mercredi, 05 décembre 2018 12:06

Campagne électorale : La préfecture des Lacs n’a d’yeux que pour le candidat André Johnson

©AfreePress-(Lomé, le 5 décembre 2018)- La campagne électorale est à son deuxième jour et les candidats s’activent sur le terrain pour séduire les plus indécis. Dans la préfecture des Lacs, un candidat sort du lot de par ses activités et la présence visuelle de ses affiches et équipes de campagne. Il s’agit du candidat de l’Union des Forces de Changement (UFC), André Johnson.

La campagne de ce candidat de l’UFC et natif de la préfecture des Lacs a démarré tambours battants par une tournée dans plusieurs localités et hameaux. Une campagne que le ministre de l’Environnement a sobrement baptisée : « IL EST TEMPS ». Pour lui, il est temps que les populations d’Aklakou, Agoegan, Anfoin, Fiata, Ganavé, Agbodrafo, Gbodjomé soient épanouies et vivent dignement. Un message reçu avec beaucoup de sérieux par les populations de ces localités que le candidat a sillonnées mardi 4 décembre dernier.

« Le message concerne essentiellement le vivre ensemble que nous prônons pour la réconciliation au niveau de l’UFC. Un accent particulier a été mis sur le développement durable, la protection de la côte.

S’agissant du littoral, nous avons parlé de la mise en œuvre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) d’un montant de 52 millions de dollars et dont les travaux ont été lancés récemment , du dragage du Lacs de Gbaga qui va améliorer la production halieutique dans la zone, l’intensification des mangroves le long du Lacs Gbaga, les acquis du Projet Gestion intégrée des Catastrophes et des Terres (PGCIT) au niveau de la dégradation des terres à Ganavé qui en principe devait relancer la production de la féculerie du manioc et créer des emplois aux jeunes », a-t-il confié aux médias.

A Agbodrafo et Aneho, le candidat a mis l’accent sur la priorité de l’heure, qui est selon lui, la protection de la côte pour permettre aux populations de vivre sereinement sans se soucier des inondations.

André Johnson poursuit ce mercredi son périple par une rencontre d’échanges avec les chefs traditionnels de la ville d’Aného. La démarche, selon le candidat c’est d’arriver à avoir la bénédiction et le feu vert des chefs traditionnels de ces localités pour donner une chance de réussite à sa campagne sur leur territoire.

Le Bas Mono accueillera, le candidat vendredi prochain. Il faut rappeler que la préfecture des Lacs et de Bas Mono comportent 3 sièges.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…