lundi, 17 décembre 2018 12:47

Message de la liste « Bâtir » aux Togolais : « Nous aurions souhaité le report de ces élections comme l'ont demandé les dignitaires religieux mais...»

©AfreePress-(Lomé, le 17 décembre 2018)- À quelques heures de la fin de la campagne électorale comptant pour les élections législatives du 20 décembre 2018, chaque parti politique ou liste de candidats indépendants lance ses dernières forces dans la bataille. C’est le cas du groupe « Bâtir » dont la liste est en compétition dans le Grand Lomé.

La liste « Bâtir » pour ces dernières heures de campagne adresse un message solennel au peuple togolais et appelle les citoyens à préserver la paix et la concorde nationale. « Nous aurions souhaité le report de ces élections comme l'ont demandé les dignitaires religieux de notre pays pour avoir des élections consensuelles. Mais nous devons nous rendre à l'évidence de la tenue de ces élections le 20 décembre 2018. Alors que faire ? Devons-nous rester les bras croisés à la maison et laisser élire une assemblée monocolore comme en 2002 ? Les jeunes de BÂTIR continuent de croire que NON », répondent-ils à l’unisson avant de s’engager à se battre pour empêcher le parti au pouvoir de doter le pays d’une Assemblée nationale avec une seule sensibilité politique.

Voici en intégralité le message de la liste « Bâtir » à l’endroit des électeurs.

Chers compatriotes.

Permettez-nous avant tout propos de présenter nos sincères condoléances aux familles éplorées par la perte de nos chers frères, des suites de violences que nous n’avons pu éviter une fois encore, pendant cette campagne électorale.

Nous prions pour un prompt rétablissement de tous les blessés.

Nous aurions préféré nous adresser à vous dans un moment moins tendu et même plutôt joyeux, car une campagne électorale devrait être synonyme de confrontation d'idées et non de confrontations physiques.

Nous aurions souhaité le report de ces élections comme l'ont demandé les dignitaires religieux de notre pays pour avoir des élections consensuelles.

Mais nous devons nous rendre à l'évidence de la tenue de ces élections le 20 décembre 2018.

Alors que faire ? Devons-nous rester les bras croisés à la maison et laisser élire une assemblée monocolore comme en 2002 ?

Les jeunes de BÂTIR continuent de croire NON.

Malgré toutes nos souffrances, nous devons essuyer nos larmes, nous lever, attacher nos ceintures et pagnes, et dans la légalité, stratégiquement, œuvrer pour un meilleur devenir de nos jeunes.

Nous devons lever la tête avec dignité et affronter l'adversité autrement.

Pour ceux qui pensent qu’une seule hirondelle ne fait pas le printemps, c’est pourtant les hirondelles qui annoncent le printemps.

Nous leur répondons que nous sommes conscients et réalistes, nous ne pensons pas être une minorité de blocage, mais nous voulons être les sentinelles du peuple à l'Assemblée nationale. Nous voulons être les yeux et les oreilles du peuple à l’Hémicycle surtout que manifestement la C14 n'y sera pas. Or le devenir de ce pays nous concerne tous.

L’éternel nous a donné ce pays. La frayeur du printemps BÂTIR dissipera les nuages qui assombrissent l’avenir du Togo.

Pour la liste indépendante BÂTIR, ces élections ne constituent pas une fin, mais le début d'une aventure pour la transformation totale de notre pays pour un meilleur avenir de ses enfants.

BÂTIR va s'engager dans les quartiers et travailler sur des projets concrets avec la jeunesse pour ensemble redresser notre chère patrie.

Chers compatriotes

Le travail qui nous attend est énorme et nous ne devons plus trainer les pas.

Le 20 décembre prochain, sortons massivement voter pour la liste indépendante BÂTIR.

Ne pas aller voter, c’est laisser la voie libre pour les mêmes ; c’est voter quand même pour une assemblée monocolore.

Levons-nous et bâtissons la cité.

Voter Bâtir c'est faire œuvre utile.

Votons utile, votons tous pour la liste indépendante BÂTIR.

Que Dieu protège le Togo.

Nous suivre sur Facebook

AFREEPRESS

Afreepress Premiére Agence de Presse Bilingue au Togo
BP: 20752 Lomé-Togo/ Cel :(+00228) 90 00 47 62 / 99 67 27 91 / 90 16 39 38 / 99 51 82 96
Siège : Bld de la Kara, rue de la Paroisse Saint Kizito
Tokoin Doumassesse (Adewui)
E-mail: afreepresstg@yahoo.fr

Partenaires

Top
Разработано с JooMix.
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…