mardi, 02 octobre 2018 07:18

Selon le parti UNIR, le recensement se passe sous la supervision de la CEDEAO et appelle les populations à se faire recenser 

©AfreePress-(Lomé, le 2 octobre 2018)- Le recensement électoral débuté ce 1er octobre 2018 dans la zone 1 se passe sous la supervision de la CEDEAO et marque un pas décisif dans l'aboutissement du dialogue inter-togolais. 

C'est en tout cas, ce qu'indique le parti Union pour la République (UNIR) dans un communiqué rendu public lundi 1er octobre et appelant ses « militants », « sympathisants » et toute la population à aller se faire enrôler et figurer sur la nouvelle liste que la commission électorale nationale indépendante (CENI) est en train de constituer.

« Cette opération qui s'inscrit dans le cadre des élections législatives du 20 décembre 2018, est pour chaque citoyen l'occasion de participer à l'enracinement de la paix et de la démocratie dans notre pays », écrit le parti.

Il faut rappeler que contrairement au parti UNIR, l'opposition regroupée au sein de la coalition des 14 partis, appelle elle, au boycott de l'opération.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…