mardi, 28 août 2018 16:52

Feuille de route de la CEDEAO: Eric Dupuy pas du tout convaincu de la bonne foi des chefs d’Etat de l’organisation

©AfreePress-(Lomé, le 28 août 2018)- « On a le sentiment que la CEDEAO joue la montre en faveur du pouvoir ». C’est ce qu’a avancé ce mardi 28 août 2018 sur radio Nana Fm, le Chargé à la Communication du parti « Alliance Nationale pour le Changement (ANC) », Eric Dupuy.

Le conseiller du Chef de fil de l’opposition a dénoncé au cours de cette sortie médiatique, « l’attentisme » dont font preuve, les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dans le déroulement du calendrier électoral par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI). La CEDEAO observe dans la situation togolaise, un « silence radio » depuis son denier passage à Lomé le 31 juillet 2018 où une feuille route a été rendue publique dans la crise au Togo.

« Nous avons saisi les Chefs d’Etat et la Commission de la CEDEAO pour leur dire qu’il y a des insuffisances dans la feuille de route et nous aimerions discuter avec eux, mais depuis, rien. On a le sentiment (je ne dis pas que c’est ainsi, (sic)), que la CEDEAO joue la montre en faveur du pouvoir en place qui profite de ce temps pour accélérer les préparatifs des élections du 20 décembre prochain comme l’a décidé la feuille de route sans que l’opposition ait connaissance du chronogramme. Pour pouvoir fixer une date pour les élections il faut préparer les diverses étapes, c’est-à-dire, dater et quantifier le temps qu’il faut pour arriver et jusqu’à aujourd’hui, nous ne voyons pas ces étapes », a insisté M. Dupuy.

La CEDEAO, a-t-il poursuivi, a l’obligation après ses recommandations du 31 juillet de revenir au Togo pour faire un suivi de l’évolution de la situation ou rencontrer les acteurs politiques en vue de discuter de certains détails avant les élections dans le pays.

« Silence radio depuis le 31 juillet. Or cette même CEDEAO nous dit d’aller aux élections le 20 décembre et nous demande l’accélération des choses mais les Chefs d’Etat ne rencontrent pas les acteurs, ils ne vérifient pas sur le terrain où est ce qu’on en est. On leur fait des remarques concernant les préparatifs notamment et ce que le Commission Electorale Nationale Indépendante  (CENI) est en train de faire mais rien », a indiqué Eric Dupuy en estimant que la population doit prendre ses responsabilités.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…