avril 2018 15:39

La Coalition des 14 réaffirme sa détermination à protester dans les rues malgré l'interdiction de la manifestation

©AfreePress-(Lomé, le 10 avril 2018)- La coalition des 14 partis de l’opposition (C14) organise  des manifestations de rue les 11, 12 et 14 avril 2018 à Lomé et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays pour exprimer son mécontentement contre le gouvernement, qui selon elle, ne « prend pas en compte ses aspirations ».  

L’annonce de la tenue effective desdites manifestations a été faite ce mardi 10 avril, au cours d'une rencontre avec la presse togolaise et internationale. Une rencontre qui a aussi permis aux leaders de la coalition des 14 partis de faire le compte rendu de la rencontre de leur entrevue avec le facilitateur ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Dans une déclaration lue par le Secrétaire Général du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR), Jean Kissi, la Coalition des 14 partis s'est dite décidée à manifester pour protester contre les « actes graves posés par le gouvernement en violation flagrante de l’esprit du dialogue ».  

Il s’agit notamment de la poursuite du processus de préparation unilatérale des élections « malgré les engagements pris par le pouvoir RPT-UNIR », de l’interdiction systématique de toutes les manifestations publiques y compris celles organisées par des organisations de la société civile et les syndicats, de  la multiplication des mesures de harcèlements et des arrestations de responsables d’organisations de la société civile et du maintien de l’état de siège dans les villes de Sokodé, Bafilo et Mango.

Dans sa réponse à la Coalition, le facilitateur a indiqué avoir reçu une délégation du pouvoir qui faisait  part des préoccupations du Président de la République Faure Gnassingbé, face au retard accusé dans le processus électoral et des graves conséquences que pourraient avoir ce retard sur les délais constitutionnels fixés pour l’organisation des élections.

Le facilitateur a dit avoir fait observer à la délégation gouvernementale que le processus électoral fait partie des points inscrits au dialogue et a également dit avoir transmis la liste des 60 personnes encore en détention en promettant de travailler pour leur libération.

Il faut noter que le président Nana Akufo-Addo a promis à la coalition de transmettre la décision de la Coalition de maintenir les manifestations malgré leur interdictions aux autorités togolaises.

Christelle A.

 

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…