lundi, 12 novembre 2018 09:45

Gilbert Bawara qualifie les mots d'ordre de manifestations de la coalition de « tapageurs et intempestifs »

©AfreePress-(Lomé, le 12 novembre 2018)- « En convoquant le corps électoral dans ce contexte, le pouvoir en place vient ainsi de confirmer aux Togolais et à la communauté internationale, son obstination à organiser dans la précipitation, des élections à ses propres conditions, avec l’électorat que lui-même aurait choisi à travers un recensement de complaisance... ». C’est ce qu’a dénoncé le 10 novembre dernier, la coalition des 14 partis de l’opposition.

Le gouvernement à travers la voix de son Porte-parole, Gilbert Bawara, ministre de la Fonction publique, du travail et de la réforme administrative, vient de réagir et apporte plus d’éclaircissements sur les décisions prises par le gouvernement en conseil des ministres ainsi que celles prises par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

« Des décisions importantes ont été prises et annoncées par le gouvernement et la CENI ces derniers jours en prenant en considération les conclusions dégagées des discussions qui ont eu lieu à Conakry avec le Président Alpha Condé et les membres du Comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO », a confié dimanche 11 novembre dernier, le ministre Gilbert Bawara au site d’information « Togobreakingnews ».

« Nous aurons l’occasion, très rapidement, de nous exprimer publiquement, de situer les Togolais et d’éclairer l’opinion nationale et internationale sur tous les sujets liés à la mise en œuvre scrupuleuse des décisions et recommandations de la CEDEAO à la lumière des récents développements de l’actualité », a-t-il ajouté.

Le ministre s’est par ailleurs prononcé sur l’appel à manifestation lancé par la coalition. Un mot d'ordre qu'il qualifie de « tapageurs et intempestifs ».

« Nous connaissons la chanson et le refrain, et nous sommes suffisamment avertis et préparés à toutes les éventualités depuis bien longtemps. Personne n’est dupe de ce qui se trame dans les officines de certains partis politiques membres de la coalition », a rapporté le journal en ligne.

Il faut rappeler que le gouvernement togolais et la CEDEAO ont maintenu au 20 décembre 2018, les élections législatives. Un projet de loi de reformes constitutionnelle a été également adopté et une période de prorogation du recensement a été décidé.

Raphaël A.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…