dimanche, 09 décembre 2018 13:26

Gérard ADJA du MPDD veut aller aux élections, mais pas à n’importe quel prix

©AfreePress-(Lomé, le 9 décembre 2018)- Le Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) de l’ancien Premier ministre, Gabriel Agbéyomé Messan KODJO n’entend pas laisser le parlement actuel dont le mandat est épuisé, continuer à travailler. C’est d’ailleurs la raison qui sous-tend l’engagement des candidats de cette formation politique dans la course électorale actuelle. C’est du moins ce que soutient Gérard ADJA, candidat aux élections législatives du 20 décembre 2018 et tête de liste du MPDD dans la circonscription électorale du Grand Lomé.

L’élection du 20 décembre prochain, selon M. ADJA est une « nécessité » parce que l'Assemblée nationale est arrivée aux termes de son mandat et son boycott par toute la classe de l’opposition aura des conséquences désastreuses pour le pays. « Il faut voter pour nous. Nous sommes prêts à faire en sorte que le pays change », a-t-il vanté samedi 8 décembre dernier au cours d’un point de presse qu’il a animé avec sa liste.

Malgré tout, Gérard ADJA a des appréhensions quant au bon déroulement de ces élections et demande des garanties à la CEDEAO. « La CEDEAO doit expliquer à la classe politique qu'on peut aller aux élections en nous garantissant que rien ne se passera. Personne n'a intérêt à ce qu'après ces élections, le pays bascule une fois de plus dans la violence. Ou la CEDEAO nous dit que les conditions sont réunies pour aller à des élections libres et transparentes ou elle nous dit que nous ne pouvons pas aller à ces élections parce qu’elles ne seront pas transparentes et nous demandent d'arrêter », a-t-il déclaré.

Pour le candidat et tête de liste du MPDD dans le Grand Lomé, tout doit être mis en œuvre pour assurer des élections apaisées aux Togolais. « Le pouvoir fait tout pour aller à ces élections et l'opposition tente vaille que vaille de les empêcher. Qu'est-ce qui risque de se passer si les forces arrivaient à s'égaler ? Celui qui peut nous aider c'est la CEDEAO », indique-t-il avant d’interpeller le peuple togolais à jouer sa partition afin d’aller vers les reformes et recoudre le tissu social.

« Nous avons entamé la campagne mais dans un climat très difficile et vous n'êtes pas sans savoir qu'au moment où nous faisons notre campagne, il y a eu des échauffourées dans la capitale et nous apprenons qu'il y a eu des morts et des blessés », a-t-il déploré avant de marteler qu’il n'est pas question que le MPDD laisse le parti au pouvoir aille seul à ces élections pour éviter la répétition des erreurs de 2002.

A.Y.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…