mardi, 25 septembre 2018 05:23

Recomposition de la CENI : Le NET est beau joueur

©AfreePress-(Lomé, le 25 septembre 2018)- La décision de recomposition de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) intervenue dimanche 23 septembre dernier à l'issue de la 2ème réunion du comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO exclue plusieurs partis de l'opposition extraparlementaire actuellement représentés au sein de l'institution tels que le Nouvel Engagement Togolais (NET) de Gerry Taama ou l'Organisation pour Bâtir dans l'Union un Togo Solidaire (OBUTS) de l'ancien Premier ministre Messan Agbéyomé Kodjo.

Du côté du Nouvel Engagement Togolais (NET), on est beau joueur et disposé à se soumettre à cet accord arraché sous l'égide de la Commission de la CEDEAO et des émissaires des facilitateurs Nana Akufo Addo et Alpha Condé. Mais avant tout, on tient à s'expliquer et à situer l'opinion sur un certain nombre de choses. 

C'est l'exercice auquel s'est soumis lundi 24 septembre 2018, le président du NET, Gerry Komandega Taama lors d'une conférence de presse organisée dans un hôtel à Lomé.

Cette décision, a estimé M. Taama, intervenue entre l'Union pour la République (UNIR) et la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition est une « violation flagrante »du Code électoral du Togo.

« Au-delà du caractère contestable de cette recomposition, qui viole les articles 12, 14 et 19 du Code électoral de notre pays, le NET prend acte de cette décision et ne la contestera pas. Pour l'intérêt supérieur de la nation togolaise, notre parti considère que le peuple togolais attend plus de ses leaders politiques que des querelles sur des sièges à la CENI », a laissé entendre le président du NET.

Le parti n'a pas oublié de saluer les avancées majeures auxquelles est parvenue le comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO. Des décisions portant sur le déploiement des experts de la CEDEAO au Togo et l'élaboration d'un chronogramme pour la mise en oeuvre des reformes.

« Le NET félicite le comité de suivi de la CEDEAO pour les avancées importantes obtenues lors de cette rencontre. Une CENI complète et un chronogramme accepté par les principaux protagonistes ouvre la voie à un processus électoral crédible, transparent et acceptable par tous, auquel le parti prendra part », a indiqué le premier responsable du NET. 

Le parti a saisi cette opportunité pour encourager les Togolais à aller se faire recenser et à se préparer pour donner leurs voix au partis de l’opposition qui prendront part au scrutin du 20 décembre 2018.

Pour finir, le NET a catégoriquement rejeté l’idée d'être coopté par le parti au pouvoir et retourner à la CENI en qualité de parti extraparlementaire. 

« Le NET n'acceptera jamais de représenter UNIR à la CENI parce que nous nous considérons comme un parti de l'opposition », a lancé M. Tamaa.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…