mardi, 02 octobre 2018 16:55

Fin de la grève de la faim du président du Parti des Démocrates : Nicodème Habia évacué d’urgence vers Accra au Ghana

©AfreePress-(Lomé, le 2 octobre 2018)- Le Président du Parti des Démocrates, Nicodème Ayao Habia qui observait une grève de la faim depuis 14 jours devant l’Ambassade du Ghana au Togo pour exiger du gouvernement, la mise en liberté de plusieurs détenus proches de l'opposition et de la CEDEAO, l'application rigoureuse de la feuille de route et l'organisation d'élections « transparentes », a été évacué ce mardi 02 octobre 2018 vers la capitale du Ghana, Accra.

 

L'homme politique dont l'État de santé montrait des signes d'inquiétude, a fini par accepter l'option de son évacuation vers Accra au Ghana à bord d'une ambulance de la clinique Biassa. Une évacuation intervenue sous les cris et les chants de ses partisans venus le soutenir dans sa lutte.

« Nous sommes soulagés d'avoir pris les dispositions pour que notre camarade de lutte puisse recevoir les soins dont il a besoin. Mais la

lutte continue », a laissé entendre à cette occasion, Mme Brigitte Adjalagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l'opposition.

« Il va là où on voulait le soigner. La où les gens sont humains et ont des réactions saines. Il va là-bas », a-t-elle laissé entendre pour indiquer qu'il regagne finalement le Ghana, pays voisin du Togo.

Du coté de l'ancien député de l’Union des Forces de Changement (UFC), Nicodème Habia, on se dit confiant quant à l'aboutissement de cette lutte.  « J'ai foi que la relève sera assurée et nos frères et sœurs emprisonnés vont être libérés. Je vais me faire soigner mais je reviendrai poursuivre la lutte avec mes collègues. Après moi d'autres vont reprendre le flambeaux », a déclaré M. Habia avant d'être évacué par l'ambulance dépêchée par la clinique Biassa.

Il faut rappeler qu'un avion militaire envoyé plus tôt dans la semaine par le Ghana, n'a pas été autorisé par les autorités togolaises à évacuer le gréviste de la faim pour manquement au protocole encadrant ce type d'activité, avait laissé entendre le Général Yark Damehane, ministre de la Sécurité et de la protection civile du Togo. 

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…